background preloader

Une organisation du travail de plus en plus individualisée

Une organisation du travail de plus en plus individualisée
Depuis les années 1990, les horaires de travail des Français ont beaucoup évolué. Deux grandes tendances parallèles ressortent : diminution du temps de travail et fragmentation accrue de la semaine au travail. En dix ans, l'organisation du travail des Français a beaucoup évolué. Plusieurs grandes tendances ressortent: réduction effective du temps de travail hebdomadaire depuis 2002, augmentation du travail le week-end, accroissement des horaires irréguliers et imprévisibles… Cette nouvelle souplesse se traduit par une différenciation accrue des rythmes entre chaque catégorie socioprofessionnelle. C'est en tout cas le constat dressé par l'étude d'Olivia Sautory et Sandra Zilloniz, publiée dans la revue Économie et Statistiques datée du 29 octobre. Les deux auteurs ont travaillé à partir de données datant de 2010. Un quart des personnes en emploi, dont un tiers de non-salariés, suivent un rythme de semaine longue avec des journées de près de onze heures de travail hors week-end. Related:  ECONOMIECadre juridique du travail ; temps de travailDecision Direction Animation

Forces et faiblesses de la France sur le plan économique Mesurer les progrès de la France sur les plans économiques, sociaux et environnementaux, autrement qu'avec le Produit intérieur brut (PIB). C'est l'objectif affiché par le gouvernement, qui vient de détailler 10 indicateurs censés mieux appréhender les atouts de la France, et les points à améliorer, dans les domaines tels que l'emploi, l'éducation, la santé… Ce premier bilan est relativement mitigé : si l'Hexagone est au-dessus de la moyenne européenne dans la majorité des cas, notre pays fait rarement partie des tous meilleurs. Taux d'emploi : on est encore loin des Allemands Le taux d'emploi progresse depuis 2011 en France, sous l'effet des réformes des retraites successives qui obligent les seniors à travailler plus longtemps, et de l'augmentation du nombre de femmes ayant un job. R&D : il y a du chemin à faire avant d'atteindre l'objectif fixé par Bruxelles La part des dépenses consacrées à la R&D s'établissait à 2,3% du PIB en 2014. Dette publique : la France proche des cancres

Exemples d'actions qui facilitent l'articulation vie professionnelle-vie personnelle des salariés Publié le 10-DEC-12 par ANACT | Imprimer L’association Rhône-Alpes pour l’amélioration des conditions de travail (Aravis) a organisé le 12 octobre dernier la table ronde "Nos vies au travail, le travail dans nos vies". Des entreprises de la région ont témoigné de leurs actions en matière de conciliation des temps. Faciliter l’articulation des temps sociaux : un engagement encore timide... L'articulation des temps entre le travail, la vie familiale et la vie personnelle constitue une préoccupation importante pour les salariés. La charge de conciliation entre travail et vie familiale pèse encore essentiellement sur les mères. Cependant, des entreprises mettent déjà en place des actions concrètes Au fil des témoignages d’entreprises, plusieurs types d’action se sont dégagées : Les services de garde d’enfants - En 2005, le quartier de Gerland (Lyon) a vu pousser la première crèche inter-entreprises. Aménagement du temps de travail "pas de réunion après 18h" Au terme des échanges…

Un "droit à la déconnexion" au travail ? Mes conseils simples aux entreprises et salariés Vers un "droit à la déconnexion" au travail ? (Flickr/Christine und David Schmitt/CC) Si l’initiative du gouvernement et des entreprises dans la reconnaissance du "droit à la déconnexion" est une excellente initiative, les écueils sont encore nombreux pour faire évoluer les mentalités et conduire à un changement de pratiques. En effet, mes recherches conduites sur le sujet depuis 10 ans montrent que les freins viennent des entreprises et des salariés. Des attitudes à changer côté entreprises et salariés Côté entreprise, les attitudes des mangers doivent également changer : pour avoir conduit une enquête comparative France / USA sur l’adoption du mobile par les cadres, j’ai pu constater qu’il rime davantage avec contrôle et stress en France qu’avec autonomie… contrairement à la situation aux USA où la confiance dans le salarié qui télé-travaille est supérieure. Or, comme le confient les enquêtés, à la fin de la journée, on a traité ni ses propres urgences ni ses propres priorités.

Qu'est-ce qu'un bon manager ? Il ne suffit pas d'être apprécié pour bien diriger. Il faut également réussir à mettre en place des changements sans bouleverser les habitudes. Hiroshi Mikitani, fondateur et PDG de Rakuten, un conglomérat japonais de e-commerce est à la tête de plusieurs milliards de dollars. Pour manager au mieux ses équipes, il applique une règle fondamentale : Dès que l'entreprise atteint un nouveau seuil de "3 ou 10" en termes de nombres d'employés (30, 100, 300, 1 000...) toute l'infrastructure en place est revue. Savoir que des éléments comme l'organisation des réunions, la communication d'équipe et la détermination des salaires ont besoin d'évoluer au fil du temps est une chose, réaliser ces changements efficacement en est une autre. Perry Keenan est l'un des directeurs généraux de Boston Consulting Group. Il établit des objectifs précis en fonction de la règle 80-20 Il réduit la bureaucratie Il est disponible pour les employés Il met en place des actions en fonction des comportements individuels

Air France : pourquoi il faut se méfier des graphiques Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Ce n’est qu’une petite série de graphiques, mais elle a eu son petit succès : l’hebdomaire Le Point a publié, en marge d’un article consacré aux « avantages » des personnels d’Air France, une série de quatre histogrammes appuyant le propos. Pilotes mieux payés en fin de carrière, heures de vol moins élevées pour un commandant que chez la concurrence, recours à un troisième pilote plus tôt que les autres compagnies, hôtesses qui font moins d’heures de vol par an que celles des compagnies « low cost »... Lire les dernières informations : Air France : le DRH veut des contrats de travail en fonction de la « productivité » des salariés Salaires : 28 % représentés par... 200 % Premier cas : la différence de salaires. Qu’a fait Le Point ? On le voit, ce n’est pas tout à fait la même impression. Heures de vol : 200 % de différence pour représenter 23 % Voici là encore le même graphique avec une échelle normale.

Travail en prison : le Conseil constitutionnel juge la législation suffisante Accueil Le Conseil constitutionnel a jugé ce vendredi conforme à la Constitution la législation actuelle encadrant le travail en prison, mais appelle à « renforcer la protection » des droits des détenus.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une Tourisme - Transport Air France n'échappera pas à 1.000 départs volontaires en 2016 Même en cas de négociations, 1.000 postes seront supprimés au sein de la compagnie l'an prochain, confirme son PDG. Nouveau CCE chez Air France Alors qu'un nouveau CCE se tient aujourd'hui, les syndicats ont appelé les salariés à manifester. Alexandre de Juniac : "Un retour au plan de croissance reste... Le conseil d’administration du groupe, qui s’est tenu jeudi pour faire le point sur la reprise des discussions avec les syndicats, a donné son feu vert à la... à lire également sur les echos Recommandé par Les articles les plus lus Une majorité de Français favorable aux idées de Macron Afin d'?

Comment «rebooster» la motivation des salariés  Selon une étude de Kelly Services, la participation aux bénéfices est un bon outil. Deux ans près le démarrage de la crise, où en est l'engagement des salariés envers leur entreprise ? Cette question taraude les DRH, qui cherchent les bonnes pratiques susceptibles de redynamiser leur motivation. Avantages «en nature» Aujourd'hui, souligne le spécialiste des solutions en ressources humaines, 21 % des salariés disposent d'une partie variable dans leur rémunération, liée à l'atteinte d'un certain nombre d'objectifs. Parmi les collaborateurs ne bénéficiant pas de ce dispositif, 37 % déclarent qu'ils feraient preuve de davantage de productivité et d'engagement si leur direction innovait en la matière en instaurant une rémunération variable. La politique salariale n'est pas le seul outil à la disposition des DRH. Les salariés donnent aussi la priorité à leur santé puisqu'ils sont 72 % à souhaiter que leur employeur prenne des mesures liées au bien-être au travail des employés.

Le leadership situationnel : qu’est-ce qu’un bon manager Leadership : un style adapté à chaque situation En termes de management, nous pouvons déjà affirmer qu’il n’y a pas de recette magique. Il n’y a pas un style de management meilleur que les autres, mais un style adapté à chaque situation. La théorie du Leadership situationnel (aussi appelée parfois « Management situationnel », Hersey et Blanchard, 1971) donne quelques clés pour devenir un super manager et faire grandir vos collaborateurs. Mais alors comment déterminer le style de leadership à adopter ? Est-ce que mon collaborateur a besoin d’un soutien technique? En croisant ces deux critères vous obtiendrez le niveau de maturité de votre collaborateur sur la tâche donnée. Leadership : 4 styles différents Le schéma ci-dessous vous présente les quatre styles de leadership. En tant que manager votre travail va donc se décliner sur deux axes : agir sur la technique pour faire monter en compétence et/ou sur la relation pour faire monter en confiance. 1- Style Directif Quel but ? C’est quoi ?

Les progrès que nous réserve la France de 2025 Nous autres Français avons une telle capacité d'auto-dénigrement que nous sous-estimons les progrès dont le pays est capable. Heureusement notre pays compte des ressources pour se réformer et résoudre ses problèmes. Les révolutions techniques et sociales que nous réservent les dix prochaines années vont métamoprhoser la France. Brrrr... Pas de panique, sauf grave crise financière, les choses devraient bien se passer pour nous. Plus d'ingénieurs, moins de fonctionnaires... Notre pays n'aura pas résolu tous ses problèmes, mais il ira tout de même bien mieux qu'aujourd'hui. Des touristes plus nombreux, plus de travailleurs... SI 2025 S'ANNONCE SOURIANT, c'est aussi parce que nous aurons sans doute enfin trouvé le courage de mener les réformes indispensables. Notre dossier prospective, mais réaliste, vous propose un aperçu de cette France de 2025, transformée par les réformes sociales, les innovations technologiques et des PME compétitives. Sommaire du dossier : Philippe Eliakim

Près d'un salarié sur cinq a travaillé le dimanche en 2014 Tourisme - Transport Air France n'échappera pas à 1.000 départs volontaires en 2016 Même en cas de négociations, 1.000 postes seront supprimés au sein de la compagnie l'an prochain, confirme son PDG. Il espère toujours parvenir à un accord... Nouveau CCE chez Air France Alors qu'un nouveau CCE se tient aujourd'hui, les syndicats ont appelé les salariés à manifester. Alexandre de Juniac : "Un retour au plan de croissance reste... Le conseil d’administration du groupe, qui s’est tenu jeudi pour faire le point sur la reprise des discussions avec les syndicats, a donné son feu vert à la...

Définition de la motivation des salariés | La démotivation au travail | Les thématiques | Enjeux et Obligations RH Stressés, mal payés, peu encouragés, seuls 7% des Français se disent vraiment motivés au travail, loin derrières les allemands qui sont deux fois plus nombreux. Selon cette étude qui s'est intéressée à l'Hexagone et à cinq de ses voisins - l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Italie, les français sont « recordmen de la démotivation en Europe », avec 40 % de salariés qui affirment que leur motivation diminue. Les cadres sont en première ligne: ils sont plus de la moitié à estimer qu'ils passent trop de temps au bureau (51%, soit 4% de plus qu'en 2008), pour une reconnaissance insuffisante (41 % d'insatisfaits), le tout en étant de moins en moins bien dirigés. En découle un niveau de stress « élevé et en hausse ». Tous salariés confondus, le manque de reconnaissance, une rémunération jugée trop faible (à 68 %) et la charge de travail, sont les principaux griefs de la baisse de motivation des salariés.

Related: