background preloader

Malala

Facebook Twitter

Un film raconte le combat de Malala pour l'éducation et la paix. Un film documentaire sur Malala, la plus jeune prix Nobel de la paix, sort aujourd'hui aux États-Unis.

Un film raconte le combat de Malala pour l'éducation et la paix

L'occasion pour les petits journalistes de France Info junior de poser leurs questions sur cette jeune fille inspirante. "Maintenant il est temps que vous rêviez plus grand", c'est ainsi que s'est récemment exprimée Malala Yousafzai, s'adressant aux pays membres de l'ONU. À 18 ans à peine, la plus jeune prix Nobel de la paix de l'histoire continue son combat pour que tous les enfants, notamment les fillettes, puissent aller à l'école.

Elle demande que tous les jeunes étudient gratuitement, depuis le primaire jusqu'au lycée, pendant 12 ans minimum, partout dans le monde. Elle reproche aux pays d'avoir été jusqu'à maintenant trop timorés dans leurs actions en faveur de l'éducation et de l'égal accès aux savoirs, notamment chez les filles. "Je continuerai ce combat" Le lundi 28 septembre 2015 Adama et Soukaïna, 10 ans, sont en CM2 à l'école Romainville de Paris.

Moi, Malala, je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans - Malala Yousafzai, Christina Lamb. Le portrait de Malala Yousafzai expliqué aux enfants. Égalité homme-femme, droit de vote des femmes, droit à l’éducation.

Le portrait de Malala Yousafzai expliqué aux enfants.

Depuis plusieurs siècles, des femmes se battent pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Souvent, elles sont peu ou ne sont pas connues. 1jour1actu te propose une série de portraits de femmes qui ont marqué l’histoire. Ce portrait est consacré à Malala Yousafzai, une jeune Pakistanaise qui lutte pour le droit à l’éducation pour tous. Malala Yousafzai lutte pour que les jeunes Pakistaines puissent aller à l’école. (© Photo AFP/montage Arielle KREBS) Je m'appelle Malala Yousafzai. Je suis née En juillet 1997, dans la ville de Mingora, dans la région de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan. La situation de mon pays Au Pakistan, la seule religion reconnue est l'islam et toutes les lois sont écrites selon la religion.

C'est ce qui m'est arrivé. Mon combat pour l'éducation Pour montrer mon désaccord, j'ai décidé de raconter mon quotidien d'écolière, sur un blog du site d'information anglais BBC. Mon agression Un symbole. Prix Nobel de la paix : les favoris pour succéder à Malala. Angela Merkel, le pape François, Raif Badawi...

Prix Nobel de la paix : les favoris pour succéder à Malala

À quelques heures de la remise du prix Nobel de la paix, le 9 octobre à Oslo (Norvège) les pronostics vont bon train concernant celui qui succédera à Malala Yousafzai. En 2014, les membres du comité avaient adressé le Prix Nobel à la Pakistanaise Malala Yousafzai et à l'Indien Kailash Satyarthi pour "leur combat contre l'oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l'éducation".

Cette année, quelques candidats se distinguent parmi les 276 personnes et organisations qui ont proposées. Contre toute attente, une des favorites est Angela Merkel. Le quotidien allemand Bild en est persuadé, la chancelière allemande devrait recevoir la prestigieuse récompense pour "ses positions lors de la crise ukrainienne et en faveur des réfugiés". Du côté des bookmakers, c'est le pape François qui tient toujours la corde. Parmi les autres prétendants, on retrouve également en bonne place Novaya Gazeta. Malala Yousafzaï : « Je veux l'éducation pour les enfants de tous les terroristes » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Frédéric Bobin (New Delhi, correspondant régional) Son visage légèrement déformé a pris au fil des ans des allures de figure iconique, celle d'une adolescente au courage exceptionnel ayant manqué de périr sous une balle extrémiste dans sa vallée natale de Swat.

Malala Yousafzaï : « Je veux l'éducation pour les enfants de tous les terroristes »

En codécernant, vendredi 10 octobre, le prix Nobel de la paix à Malala Yousafzaï – l'autre lauréat est l'Indien Kailash Satyarthi –, le comité d'Oslo a récompensé la jeune Pachtoune pakistanaise (17 ans) militante du droit à l'éducation, laquelle devient ainsi la plus jeune des lauréats de l'histoire du prix. Déjà consacrée en 2013 par le Prix Sakharov du Parlement européen, reçue par les grands de ce monde – dont Barack Obama – Malala Yousafzaï doit sa renommée à un engagement sans relâche en faveur de la scolarisation des enfants, au Pakistan même comme à travers le monde. Malala Yousafzaï a frôlé la mort pour ses idées. Elle devint très vite un symbole.

Elle eût droit à une ovation debout.