background preloader

Égalité des sexes

Facebook Twitter

Geneviève Fraisse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Geneviève Fraisse

Geneviève Fraisse, née le 7 octobre 1948[1] à Paris, est une philosophe française. §Parcours[modifier | modifier le code] Elle est née aux Murs blancs, lieu communautaire fondé par Emmanuel Mounier à Châtenay-Malabry. Ses parents Paul Fraisse, auteur de livres de psychologie expérimentale, et Simone Fraisse, auteure de livres sur Charles Péguy, Ernest Renan, Simone Weil, étaient professeurs à la Sorbonne. À la suite de mai 68, elle participe, autour de Jacques Rancière, à la création de la revue Les Révoltes logiques (1975). Conçue comme opérateur de la pensée moderne et contemporaine, l’idée d’égalité des sexes se construit entre théorie et pratique.

Geneviève Fraisse est entrée au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en 1983. §Œuvres[modifier | modifier le code] §En collaboration[modifier | modifier le code] Histoire des femmes en Occident. Simone de Beauvoir : pourquoi je suis féministe. Benoîte Groult. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Benoîte Groult

Pour les articles homonymes, voir Groult. Benoîte Groult Benoîte Groult (à la Comédie du Livre de Montpellier, 2010) Œuvres principales La part des choses (1972)Ainsi soit-elle (1975)Les vaisseaux du cœur (1988) Benoîte Groult (née le 31 janvier 1920 à Paris) est une journaliste, écrivaine et militante féministe française.

§Biographie[modifier | modifier le code] Elle est la fille du styliste de meubles André Groult (1884-1966), renommé dans les années trente, et de Nicole Poiret (1887-1967), dessinatrice de mode, sœur du créateur Paul Poiret et grande amie de Marie Laurencin. Dès l'adolescence, elle cultive le goût de l'écriture mais c’est à un âge mûr qu’elle se lance sur la scène littéraire, d'abord avec sa sœur Flora : Journal à quatre mains (1958), Le Féminin pluriel (1965), Il était deux fois (1967). En 1978, elle fonde un mensuel féministe avec Claude Servan-Schreiber F Magazine dont elle rédige les éditoriaux.

Simone de Beauvoir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Simone de Beauvoir

Pour les articles homonymes, voir Beauvoir. Simone de Beauvoir Philosophe occidentale Époque contemporaine Simone de Beauvoir est souvent considérée comme une théoricienne importante du féminisme, et a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970. Elle a partagé la vie du philosophe Jean-Paul Sartre.

Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] À quinze ans, son choix est déjà fait, elle sera un écrivain célèbre. La mort de « Zaza » cette même année la plonge dans une grande souffrance. L'enseignante[modifier | modifier le code] Le n°24 de la rue Cels où Simone de Beauvoir habita à plusieurs reprises pendant la guerre. La femme de lettres engagée[modifier | modifier le code] En 1949, elle obtient la consécration en publiant Le Deuxième Sexe. En 1954, elle obtient le prix Goncourt pour Les Mandarins et devient l'un des auteurs les plus lus dans le monde.

Florence Montreynaud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Florence Montreynaud

Florence Montreynaud Compléments A lancé le mouvement des Chiennes de garde en 1999, La Meute en 2000, Encore Féministes! En 2001 et cofondatrice en 2011 du réseau Zéromacho contre le système prostitueur. Florence Montreynaud est une féministe et une historienne française. Biographie[modifier | modifier le code] Née en 1948 d'une mère artiste-peintre et d'un père ingénieur, Florence Montreynaud vit à Paris après avoir habité un village de l’Oise. Engagée au MLF[2] et au Planning familial à Paris en 1971, elle ouvre la permanence de Crépy-en-Valois en 1977. Première femme élue conseillère municipale de Fresnoy-le-Luat (1977), et première candidate aux élections législatives dans sa circonscription (avec le mouvement féministe Choisir, en 1978), elle renonce aux combats politiques en raison de la violence sexiste, notamment celle des inscriptions « PUTE » en travers de ses affiches.

Chiennes de garde[modifier | modifier le code] Encore féministes! La domination masculine - Bienvenue.