Les dernières tendances du CRM au salon de la DMA de San Francisco Les dernières tendances du CRM au salon de la DMA de San Francisco La DMA est LE rendez-vous mondial incontournable pour tous ceux qui s’intéressent au marketing client et au CRM. Cette année, UBIFRANCE avait organisé le déplacement : près de 50 participants (dont ETO et plusieurs autres agences AACC Marketing Services) ont pu profiter du meilleur de la DMA et de San Francisco. Dès la conférence inaugurale, Lawrence Kimmel, le tout nouveau CEO de la DMA a donné le ton : il faut redonner au marketing direct son dynamisme et sa légitimité. Certes cette discipline a près d’un demi siècle, pour autant, l’ensemble des savoir-faire et des valeurs que recouvre le MD sont plus que jamais d’actualité : la mesure, le ROI, la relation client et l’interactivité. Cette vision est renforcée par les chiffres : le MD est plus que jamais profitable aux USA.
VERS LA MAITRISE DU MULTICANAL Nous vivons des temps historiques. Jamais, depuis les années trente, l'économie mondiale n'aura été si bouleversée. Les eldorados ne semblent plus exister et même l'e-commerce, qui connaissait une croissance ininterrompue depuis une dizaine d'années, subit de plein fouet l'impact de la crise. Alors que la situation ne parvient toujours pas à se détendre, les préoccupations des VADistes et des e-marchands se tournent de plus en plus vers la gestion de la relation client. VERS LA MAITRISE DU MULTICANAL
Le B2B a toujours été le parent pauvre des publications sur les stratégies digitales. Considéré comme “ennuyeux” et pas très moderne, on lui préfère toujours le B2C et les marques sexy (Nike, adidas….) en général. Toutefois, la majorité des entreprises sont B2B mais surtout, dans ma perspective elles ont une avance certaine sur les entreprises B2C car elles donnent beaucoup plus de considération au client. Ors, nous sommes dans une ère ou le client est revenu au centre comme le rappelle le CEO de Forrester.

Grégory Pouy - Echanger ses idées !

Grégory Pouy - Echanger ses idées !
Work in progress : CRM à l'heure digitale Work in progress : CRM à l'heure digitale Voici un document de travail, l'esquisse d'un chapitre pour un ouvrage coordonnée par Thomas Stenger pour Dunod. Le développement d'un certain nombre d'idées qui serpentent dans ce blog. Celle que l'information est produite plus que nous ne pouvons la traiter, que des processus psycho-sociaux font de cet espace un espace privé plus que public, que le prix de l'adaptation est celui d'une perte de vie privée, que les systèmes locaux favorisent les dynamique locale, microlocale. Qu'au delà des communautés c'est de les faire vivre en de petites sociétés qui est nécessaire.Quelque idées à tester, en cours de mise en forme, et pour lesquelles vos commentaires sont bienvenus.
Legos et des couleurs » Article » owni.fr, digital journalism De l'art d'une vieille marque de jouer sur plusieurs générations de fans pour assurer sa pérennité : LEGO a su se reconstruire en s'appuyant avec intelligence sur sa communauté adulte, AFOL pour les habitués (Adult Fan Of LEGO). Quinze ans que je n’y avais pas touché. Peur du regard des autres, le jugement de la famille, des amis, franchement à ton âge, ma chérie, à quoi ça te sert de faire des études pour retomber si bas… Tu es déprimée ? Et puis je suis arrivée chez OWNI, ils se sont ligués pour me faire retomber, en me tentant à coup de liens affriolants. Legos et des couleurs » Article » owni.fr, digital journalism