background preloader

Écrits, philosophes

Facebook Twitter

L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique

L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique est un essai de Walter Benjamin rédigé en 1935 et publié de façon posthume en 1955. Cette thèse a été remise au goût du jour notamment à travers la critique d'art contemporain, à la fin des années 1990, qui y voyait une prémonition du changement de statut de l'œuvre d'art. Dès le début du XXe siècle, avec le dadaïsme notamment, des œuvres éphémères et iconoclastes ont modifié la perception et le statut de l'œuvre d'art, dépouillé des ornements classiques conférant aux œuvres d'art un statut sacré à travers leur beauté platonicienne et leur immuabilité.

Jacques Derrida. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques Derrida

L'article doit être débarrassé d'une partie de son jargon (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Sa qualité peut être largement améliorée en utilisant un vocabulaire plus directement compréhensible. Discutez des points à améliorer en page de discussion. Pour les articles homonymes, voir Derrida. Jacques Derrida, né Jackie Derrida le à El Biar (Algérie), et mort le à Paris, est un philosophe français, professeur à l'Ecole normale supérieure puis directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, qui a créé puis développé une méthode et une école de pensée se développant autour de la notion de déconstruction. Roland Barthes. Serge Poliakoff. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Serge Poliakoff

Pour les articles homonymes, voir Poliakov. Serge Poliakoff, né le à Moscou et mort le à Paris, est un peintre français d'origine russe appartenant à la nouvelle École de Paris. Biographie[modifier | modifier le code] Serge Poliakoff (Sergueï Poliakov) est le treizième enfant d'une fratrie de quatorze. Son père, kirghize, qui avait possédé des élevages de chevaux, fournit l'armée et possède une écurie de course.

Au début des années 1950, il loge dans l'hôtel du Vieux-Colombier, à proximité de Saint-Germain-des-Prés, que tiennent Louis Nallard et Maria Manton, continuant d'assurer sa subsistance en jouant de la balalaïka. En 1962, une salle est réservée à ses peintures à la Biennale de Venise et Poliakoff est naturalisé français la même année. En 1965, Yves Saint Laurent signe une robe Poliakoff et une robe Mondrian. Van Gogh, Les couleurs de la nuit. La nuit et le crépuscule ont nourri les pensées et l’imaginaire de Van Gogh.

Van Gogh, Les couleurs de la nuit

Ce catalogue revient sur ces thèmes qui ont traversé toutes les périodes de l’œuvre de l’artiste. La nuit et le crépuscule ont nourri les pensées et l’imaginaire de Van Gogh et inspiré certaines œuvres majeures aussi bien à ses débuts avec Les mangeurs de pommes de terre que plus tardavec la période expressionniste et La nuit étoilée. De récentes recherches ont montré à quel point Van Gogh était fasciné par le monde nocturne avant même de devenir un artiste.

Gilles Deleuze. Michel Butor. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel Butor

Michel Butor en 2002 Œuvres principales. Byung-Chul Han. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Byung-Chul Han

Byung-Chul Han, aussi orthographié Pyŏng-ch'ŏl Han, né en 1959 à Séoul est un essayiste et philosophe allemand, théoricien de la culture et professeur de philosophie à l'Université des arts de Berlin. Biographie[modifier | modifier le code] Byung-Chul Han a étudié la métallurgie en Corée avant d'émigrer en Allemagne dans les années 1980 pour étudier la philosophie, la littérature allemande et la théologie catholique à Fribourg et Munich. Il obtient son doctorat à l'Université de Fribourg avec une thèse sur Martin Heidegger en 1994. Han est l'auteur de seize livres, dont les plus récents sont des traités sur ce qu'il appelle La Société de la fatigue (Müdigkeitsgesellschaft), une «société de la transparence" (Transparenzgesellschaft), et sur son concept néologiste de Shanzai, qui vise à identifier les modes de déconstruction dans les pratiques contemporaines du capitalisme chinois.

Œuvres principales[modifier | modifier le code] Heideggers Herz. Surveiller et punir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Surveiller et punir

Sous-titré Naissance de la prison, Surveiller et punir est un ouvrage majeur de Michel Foucault paru aux éditions Gallimard en février 1975. L'essai étudie l'émergence historique de la prison. Foucault s'y efforce de déligitimer le principe même de l'emprisonnement : « la prison est dangereuse, quand elle n'est pas inutile », opposition qu'il étendra à la punition elle même : « il y a honte à punir ». Contexte[modifier | modifier le code] Michel Foucault. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel Foucault

Pour les articles homonymes, voir Foucault. Portrait de Michel Foucault, encre et aquarelle, contribution de Nemomain à Wikipédia Paul-Michel Foucault[1], né le à Poitiers et mort le à Paris, est un philosophe français dont le travail porte sur les rapports entre pouvoir et savoir. Il fut, entre 1970 et 1984, titulaire d'une chaire au Collège de France, à laquelle il donna pour titre « Histoire des systèmes de pensée ». En 2007, il est considéré par The Times Higher Education Guide comme l'auteur en sciences humaines le plus cité au monde[2]. Biographie[modifier | modifier le code] Premières années[modifier | modifier le code] Paul-Michel Foucault naît le à Poitiers[3], dans une famille de notables de province[4]. Il abandonne plus tard le « Paul » de son prénom, pour des raisons qui demeurent toujours inconnues. La Société de la fatigue. Daniel Arasse.