background preloader

Histoire

Facebook Twitter

Cours données et histoire de la semaine (niveau 1, L2 - on approfondit en L3) Réédition de Mein Kampf : un succès de librairie ? L'Institut d'histoire contemporaine (IfZ) de Munich est le premier surpris de ce succès. Le Mein Kampf qu'il avait d'abord tiré à 4 000 exemplaires en est à sa sixième édition en un an ! L'ouvrage édité en deux tomes avec 3500 notes explicatives, et pour 60 euros, a fait intervenir les plus grands spécialistes de l'histoire du nazisme.

En Allemagne, où le parti populiste de droite "Alternative pour l'Allemagne" connaît un essor sans précédent, la réédition certes controversée de Mein Kampf a été saluée par nombres d’intellectuels avec avec cette justification reprise par l'éditeur : Le débat sur la vision du monde d'Hitler et son approche de la propagande a permis de traiter des causes et conséquences des idéologies totalitaires à une époque où l'autoritarisme et les idées d'extrême droite gagnent du terrain.Andreas Wirsching, directeur d'Ifz Écouter Comment expliquer le succès de "Mein Kampf" en Allemagne depuis un an ?

Correspondance depuis Berlin de Cyril Sauvageot. Ostia Antica – 3D Movie – Colonia Ostiensis.

Didactique

Outils numériques. S. Audoin-Rouzeau, Les rites funéraires au Rwanda après le génocide de 1994. Ce mardi 9 mai, je suis allée assister à une séance du séminaire organisé par Guillaume Cuchet et Philippe Boutry. Ils avaient invité Stéphane Audoin-Rouzeau à parler des rites funéraires qui se sont développés à la suite du génocide des Tutsis au Rwanda en 1994. J’avais retenu cette séance car c’est une question qui m’occupe particulièrement depuis deux ans, à titre personnel mais aussi pédagogique puisque je travaille sur les événements de 1994 avec les L1. Je vous propose le compte-rendu de cette séance de séminaire, en accord avec l’intervenant. Attention : les faits évoqués sont parfois très durs. Mon objectif est double : rendre compte du contenu de l’intervention de Stéphane Audoin-Rouzeau, mais aussi observer ce qui s’est passé « autour » : la réaction du public, les questions, la manière dont le chercheur a choisi de parler de son objet.

Quelques mots à ce sujet pour ceux et celles qui ne seraient pas familiers de l’histoire de ce génocide. Le début du processus commémoratif a. Des grottes funéraires vieilles de 3000 ans découvertes en Champagne. Après cinq ans de fouilles, le site archéologique de Vert-Toulon revèle plusieurs hypogées, sépultures collectives creusées dans la craie d'une carrière de silex, presque intactes depuis le Néolithique, l'époque de la sédentarisation humaine. «Ce que vous voyez ici est antérieur d'au moins 1.500 ans aux pyramides d'Égypte», affirme Rémi Martineau, archéologue et chercheur au CNRS de Dijon, en contre-haut des fouilles qui s'étalent sur la pente escarpée de la butte de Vert-Toulon, en Champagne.

Ce n'est qu'après cinq ans de fouilles que ce chantier livre ses secrets. «Il faudrait trois générations pour terminer les recherches, rien que pour le Néolithique», estime le chercheur. Cette dernière campagne, financée par le ministère de la Culture, le CNRS et l'université de Bourgogne Franche-Comté en partenariat avec l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives), s'achèvera le 8 juillet. «On enterrait quelqu'un, on refermait la grotte et ainsi de suite. La découverte qui bouleverse l’histoire d’« Homo sapiens » Des restes, trouvés au Maroc, de cinq individus datant d’environ 315 000 ans pourraient repousser de 100 000 ans l’âge de notre espèce, et plaideraient pour son origine « panafricaine ». LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Morin Le plus ancien représentant connu de notre espèce, Homo sapiens, vivait il y a environ 315 000 ans au Maroc.

La découverte, due à une équipe internationale dirigée par Jean-Jacques Hublin (Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste de Leipzig et Collège de France), est exceptionnelle. Elle déplace nos origines vers le nord-ouest du continent africain, alors que les fossiles les plus anciens trouvés jusqu’alors provenaient d’Afrique du Sud et de l’Est. Et elle les fait considérablement reculer dans le temps, puisque les premiers ossements humains jusqu’alors unanimement reconnus comme anatomiquement modernes, découverts en Ethiopie, avaient moins de 200 000 ans. Le Maroc serait donc le nouveau berceau de l’humanité ? Outils de pierre taillée Une idée fixe. Tombe celte de Lavau: le mobilier funéraire analysé - Histoire à sac à dos. © Denis Gliksman, Inrap 3 Juin 2017 – En 2015, l’Inrap (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) avait découvert une tombe princière dans le département de l’Aube.

Cette tombe celte du Vème siècle avant notre ère abritait la sépulture d’un homme et avait révélé un extraordinaire mobilier funéraire aux origines celtiques et méditerranéennes. Deux ans plus tard, la tombe continue de livrer ses secrets. Ces précieux objets sont en effet analysés afin de déterminer leur structure, leur mode d’assemblage et la composition des matériaux.

Étendu sur un char à deux roues, le défunt était paré d’un torque et de bracelets en or, d’une fibule et d’une ceinture finement décorées. De la vaisselle accompagnait le défunt: un grand chaudron et une ciste étrusques en bronze (coffre cylindrique), une oenochoé (piché de vin) attique représentant Dionysos allongé sous une vigne, une passoire ou encore un gobelet en argent. En savoir plus sur le site de l’Inrap.fr. Un site : l’Institut d’histoire du temps présent - Histoire-géographie - Éduscol. Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr Accueil Actualités Un site : l’Institut d’histoire du temps présent Actualités Un site : l’Institut d’histoire du temps présent Le site de l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP) fait peau neuve. Institut de recherche très dynamique fondé il y a presque quarante ans, l’IHTP met à disposition sur son site de nombreuses ressources, notamment des vidéos.

Les enseignants pourront tout particulièrement aller visiter les pages des chercheurs permanents ou associés dans lesquelles ils retrouveront de nombreuses captations d’interventions en colloques comme celles de François Dosse, Patrick Garcia, Christian Delage ou d’Anne Kerlan sur le cinéma.Autre actualité en lien : Une lecture : « Retour au Goulag avec Tomasz Kizny », de Nicolas Werth, sur le site de l’IHTP (publié le 20/04/2015) Publié le 31.05.2017 Retour aux articles Partager via...

Enseigner le Moyen Age avec des documents d'archives - A. Pegeon. Quelles réparations pour l’esclavage? À l’occasion de la journée de commémoration de l’esclavage en France, l’historienne Myriam Cottias revient sur la question des réparations : celles que des associations réclament de nos jours pour les descendants d’esclaves, mais aussi les indemnités accordées aux propriétaires esclavagistes au XIXe siècle, au moment de l’abolition... Chaque 10 mai, depuis la décision du président Chirac en 2006, on célèbre en France la mémoire de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

Depuis une dizaine d’années, la question des réparations, objet du projet « Repairs (link is external) » que vous coordonnez, est devenue centrale dans ces questions de mémoire…Myriam Cottias1 : Que ce soit en Amérique du Nord et du Sud, aux Antilles, en Afrique ou dans l’océan Indien, la question des réparations est aujourd’hui au cœur des revendications des descendants des esclaves déportés depuis l’Afrique. Que faire de plus, alors ? M. Il faut aller plus loin dans le travail de mémoire collective.

Le Néolithique. À l'origine du monde contemporain. La revue Documentation photographique - Les dossiers L'histoire et la géographie à partir de documents Tous les deux mois, une nouvelle question d’histoire ou de géographie analysée par un universitaire spécialiste du sujet. Un outil indispensable aux étudiants et aux enseignants en histoire et géographie.Une manière agréable d’enrichir sa culture personnelle. Un état de la recherche dans une synthèse de seize pages. Et pour aller plus loin, vingt-trois doubles-pages de documents commentés par l’auteur (photographies, infographies, œuvres d'art, cartes, textes, etc.).

Abonnement d'un an, six dossiers L' autre formule d'abonnement :Documentation photographique – Dossiers + compléments numérique Désormais, en vous abonnant à la formule dossiers papier + compléments numérique, retrouvez : L'histoire européenne a enfin sa maison. Mutations du récit historique. NB : ce texte a été produit à l’occasion du colloque « Enseigner autrement », qui a eu lieu du 12 au 14 avril 2017 au lycée polyvalent François-Mansart, à Thizy-les-Bourgs, à l’aimable invitation de Joël Mak dit Mack et de ses collègues. Wagahai wa neko de aru. Ceux parmi vous qui se sont intéressé à la littérature japonaise ont peut-être déjà entendu cette phrase. C’est ainsi que commence le roman Je suis un chat, de Sôseki Natsume, publié à partir de 1905. Enfant terrible de la littérature japonaise, Sôseki vit dans un Japon en proie à la modernisation, dans lequel les valeurs évoluent vite, où l’on arbore le sabre d’hier avec le smoking à la mode du jour.

Il existe une multitude de procédés permettant de ranimer une attention à visée pédagogique pour l’histoire. 1) Des chats et des sesterces, se mettre à la place d’un narrateur autre 2) Histoire(s) connectée(s) : reconstruire la dramaturgie 3) Boucher les trous pour réveiller l’attention : la fiction littéraire Manolete face à Islero. Pour une approche véritablement globale de l’histoire. Jeudi 24 novembre 2016, François Fillon annonçait l’urgence d’une réécriture de l’histoire : trop d’attention aurait été prêtée selon lui à l’histoire du monde, trop peu à celle de la France et ses valeurs. En septembre 2014, Vladimir Poutine avait annoncé le retour de l’histoire patriotique dans les manuels. Le 12 février 2017, Donald Trump twittait sur la nécessité d’apprendre aux enfants l’histoire des partis américains et recentrer l’enseignement sur l’Amérique.

Je pense à mes étudiants, des Français, des Russes et des Chinois, des Européens et des Africains, quelques Américains, deux Indiens, mais aussi des Brésiliens et une Japonaise. Faut-il que je leur apprenne l’histoire de France, celle de l’Europe, ou encore celle du monde ? Ce jeudi 24 novembre, ils me trouvent incertain. Un Américain me lance : « histoire du monde », tandis qu’une jeune normalienne avance : « histoire connectée ». L’histoire globale est un peu tout ce qu’ils ont évoqué. Définir l’histoire globale. La chanson de Craonne. La chanson de Craonne est aujourd'hui le morceau le plus connu et le plus enregistré de tous ceux nés de la Grande Guerre.

Grâce aux travaux des historiens, et en particulier Guy Marival, nous en savons désormais davantage sur la genèse de cette chanson. * une lente élaboration.Nous devons le texte stabilisé de la Chanson qui s'impose après la guerre à Paul Vaillant-Couturier qui le retranscrit en 1934 pour Commune, la revue des intellectuels communistes. L'écrivain note:"La Chanson de Craonne qui a de nombreuses variantes (chanson de Lorette, de Verdun, etc...) exprime cette sorte de 'bolchevisme des tranchées' qui ne demandait qu'à être orienté pour devenir irrésistible.

"En 1919, la "Chanson de Lorette" est déjà mentionnée dans La guerre des Soldats, un recueil de souvenirs écrit par Paul Vaillant-Couturier et Raymond Lefebvre. "Quand on est au créneau, [ouverture dans le parapet de la tranchée] ce n'est pas un fricot, [un passe-droit] d'être à quatre mètres des Pruscaux. Refrain. Les Médiations de l’histoire, compte rendu de la séance inaugurale | Carnet de l'Institut d'histoire du temps présent.

L'histoire par l'image. Clairvaux 2015 - Restitution de l’abbaye cistercienne par Art Graphique & Patrimoine. L’abbaye de Clairvaux fête cette année ses 900 ans, un événement inscrit au calendrier des commémorations nationales. Haut lieu de l’histoire religieuse cistercienne, l’abbaye fondée par Bernard de Clairvaux a tissé des centaines de filiation à travers toute l’Europe. Son rayonnement exceptionnel et son histoire mouvementée en font un site hors du commun qu’il était important de célébrer à la hauteur de son importance. C’est ainsi qu’à l’issu de 18 mois d ‘études et d’investigations sous la houlette d’un comité scientifique dédié, Art Graphique & Patrimoine a réalisé, à la demande du Conseil General de l’Aube, un modèle 3D du site. Maquette numérique de Clairvaux © AGP Présentes tout au long du process, du relevé lasergrammétrique au rendu texturé en passant par les propositions historiques, les équipes pluridisciplinaires d’AGP ont fourni une maquette numérique restituant différentes époques de l’abbaye, du début du 12e à la fin du 18e siècle, avec un focus sur l’abbatiale.