background preloader

Remix

Facebook Twitter

Gernica. Pablo Picasso. Pablo Picasso. Pablo Picasso. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pablo Picasso Pablo Picasso en janvier 1962. Œuvres réputées Compléments Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 (à 91 ans) à Mougins, France, est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol[1] ayant passé l'essentiel de sa vie en France. Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d'art du surréalisme. Biographie Enfance et famille En 1891, le musée provincial de Malaga, dont José Ruiz Blasco était le conservateur, ferme ses portes, ce qui oblige le père à trouver d'autres moyens de subsistance. Le peintre débutant L'artiste ne signe plus ses toiles du nom de Ruiz Blasco mais de celui de Picasso à partir de 1901 À Barcelone en 1896, il est reçu à l'École de la Llotja, où enseigne son père, ayant exécuté en un jour le sujet de l'examen pour lequel on laisse généralement un mois aux candidats[13].

Période bleue. Pythagore. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pythagore (Πυθαγόρας) Philosophe présocratique Antiquité Buste de Pythagore - Musées du Capitole - Rome Pythagore (en grec ancien Πυθαγόρας / Pythagóras) est un réformateur religieux et philosophe présocratique qui serait né aux environs de 580 av. Le néopythagorisme est néanmoins empreint d'une mystique des nombres, déjà présente dans la pensée de Pythagore. D'après un écho marquant d’Héraclide du Pont, Pythagore serait le premier penseur grec à s’être qualifié lui-même de « philosophe[4] »

. « Par la même raison, sans doute, tous ceux qui se sont attachés depuis aux sciences contemplatives, ont été tenus pour Sages, et ont été nommés tels, jusques au temps de Pythagore, qui mit le premier en vogue le nom de philosophes. . — Cicéron, Tusculanes, V, 3, § 8 Biographie de Pythagore Beaucoup de documents, tardifs, ont été publiés sur la vie de Pythagore[5],[6],[7],[8]. Naissance — Jamblique, Vie de Pythagore, § 7[7]. Adolescence et maturité Instruction.

Théorème de Pythagore. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Relation entre les longueurs des côtés dans un triangle rectangle.

Le théorème de Pythagore est un théorème de géométrie euclidienne qui met en relation les longueurs des côtés dans un triangle rectangle : le carré de la longueur de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des longueurs des deux autres côtés. Ce théorème permet notamment de calculer l’une de ces longueurs à partir des deux autres. Divers autres énoncés généralisent le théorème à des triangles quelconques, à des figures de plus grande dimension telles que les tétraèdres, ou en géométrie non euclidienne comme à la surface d’une sphère.

Vocabulaire et énoncés Un triangle rectangle est un triangle admettant un angle droit (c’est-à-dire de mesure 90°, ou encore radians). Théorème est rectangle en , alors et. Sachant que ABC est un triangle rectangle en A et que AC = 6, BC = 10. Calculer AB. Représenter ce triangle. exercice 1 Dans le triangle ABC rectangle en A, on applique le théorème de Pythagore : AB² + AC² = BC² Ici on cherche à calculer AB, donc : AB² = BC² - AC² Ainsi , AB² = 10² - 6² = 100 - 36 = 64 AB² = 64 AB = 8 (unités de longueur) exercice 2 Pour le premier triangle : [AC] est le côté le plus long du triangle ABC. Pour le deuxième triangle : [AC] est le côté le plus long du triangle ABC. AB² + BC². Exercice : retrouvez le périmètre de ce rectangle. Théorème de Thalès. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le théorème de Thalès ou théorème d'intersection est un théorème de géométrie qui affirme que, dans un plan, une droite parallèle à l'un des côtés d'un triangle sectionne ce dernier en un triangle semblable (voir énoncé précis ci-dessous).

En anglais, il est connu sous le nom de Intercept theorem (soit théorème d'intersection) ; en allemand il est appelé Strahlensatz, c'est-à-dire théorème des rayons. Ce résultat est attribué au mathématicien et philosophe grec Thalès de Milet. Cette attribution s'explique par une légende selon laquelle Thalès aurait calculé la hauteur d'une pyramide en mesurant la longueur de son ombre au sol et la longueur de l'ombre d'un bâton de hauteur donnée. Le théorème de Thalès se généralise en dimension supérieure. Configuration possible du théorème Énoncés et enseignement[modifier | modifier le code] Alors on a : ou Par exemple, bien que , on a et . . .

Deux configurations possibles du théorème de Thalès Par conséquent : 10 BONNES RAISONS DE CHOISIR UNE PREMIERE STMG. Filière Tertiaire au lycée Anna Judic 2015.