background preloader

Être intersexué, qu’est-ce que ça veut dire ?

Être intersexué, qu’est-ce que ça veut dire ?
L’intersexuation, on en parle bien peu, et pourtant elle concerne de nombreux individus dans le monde. BuzzFeed a invité quatre personnes intersexuées à témoigner en vidéo. C’est triste à dire, mais l’intersexuation est encore moins connue du « grand public » que la transidentité. Et encore : dans le meilleur des cas, quand on connaît la différence entre les deux ! Mais pourquoi cette ignorance générale, en réalité, lorsque plus d’une personne sur 2000 naît intersexuée (ou intersexe : les terminologies varient) ? Y aurait-il encore un tabou à briser sur la question ô combien polémique du genre ? À lire aussi : Le genre n’est pas une théorie — Je veux comprendre Je l’avoue, et je n’en suis pas fière, je suis tombée sur cette vidéo tournée par BuzzFeed en ayant l’impression de lire le mot « intersexed » (intersexué) pour la première fois. - Levez la main si vous avez des testicules.

http://www.madmoizelle.com/intersexues-temoignages-video-338761

Related:  Intergenre / IntersexeGenderCOUIRE

Inde: l'existence d'un "troisième genre" reconnu par la Cour suprême INTERNATIONAL - La Cour suprême indienne a reconnu mardi 15 avril l'existence d'un "troisième genre", ni masculin, ni féminin, une décision saluée comme un tournant par les groupes militants. "La reconnaissance des transgenres comme un troisième genre n'est pas une question sociale ou médicale mais une question de droits de l'homme", a dit le juge K.S. Radhakrishnan. » Les Hijra, troisième genre en marge de la société indienne La Cour a ordonné au gouvernement de l'Inde et aux États du pays d'identifier les transgenres comme un troisième genre neutre et leur donner droit aux mêmes aides sociales et en termes d'emploi que les autres groupes minoritaires. "Les transgenres sont des citoyens de ce pays et ont droit à l'éducation et à tous les autres droits", a dit le juge.

Des stéréotypes de genre plaqués jusque sur les cris de bébés On les savait entartrés sur la couleur des tenues des enfants ou encore sur leurs jouets, mais voilà que les stéréotypes de genre s'incrustent jusque dans les berceaux : dans des travaux rendus publics mi-avril, une équipe de chercheurs français a démontré que les adultes ont tendance à penser (à tort) que les cris de nourrissons de sexe féminin sont plus aigus que ceux des garçons. En d'autres termes, à lier gravité de la voix et masculinité. «Ainsi les adultes utilisent ce qu’ils connaissent des voix humaines après la puberté – les voix d’hommes sont en moyenne plus graves que les voix de femmes – et l’appliquent aux bébés, qui pourtant échappent à cette règle» écrit l'équipe de l'institut des neurosciences Paris-Saclay, dans ses travaux publiés dans la revue BMC Psychology (1). Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont commencé par enregistrer les pleurs à la sortie de leur bain de 28 bébés (15 garçons et 13 filles) âgés de quatre mois. Virginie Ballet

Je suis une fille aux chromosomes XY — Témoignage Quand je suis née, la sage-femme a fait la classique blague « Ah ben on s’est trompés, c’est un garçon en fait ! ». Ma mère a répondu en se marrant « Me prenez pas pour un jambon-beurre, y a des miroirs au plafond ! L'Australie reconnaît le "sexe neutre", ni homme ni femme : la France est en retard Norrie May-Welby, date et lieu inconnu (NORRIE MAY-WELBY/AFP) Il aura fallu trois ans de procédures à l’Australien-ne Norrie May Welby (qui préfère qu’on l’appelle Norrie) pour pouvoir neutraliser son genre à l’état civil. En dé-corrélant sexe anatomique et sexe juridique, l’Australie fait un pas significatif vers la reconnaissance des personnes trans et intersexes.

Allemagne : ni féminin, ni masculin, le troisième genre bientôt reconnu A partir du 1er novembre, les nouveaux-nés pourront être de sexe « indéterminé » outre-Rhin. Une victoire pour les intersexuels. « Indéterminé » : ni féminin, ni masculin, ou peut-être les deux, le troisième genre est sur le point d’être reconnu par l’Allemagne, selon des informations du Süddeutsche Zeitung. Les personnes atteintes d’une anomalie génétique à la naissance qui rend impossible la différenciation des organes génitaux étaient jusque-là déclarées de sexe féminin ou masculin. Berlin, se basant sur un avis de la Cour constitutionnelle qui estime que le genre ressenti et vécu est un droit humain de base, a décidé qu’à la naissance, ces personnes pourront être déclarées de sexe « indéterminé ».

« Nous, les intersexes, voulons qu’on laisse nos corps tranquilles » Vincent Guillot est à l’origine du mouvement Intersexe en francophonie et porte-parole de l’Organisation internationale des intersexes (OII). Il nous a écrit à la suite de l’article « Allemagne : ni féminin, ni masculin, le troisième genre bientôt reconnu » afin de nous prévenir qu’une interprétation rapide nous avait laissé penser qu’il s’agissait d’une victoire alors que pour lui et une partie du mouvement Intersexe, cette nouvelle loi est au contraire une défaite. Vincent Guillot (DR) Nous l’avons réinterrogé pour faire le point sur les revendications de ces personnes qui ne revendiquent pas l’appartenance à un « troisième genre », mais simplement le respect de leur intersexuation.

Agender, une série photo de personnes ni homme ni femme Avec sa série Agender, la photographe américaine Chloe Aftel a voulu mettre en lumière les personnes qui se considèrent ni homme ni femme, afin de les soutenir. Sasha (Crédit Image : Chloe Aftel) Pour Chloe Aftel, tout commence en novembre 2013 lorsque Sasha Fleischman, 18 ans, endormi(e) dans le bus pour rentrer chez il/elle, se réveille en sursaut à cause des flammes qui commencent à lui brûler les jambes. Non pas un accident, mais une “blague” d’un camarade de classe qui n’appréciait visiblement pas que Sasha se considère d’un genre neutre.

Maude, ni fille ni garçon Sur le constat de naissance rempli par l'équipe médicale qui a assisté sa mère à l'accouchement, on a coché «M» au sexe de l'enfant et le prénom «Kevin» a été inscrit sur la ligne prévue à cet effet. Pourquoi Maude alors? C'est ici que tout se complique. Hermaphrodite Une dame souhaite me rencontrer. Elle attend dans le hall du Nouvelliste. The Danish Girl : un mélo transphobe Remarques préliminaires : le film met en scène un personnage pour lequel les genres masculin et féminin sont en concurrence, et qui oscille entre les deux. Aussi l’usage fait du prénom et du pronom pour désigner ce personnage dans cet article tâche-t-il de correspondre à cette ambivalence telle qu’elle se manifeste à l’écran. En revanche, lorsqu’il est fait mention du personnage historique Lili Elvenes en tant que tel, le genre féminin est systématiquement employé.

De Maude à Janik en passant par Hermaphrodite Nous ne sommes plus au temps de la Grèce Antique, mais le mot «hermaphrodisme» est encore utilisé pour désigner le phénomène biologique entourant l'être humain né homme-femme. Janik Bastien-Charlebois est professeure en sociologie à l'Université du Québec à Montréal. Plusieurs de ses travaux portent sur l'intersexualité et les personnes intersexes. Hermaphrodisme, intersexualité, personne intersexuée, intersexe...

Réponses à l’article  »Naître un peu garçon et un peu fille » Un article de la revue Enfants Québec de novembre 2013 portait sur les enfants intersexes, c’est-à-dire dont la société porte un jugement d’ambiguïté sur ses organes génitaux. L’article est passé plutôt inaperçu à ce moment, mais la mère d’un individu intersexe, qui désire demeurer anonyme, a réagi à cet article dans lequel une place importante était faite à la voix des médecins qui recommandent, encore en 2014, de procéder à des chirurgies afin que les organes génitaux des enfants intersexes soient conformes aux attentes de la société envers ceux-ci. Peu importe le moyen. Depuis les réactions qu’a suscitées cet article, certaines corrections y ont été apportées (par exemple, la correction de la graphie du mot «intersectualité», dont la lettre fait mention).

L’art et la plasticité des genres 1Au début du 19e siècle Hegel soutient que l’art est mort comme activité absolue et qu’il n’est par conséquent qu’une représentation déceptive de l’esprit. Á la fin du siècle Nietzsche affirme que l’art crée des possibilités de vie et est la présence d’une surhumanité en devenir. C’est avec pour horizon cette opposition tranchée que, dans un livre récent1, on a engagé une réflexion sur l’art et son histoire. Enfants Québec Naître un peu garçon et un peu fille Il arrive que le sexe d’un bébé, à sa naissance, fasse l’objet d’un doute et que le petit carton blanc remplace le carton rose ou bleu sur le berceau d’hôpital. C’est ce qui est arrivé à la petite Amélie (*Les prénoms ont été changés), 2 ans et demi, née avec une ambiguïté sexuelle. par Sarah Poulin-Chartrand Amélie a 2 ans et demi. Avec son sourire espiègle, ses bouclettes brunes et sa bouche en coeur, elle est aussi belle que toutes les autres petites filles. Pourtant, ses parents ont fait face à un douloureux diagnostic à sa naissance, avec lequel ils apprennent aujourd’hui à composer.

Je ne suis pas un Efferalgan Mots-clés : homophobie, LGBT, Marche, Pride Cela devient un genre éditorial en soi : la tribune d’un homo dénigrant la visibilité LGBT. Chacun-e a le droit de défendre un droit à « l’indifférence » pour sa propre vie. Mais l’auteur d’un des ces textes, Pierre Nourrev, va bien plus loin et dénigre les combats LGBT qui lui permettent pourtant de vivre sa vie dans une relative indifférence. Il inverse les causes des haines anti-LGBT et en rend responsables les militantEs visibles.

Related: