background preloader

Dans l'entreprise, fini l'autoritarisme, bonjour l'intelligence collective !

Dans l'entreprise, fini l'autoritarisme, bonjour l'intelligence collective !
Pied de nez à la traditionnelle SARL (société à responsabilité limitée), Probionov, implantée à Aurillac, dans le Cantal, depuis soixante ans, se définit désormais comme une Sara, une société à responsabilité augmentée. Comprenez : une entreprise dont les quelque 100 salariés sont pleinement impliqués dans leurs tâches. Il y a dix-huit mois, Stanislas Desjonquères, qui dirige cette PME spécialisée dans la recherche et la fabrication de probiotiques pour l'industrie pharmaceutique (15 millions d'euros de chiffre d'affaires), a entrepris de révolutionner le mode de management. Misant sur l'intelligence collective, ce patron a gommé un à un tous les signes d'injustice ou de défiance (comme les fournitures de bureau sous clé) et a proscrit les tâches absurdes et improductives, identifiées en interne sous la dénomination 5C : «C'est con mais c'est comme ça.» Probionov commence à récolter les fruits de cette démarche, avec notamment un regain d'initiatives à tous les niveaux. Christine Halary

http://www.capital.fr/carriere-management/dossiers/dans-l-entreprise-fini-l-autoritarisme-bonjour-l-intelligence-collective-1010809#xtor=EPR-226

Related:  Chap. 13 - La dynamique de groupe et la cohésionMANAGEMENT STMGThème 1 Le rôle du management dans la gestion des organisationsEntreprendre et dirigerTHEME 1 : MOBILISATION/MOTIVATION

Légitimité du dirigeant et performances de l’entreprise « Le devoir de loyauté et de fidélité s’impose à tout dirigeant de société et s’inscrit dans un contexte de moralisation de la vie des affaires. Il vise à la création d’une certaine éthique de la gouvernance d’entreprise avec pour finalité de renforcer la sécurité juridique dans les activités industrielles et commerciales. ». Arrêt Vilgrain, 27 février 1996, Chambre commerciale de la Cour de Cassation. En application de la jurisprudence, les mandataires sociaux ont l’obligation de défendre en permanence les intérêts de la société qu’ils dirigent, de la collectivité des associés mais aussi ceux des différentes parties prenantes. C’est pourquoi, ils sont soumis à des obligations de non-concurrence, d’information et de transparence qui constituent les principes sur lesquels repose le devoir de loyauté. Cela induit donc la question de la légitimité du dirigeant au regard des performances de l’entreprise.

La machine Accor : un nouvel hôtel chaque jour Roberto Okura-Martinez ouvre la marche d'un pas conquérant. «Ne restez pas là avec votre chariot, on a de la visite !», souffle le gérant de ce nouvel Ibis Styles parisien à un employé. Notre homme s'éclaircit la gorge avant de se retourner, tout sourires : «Alors, ça vous plaît ?»

21 qualités du manager pour le XXIe siècle Voici des citations pour illustrer 21 qualités que les managers modernes doivent s'approprier pour piloter au mieux leurs équipes...et leurs existences. De l’Ambition jusqu’au Zèle A comme Ambition On se demande souvent si l’ambition est (… ou a été ?) la première qualité du grand manager. Grille de BLAKE et MOUTON Le modèle de Blake et Mouton est un outil qui permet de cartographier rapidement et cerner les styles génériques de management. Cette matrice s'articule autour de 2 axes : l'intérêt pour la production (ou les résultats) en abscisses, et l’intérêt pour l'élément humain en ordonnées. La grille est découpée en 9 valeurs pour chaque axe. Le résultat de cette analyse est la mise en valeur de 5 styles prédominants de manager (le premier chiffre donne la valeur pour le degré d'orientation "production", le second pour l'humain) : (1-1) "Laisser faire" : le partisan du management laxiste.

Moderniser sa communication interne avec un e-magazine Ce mois-ci, l’Association française de la communication interne (Afci) s’intéresse dans sa nouvelle rubrique « Projet Com » au nouvel e-magazine interne du Département de Loire-Atlantique (« Enrichir son information interne grâce à un e-magazine »). Le département vient en effet de créer une version numérique de son bimestriel papier de 24 pages. Objectif ? Créer une publication interne plus moderne, complète, interactive et complémentaire de la version papier à laquelle de nombreux employés restent attachés.

La cohésion de groupe : l’alchimie vers le succès La cohésion de groupe : l’alchimie vers le succès 3.50/5 - 10 votes Dernière révision : 06.11.2013 Auteur(s): Nathalie Crepin (Article vu 12,595 fois) La cohésion de groupe : « Vivre ensemble, mourir ensemble ! ». « L'enfer, c’est les autres » avait écrit Jean-Paul Sartre pour sa pièce de théâtre Huis clos (1944). Facebook, Youtube, Meetic... Peut-on tout se permettre au bureau Les cadres passeraient une heure par jour sur le Net pour des motifs purement privés. Certains employeurs tolèrent, d'autres cadenassent. Etat des lieux.

Les 24 styles de management dans le monde Les styles de leadership et de management varient selon les pays. On ne dirige pas une entreprise de la même manière en Allemagne, au Japon, aux Etats-Unis, en Suède ou en France. Tout est une question de culture. Le leadership Introduction Dans une interview, en 2008, Henry Mintzberg affirmait : « Je pense que cela a été une grande erreur de séparer le leadership du management. La conséquence en est que l’on a maintenant des leaders qui ne sont pas managers.

Related: