background preloader

Ars memoriae

Facebook Twitter

Les 7 clés de la mémoire. Comment retenir ?

Les 7 clés de la mémoire

Comment mémoriser son cours en vue des examens ? Comment retenir des listes de chiffres ou de noms ? Au-delà des techniques mnémotechniques – que j’aborderai dans d’autres billets – il y a quelques principes à pratiquer d’urgence pour favoriser une bonne mémoire. J’en ai illustré 7 sur cette carte heuristique. Ils ne feront pas de vous des champions de la mémoire. Comment entretenir sa mémoire ? En parallèle à la méthode en 5 étapes pour étudier, que je décris dans d’autres articles, il y a quelques principes généraux que vous devez respecter si vous voulez développer et entretenir votre mémoire. (Cliquez dessus pour l’agrandir ou ici pour la télécharger depuis Biggerplate). Art de mémoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Art de mémoire

L'Art de mémoire (Ars memoriae), appelé aussi méthode des loci ou méthode des lieux, est une méthode mnémotechnique pratiquée depuis l'Antiquité. Elle sert principalement à mémoriser de longues listes d'éléments ordonnés. Elle est basée sur le souvenir de lieux déjà bien connus, auxquels on associe par divers moyens les éléments nouveaux que l'on souhaite mémoriser. Art de mémoire, architecture et « palais de la mémoire »[modifier | modifier le code] Mémento. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

mémento

Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] (Date à préciser) Du latin memento qui signifie « souviens-toi ». Nom commun[modifier | modifier le wikicode] mémento \me.mɛ̃.to\ masculin Note, notice, résumé destiné à rappeler le souvenir de quelque chose. Apophtegme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Apophtegme

Sur les autres projets Wikimedia : apophtegme, sur le Wiktionnaire Sens primitif du terme[modifier | modifier le code] Métacognition, mémoire et apprentissage. Mnémotechnique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mnémotechnique

Exemple de mnémonique visuel, pour aider à mémoriser l'emplacement de sa voiture dans un stationnement. La mnémotechnique est l’ensemble des méthodes permettant de mémoriser par association d’idées, chacune d’elles étant appelée mnémonique. Pour se faire une idée des possibilités, le lecteur peut parcourir une liste de mnémoniques[1]. Les mnémoniques sont souvent verbales, par exemple de courts poèmes ou des mots sans signification particulière, lesquels permettent surtout de se rappeler les listes. Elles complémentent la répétition en favorisant les associations d'idées entre les concepts à l'aide de constructions faciles à mémoriser, soit parce qu'elles sont absurdes, soit parce qu'elles sont familières.

L'hypothèse principale qui sous-tend la méthode est qu'il existe deux types de mémoires chez l'humain : la mémoire « naturelle » et l'« artificielle ». Partagez vos moyens mnémotechniques ! : france. MnémotechniK.net, le site des moyens mnémotechniques, trucs & astuces pour tout retenir sans (trop) se casser la tête ! JeRetiens - Trucs mnémotechniques moyens et méthodes ! Accueil simonide.net. Simonide de Céos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Simonide de Céos

Biographie[modifier | modifier le code] ὦ ξεῖν’, ἀγγέλλειν Λακεδαιμονίοις ὅτι τῇδε κείμεθα τοῖς κείνων ῥήμασι πειθόμενοι νομίμοις « Etranger, va dire à Lacédémone Que nous gisons ici par obéissance à ses lois. » (trad. Philippe-Ernest Legrand)[3] En 476 av. J. Selon la tradition grecque, il est le premier auteur d’épigrammes. Yates (Frances) > L'art de la mémoire. Gregor von Feinaigle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gregor von Feinaigle

Gregor von Feinaigle (1760 au Luxembourg - 1819 à Dublin) est un moine allemand, devenu célèbre en Europe au début du XIXe siècle après sa reconversion en inventeur et professeur d'un système mnémotechnique. Sa vie et sa carrière[modifier | modifier le code] Paris Feinaigle se fait connaître tout d'abord à Paris, où il organise en 1806 plusieurs séries de cours et de conférences sur son système mnémotechnique. La même année, l'un de ses élèves fait paraître un petit livre de 70 pages sous le titre Notice sur la mnémonique, ou l'Art d'aider et de fixer la mémoire en tout genre d'études, de sciences ou d'affaires, par Grégoire de Feinaigle. Londres Poursuivant son périple, Feinaigle se rend en Angleterre en décembre 1810.

Dublin Après avoir fait étape à Glasgow, Feinaigle se rend en 1813 à Dublin, où il décide de mettre son système au service de l'éducation. Son système[modifier | modifier le code] La mémorisation des faits et des événements. Carte heuristique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carte heuristique

Pour les articles homonymes, voir Carte. Carte heuristique dessinée pendant un exposé Une carte heuristique, carte cognitive, carte mentale, carte des idées[1], est un schéma, supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. Cela permet de mettre en lumière les liens qui existent entre un concept ou une idée, et les informations qui leur sont associées. La structure même d'une carte heuristique est en fait un diagramme qui représente l'organisation des liens sémantiques entre différentes idées ou des liens hiérarchiques entre différents concepts. À l'inverse du schéma conceptuel (ou « carte conceptuelle »[2], les cartes heuristiques offrent une représentation arborescente de données imitant ainsi le cheminement et le développement de la pensée.