Analyses /Enquêtes

Facebook Twitter

L'Agence nationale des Usages des TICE - Améliorer la lecture sur tableau numérique et ordinateur. Par Léa Pasqualotti * Nombreuses sont les études qui se sont penchées sur les différentes dimensions de la lecture électronique que sont la visibilité, la lisibilité et la compréhension.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Améliorer la lecture sur tableau numérique et ordinateur

Cependant, pour un même support de lecture, ces aspects ont été étudiés séparément, indépendamment les uns des autres. Or, ils sont très liés puisque la visibilité - qui est notre capacité à voir, à distinguer des formes - influence la lisibilité - qui est notre aptitude à discriminer, à identifier des lettres/caractères. Et, de cette lisibilité dépend notre faculté à comprendre un texte. Autrement dit, si nous ne pouvons pas voir, nous ne pouvons pas lire et donc, nous ne pouvons pas comprendre ce qui est écrit.

Dans le domaine des TICE, ces trois dimensions sont d’autant plus importantes qu’elles influencent l’apprentissage des élèves. Cadre de l’étude La visibilité Résultats : Les élèves de CP détectent plus facilement le signal lumineux sur ordinateur et ceux de 6e sur TNI (cf. Figure 1. La lisibilité. TNI - IREM de Rennes. Introduction et problématique Comment mettre toutes les chances de son côté ?

TNI - IREM de Rennes

Les expérimentations du groupe Le TBI en bref Introduction et problématique Les outils numériques ont investi les programmes de mathématiques au collège et au lycée. Afin de favoriser le déploiement des TICE à usage pédagogique, on recense de nombreuses initiatives. Depuis quelques années, des établissements ont équipé quelques salles de cours d’un nouveau matériel : le Tableau Blanc Interactif (TBI). Mais quel bénéfice pédagogique peut-on attendre d’un tel équipement qui exploite pleinement le « tout numérique » ? Comment un Tableau Blanc Interactif peut-il favoriser une meilleure intégration des TICE dans l’enseignement des mathématiques et permet de mieux prendre en compte les investigations des élèves ?

Comment mettre toutes les chances de son côté ? Nous nous sommes d’abord intéressés à la configuration matérielle puisque le TBI () est un élément matériel qui s’ajoute à l’ordinateur et au vidéo projecteur. TNi et 3-O, CS des Phares. L'Agence nationale des Usages des TICE - L’usage du TBI : formation et étapes à franchir. Par Mônica Macedo-Rouet * Le précédent article sur l’usage du TBI présentait l’un des facteurs clés de l’intégration de cet outil en classe : le temps d’expérience des enseignants.

L'Agence nationale des Usages des TICE - L’usage du TBI : formation et étapes à franchir

Ci-dessous seront présentés deux autres facteurs identifiés dans les études récentes : la qualité de la formation et la capacité à franchir certaines étapes. Des élèves de maternelle font un travail collaboratif sur le TBI en présence de leur enseignante, Maryvonne Blais.Voir le témoignage vidéo « Des outils TICE pour l'approche des nombres en maternelle » La qualité de la formation Le développement d’usages interactifs du TBI dépend évidemment du contenu de la formation et de l’accompagnement reçus par les enseignants. Deux exemples permettent d’illustrer certains de ces éléments : La méthode se base sur l’idée de réaliser un cycle d’activités d’apprentissage.

Le deuxième exemple vient du projet mené par l’équipe de Bridget Somekh. La capacité à franchir des étapes Les trois étapes ou usages identifiés sont : L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves. Par Mônica Macedo-Rouet * Depuis le dernier article sur le tableau blanc (ou numérique) interactif publié dans cette rubrique, plusieurs nouvelles études sont parues sur les usages de cet outil en classe.

L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves

Celles-ci, réalisées dans des écoles participant à des expérimentations nationales, montrent que l’usage du TBI est associé à une amélioration des résultats scolaires des élèves. Ce résultat positif semble s’expliquer par le fait que les enseignants, après plusieurs années d’expérience, font un usage de plus en plus approfondi du TBI et changent leurs pratiques pédagogiques en faveur d’un enseignement plus interactif et engageant pour les élèves. C’est donc une combinaison du temps d’expérience d’usage, de la qualité de la formation délivrée aux enseignants et de leur capacité à franchir des étapes dans l’utilisation de l’outil et ses ressources qui garantit le succès de l’intégration du tableau interactif en classe.

Quels sont les facteurs clés de l’intégration du TBI ? Recommandations. Fonctionnalités et pédagogie. Par Mélissa Bricault, conseillère pédagogique en intégration des TIC, Commission scolaire de la Seigneurie-de-Mille-Îles, et animatrice Récit et Marc-Antoine Parent, secrétariat technologique du GTN-Québec Dossier de La Vitrine Technologie-Éducation Mise en situation Guillaume Pelletier, enseignant de mathématiques, de sciences et de technologie au secondaire, intègre le tableau blanc interactif (TBI) SmartBoard dans ses cours.

fonctionnalités et pédagogie

Résultat: ses étudiants sont plus participatifs et ses cours plus dynamiques. Aujourd’hui, Guillaume exploite Google Maps dans son cours. Source: Guide Sankoré De plus, il lui offre la possibilité de manipuler directement les objets étudiés, parfois abstraits, de noter les observations du groupe, de compiler le tout dans un tableur accessible par les étudiants et dans lequel tous peuvent collaborer. Source: Guide Sankoré Source: Source: Démonstration sur Youtube Études sur le terrain Quelle interactivité? Interactivité qu’amène le TBI Les valeurs pédagogiques du TBI. Reflexions/ Formation techno educatives.