background preloader

Sites Internet

Facebook Twitter

Interruption volontaire de grossesse en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Interruption volontaire de grossesse en France

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est, en France, un avortement provoqué, décidé pour des raisons non médicales dans le cadre légal instauré par la loi Veil de 1975. Son dispositif légal est inscrit aux articles L.2211-1 [archive] et suivants du Code de santé publique. Législation applicable en France[modifier | modifier le code] Délai légal[modifier | modifier le code] L'avortement pour motif médical est possible lorsque la grossesse met en danger la vie de la femme, ou lorsque le fœtus est atteint d'une maladie grave et incurable au moment du diagnostic, peut être pratiqué au-delà de ce délai, jusqu'au dernier moment de la grossesse[1].

Jusqu'en 2015, le médecin devait respecter un délai de réflexion d'une semaine entre la demande et la confirmation écrite de la patiente ; ce délai pouvait alors être réduit à deux jours pour éviter de dépasser la limite légale des douze semaines de grossesse[2]. Avortement - Interruption de grossesse - aspects éthiques. Avortement - interruption de grossesse : questions éthiques.

Avortement - Interruption de grossesse - aspects éthiques

Sohcahtoa: TPE : L’avortement - Comment l’avortement est-il vu, vécu et perçu dans la société. HALM vous propose de pouvoir télécharger les articles avec un contenu complet et sans virus directement sur votre PC/Mac.

sohcahtoa: TPE : L’avortement - Comment l’avortement est-il vu, vécu et perçu dans la société

Ces documents ont pour avantages d’être organisé, de posséder, pour certain, un contenu imagé pour une meilleur compréhension, etc... Ce document en particulier possède de nombreuses images qui ne sont pas affichées sur le fiche, la version imagée de ce document n'est disponible qu'avec le lien (les images étant trop nombreuse). Pour accéder au document, cliquez sur le lien, patientez, cliquez sur "accéder au lien" en haut, patientiez de nouveau, puis cliquer sur « continuer » en haut à droite. Lien de téléchargement : (20+) La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement. Simone Veil a marqué la lutte pour les droits des femmes.

(20+) La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement

Avortement une histoire. Les lois interdisant la contraception avant 1967: la loi de 1920 contre l'avortement. • Code Pénal, 1810 Article 317.

Les lois interdisant la contraception avant 1967: la loi de 1920 contre l'avortement.

Quiconque, par aliments, breuvages, médicaments, violences, ou par tout autre moyen, aura procuré l'avortement d'une femme enceinte, soit qu'elle y ait consenti ou non, sera puni de la réclusion. La même peine sera prononcée contre la femme qui se sera procuré l'avortement à elle-même, ou qui aura consenti à faire usage des moyens à elle indiqués ou administrés à cet effet, si l'avortement s'en est ensuivi. Les médecins, chirurgiens et autres officiers de santé, ainsi que les pharmaciens qui auront indiqué ou administré ces moyens, seront condamnés à la peine des travaux forcés à temps, dans le cas où l'avortement aurait eu lieu. • Loi réprimant la provocation à l'avortement et à la propagande anticonceptionnelle - JO du 1er août 1920, votée le 31 juillet 1920. Il y a 40 ans, le procès de Bobigny.

Première reconnaissance de l'interruption volontaire de grossesse Il y a quarante ans, le 8 novembre 1972, s'achevait à Bobigny un célèbre procès mené tambour battant par l'avocate Gisèle Halimi et qui allait servir de prémices à la loi Veil de 1975 autorisant l'interruption volontaire de grossesse.Retour sur son combat pour le droit des femmes à disposer de leur corps. - Il y a quarante ans, le procès de Bobigny - Il est des procès qui font avancer le droit et la société ; celui de Bobigny en est un.

Il y a 40 ans, le procès de Bobigny

La situation était pourtant à l'époque banale, tragique : une jeune fille, Marie-Claire Chevalier, avait avorté suite à un viol. Sa mère, Michèle Chevalier, l'avait aidée dans sa démarche malgré la législation en vigueur qui réprimait pénalement l'interruption volontaire de grossesse.Dénoncée par l'auteur même de ce viol, la jeune Marie-Claire est alors « inculpée » pour avoir fait pratiquer un avortement illégal selon l'article 317 du code pénal. Interruption volontaire de grossesse en France. Top 10 des déclarations sur l’IVG au moment de la loi Veil (il y a quarante ans seulement) Le 26 novembre 1974, Simone Veil, alors ministre de la Santé de Valéry Giscard d'Estaing, montait à la tribune de l’Assemblée nationale pour défendre devant un public presque exclusivement masculin la loi en faveur de l'interruption volontaire de grossesse.

Top 10 des déclarations sur l’IVG au moment de la loi Veil (il y a quarante ans seulement)

Une loi historique donc, qui lui a valu de rentrer dans l'histoire ET d'en prendre plein la gueule. Petit florilège, des déclarations des politiciens de l'époque. "En morale, l'avortement demeure une oeuvre de mort. " « Femmes et pouvoirs » (XIXe - XXe siècle) - Sénat. « Femmes et pouvoirs » (XIXe - XXe siècle) Gisèle Halimi Simone Veil disait tout à l'heure très justement que la solidarité entre les femmes était beaucoup plus grande qu'on ne le disait, et il est vrai que de plus en plus, on l'a constaté ces dernières années, le crêpage de chignon est devenu un fantasme masculin plus qu'une réalité.

« Femmes et pouvoirs » (XIXe - XXe siècle) - Sénat

Cela n'empêche pas les discussions, les divergences et même les oppositions, mais n'est-ce pas une des caractéristiques de la démocratie ? L'histoire secrète du manifeste des 343 "salopes"- 31 décembre 2014. Au risque de décevoir, il faut bien l'avouer : les "343 salopes" doivent leur succès à un homme.

L'histoire secrète du manifeste des 343 "salopes"- 31 décembre 2014

Qui sommes Nous ? Nous sommes un col­lec­tif, les filles des 343, formé par des mili­tantes fémi­nistes d’âges et d’origines diverses, copines de blogs, appar­te­nant pour cer­taines à des orga­ni­sa­tions ou asso­cia­tions fémi­nistes et/ou de gauche de la gauche.

Qui sommes Nous ?

Nous nous sommes retrou­vées autour de la même exas­pé­ra­tion : le dis­cours fai­sant de l’avortement un drame, un trau­ma­tisme dont on serait cen­sées ne jamais se remettre. Nous avons avorté, et nous allons bien : nous avons décidé de le dire. Pour­quoi cet appel et ce blog ? (Lire l’appel : Le 5 avril 1971, parais­sait le Mani­feste des 343. 343 femmes décla­rant en toute illé­ga­lité, avoir avorté pour s’opposer à une situa­tion inique obli­geant les femmes à avor­ter par leurs propres moyens, quitte à en mourir. Le mani­feste des 343 a sorti l’avortement du silence des cli­niques pri­vées étran­gères que pou­vaient se payer cer­taines femmes, et des appar­te­ments miteux où les plus pauvres allaient trou­ver les « fai­seuses d’anges ». Michelle Bedos : son actualité sur France Inter. Le blog de Maryse Arditi » À propos. Loi Veil : contenu de la loi Veil - Ooreka. Écrit par les experts Ooreka La loi Veil est une dépénalisation de l'IVG, non un droit à l'avortement en tant que tel.

Après un débat houleux de 4 jours au sein de l'Assemblée nationale, la loi Veil est adoptée provisoirement, dépénalisant l'interruption médicale de grossesse sous certaines conditions. Loi Veil : un peu d'histoire. SESâme - Manuel en ligne de contournement du programme de SES de 1ère. Détails Catégorie parente: Socialisation et groupes sociaux Catégorie : La déviance est-elle un phénomène normal ?

Mis à jour le dimanche 12 mai 2013 18:41 Publié le jeudi 22 décembre 2011 13:40 Objectifs :- introduire aux notions de stigmatisation et de retournement du stigmate- comprendre comment un phénomène social devient un problème public. Osez Le Féminisme 59 !: Le manifeste des « 343 » En 1971, le journal Le Nouvel observateur publie une pétition, intitulée « La liste des 343 françaises qui ont le courage de signer le manifeste Je me suis fait avorter ». Cette pétition avait pour but de faire éclater au grand jour la question de l'avortement et de la maternité choisie pour les femmes.

Nous sommes en 1971. Les prémices des révoltes féministes aux États-Unis commencent à faire entendre leurs échos en France. CDI - LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE MARIE CURIE - Le manifeste des "343 salopes" Le "Manifeste des 343 salopes" paru dans le Nouvel Obs en 1971 - 27 novembre 2007. Voici le "manifeste des 343 salopes" qui ont le courage de dire "Je me suis fait avorter". Manifeste paru dans dans le Nouvel Observateur n°334 du 5 avril 1971. Un million de femmes se font avorter chaque année en France.Elles le font dans des conditions dangereuses en raison de la clandestinité à laquelle elles sont condamnées, alors que cette opération, pratiquée sous contrôle médical, est des plus simples.On fait le silence sur ces millions de femmes.Je déclare que je suis l’une d’elles.

Je déclare avoir avorté.De même que nous réclamons le libre accès aux moyens anticonceptionnels, nous réclamons l’avortement libre. AvortementMot qui semble exprimer et limiter une fois pour toutes le combat féministe. Être féministe, c’est lutter pour l’avortement libre et gratuit.AvortementC’est une affaire de bonnes femmes, quelque chose comme la cuisine, les langes, quelque chose de sale. Droit à l’IVG : l’histoire d’une lutte féministe, toujours d’actualité. Texte intégral de la loi Veil de 1975. Le dossier d'histoire sur la loi Veil de 1975 Loi n°75-17 du 17 janvier 1975 relative à l'interruption volontaire de la grossesse (1) CDI - LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE MARIE CURIE.