background preloader

10 bonnes raisons de disposer une salle de classe en îlots

10 bonnes raisons de disposer une salle de classe en îlots
(Source de l’image : le blog de Claire Lommé « Pierre Carrée ») Quatre tables accolées permettent de disposer de plus de place. Deux tables individuelles offrent plus d’espace qu’une table de deux. Et en prime, ça fait huit bords de table en moins pour faire tomber des trucs.Les élèves n’étant plus face au tableau mais sur le côté, cela les incite à moins le regarder s’ils ont à le faire et leur permet d’exercer davantage leur mémoire courte.Quand quatre élèves discutent entre eux, ça fait moins de bruit quand ils sont face à face que s’ils se trouvent les uns à côté des autres. Qu’ils parlent du travail ou d’autre chose.La disposition en îlots offre une certaine intimité aux élèves et leur donne l’impression d’être en petit effectif. J'aime : J'aime chargement…

https://milasaintanne.wordpress.com/2015/03/14/10-bonnes-raisons-de-disposer-une-salle-de-classe-en-ilots/

Related:  AmenagerActivités entre pairs - Enseignement du français au collègeCourants pédagogiques et psychologiquesGestion de classe

Lettre des écoles maternelles N°7 : Les espaces L'école maternelle étant le socle des apprentissages scolaires, l'enfant de 2 à 6 ans doit pouvoir y construire son métier d'élève en toute sécurité. L'aménagement des salles de classes doit offrir de multiples occasions d'expériences sensorielles et motrices.L'espace de la classe s'organise, en dehors du lieu de regroupement, en deux types d'espaces distincts dans leur fonctionnement : les coins jeux d'une part et les espaces d'activités d'autre part. Dans les deux cas, il s'agit de lieux aménagés et organisés par l'adulte, assortis de règles de vie, de règles de fonctionnement, et répondant à des intentions pédagogiques, visant des apprentissages. La complexité d'un aménagement des espaces dépend de la combinaison de paramètres : les besoins évolutifs des élèves et l'organisation pédagogique (classe d'âge ou multi niveaux), le projet de l'enseignant, le cadre institutionnel, les espaces, le mobilier. Type d'événement :

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei ParisTech Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes.

Aménager autrement sa salle de classe : une clé de la réussite des élèves Depuis le début de l’année scolaire, j’ai pris l’habitude de m’exiler dans d’autres salles que la mienne. J’ai enseigné dans la classe de mon collègue d’Arts plastiques, au CDI, en salle informatique, dans la salle polyvalente, dans une prairie surplombant la ville ou dans les couloirs des musées. L’activité menée avec les élèves justifie de changer d’espace de travail. Débat argumenté, lecture de paysage, cours magistral, travail de groupes, TICE, atelier artistique : le panel des activités pédagogiques nécessite un équipement et une configuration de l’espace spécifiques. Sortir de sa classe, c’est une respiration bénéfique aux professeurs comme aux élèves. On change d’air, d’autres adultes interviennent (professeur-documentaliste, médiateur culturel, artiste) et notre pratique s’enrichit.

L’apprentissage actif expliquerait les effets positifs de la classe inversée - L'École branchée - actualité Pour plusieurs intervenants du milieu de l’éducation, la classe inversée est un modèle qui aurait des impacts positifs sur la réussite et la motivation des élèves. Mais le succès de la classe inversée relève-t-il du modèle lui-même ou des implications qu’il sous-tend? Une étude s’est penchée sur la question. La classe inversée, modèle pédagogique qui vise à ce que les élèves réalisent les activités pratiques en classe et assimilent la portion théorique en dehors des heures de cours, jouit d’une certaine popularité actuellement. Co-éducation : une culture, des discours et des actes. L'école napoléonienne comme celle de la Troisième République triomphante était celle du maitre et de l'Etat a qui les parents confiaient leurs enfants pour qu'ils y apprennent, soient instruits et deviennent des citoyens éclairés d'une nation forte. Cette première révolution scolaire s'est construite autour de l'idée de l'UNITE à laquelle s'est progressivement ajoutée celle d'EGALITE. Sa mission c'était d'INSTRUIRE et de créer une élite susceptible de reproduire un modèle de société. Les parents d'élèves n'ont pas véritablement de place dans cette Ecole qui substitue au transmis de la famille et de l'Eglise le corpus de connaissances et de contenus d'un enseignement conçu comme une " instruction publique ". Pour Emile DURKHEIM, « l'école est une chose sérieuse confiée aux instituteurs qui sont éclairés par la raison tandis que les parents et plus particulièrement les mères sont manipulés par les forces obscures de la religion. » Mais leur rôle dans l'Ecole est limitée dans les faits.

Technique Pomodoro Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La technique se présente sous la forme de cinq étapes : décider de la tâche à effectuer ;régler le pomodoro (minuteur) sur 25 minutes ;travailler sur la tâche jusqu'à ce que le minuteur sonne et la noter comme faite ;prendre une courte pause (5 minutes) ;tous les quatre pomodori prendre une pause un peu plus longue (15-20 minutes). Principes[modifier | modifier le code] Les étapes de planification, suivi, enregistrement, traitement et de visualisation sont fondamentales pour cette technique. Dans l'étape de planification, les tâches sont classées en les notant dans une liste des choses à faire aujourd'hui.

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ? L’est-il même réellement ?

L'APPRENTISSAGE ENTRE PAIRS : SE FORMER ENTRE NOUS, PAR NOUS ET POUR NOUS Savez-vous que la formation entre pairs comporte bien des attraits ? L'apprentissage entre pairs pourra entraîner une modification du rapport de l'apprenant au savoir, il favorisera également l'émergence des savoirs informels tout en renforçant les modalités de collaboration de l'individu dans un collectif, une équipe par exemple. Si vous êtes consultant, formateur, apprenant, vous pouvez expérimenter l'apprentissage entre pairs dans une formation en présentiel (tout le long de la formation ou sur des temps dédiés) ou dans une formation à distance.

Related: