background preloader

Rayonnements

Facebook Twitter

2010 fiche info patient Rx protection. L'imagerie médicale. Une série de ressources proposées par les sites ENS/DGESCO au sujet de l'imagerie médicale (radiologie, échographie, IRM...).

L'imagerie médicale

Vous trouverez ci-dessous les documents relatifs à ce dossier. Images sonores et ultrasonores du corps humain par Mathias Fink, publié le 15/05/2009 Une conférence de Mathias Fink, chercheur à l'Institut Langevin, Laboratoire Ondes et Acoustique, ESPCI ParisTech, présentée dans le cadre de "Physique au Printemps" 2009. Après un rappel des principes de l'imagerie ultrasonore, Mathias Fink explique ses avantages et ses limites en diagnostic médical. Le contraste de ces images est limité par le fait, qu'aux fréquences ultrasonores, seules les ondes de compression se propagent dans les tissus biologiques.

Hautes performances en RMN et applications par Lyndon Emsley, publié le 26/03/2009. CultureSciences-Physique - Ressources scientifiques pour l'enseignement des sciences physiques. Dossier - Imagerie médicale - Quels sont les principes physiques des différents procédés utilisés en imagerie médicale ? L’imagerie médicale - Rayons Santé. Imagerie médicale - Rayons Santé. Voir à l’intérieur de notre corps !

Imagerie médicale - Rayons Santé

L’imagerie médicale permet au médecin de trouver le mal dont nous souffrons, en regardant l’intérieur de notre corps sans l’opérer. Il existe plusieurs sortes d’images : la radiographie et le scanner utilisent les rayons X. L’échographie et l’IRM, qui n’utilisent pas les rayons X, ne sont pas des examens "irradiants". Utiliser la bonne technique ! Pour déterminer une maladie, le médecin se base sur les symptômes présentés par le patient et pratique une auscultation. L'essentiel sur... l'imagerie médicale. L'imagerie médicale est aussi un élément essentiel à la recherche clinique, l’étude des maladies et la mise au point de nouveaux traitements.

L'essentiel sur... l'imagerie médicale

Il existe de nombreuses techniques d’imagerie complémentaires. L'imagerie recouvre à une grande variété de technologies développées grâce à l'exploitation des grandes découvertes de la physique du 20e siècle : Les ondes radio et rayons X La radioactivité de certains éléments Les champs magnétiques. L’objectif est non seulement de diagnostiquer les maladies, suivre leur évolution, découvrir leur fonctionnement, mais aussi de mieux les soigner. Des techniques sont mises au point pour localiser les foyers d’infection, les cibler et activer les principes actifs de médicaments uniquement à l’endroit souhaité. La radioactivité - L'imagerie médicale. Les premiers outils développés utilisent les rayons X pour la radiographie médicale.

La radioactivité - L'imagerie médicale

Dès décembre 1895, W. L’imagerie médicale. Tpe. Rayonnement ionisant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rayonnement ionisant

Nouveau pictogramme de risque contre les rayonnements ionisants, transféré le 15 février 2007 par l'AIEA à ISO. Il doit remplacer le pictogramme jaune classique, uniquement « dans certaines circonstances, spécifiques et limitées ». Un rayonnement ionisant est un rayonnement capable de déposer assez d'énergie dans la matière qu'il traverse pour créer une ionisation.

Ces rayonnements ionisants, lorsqu'ils sont maîtrisés, ont beaucoup d'usages pratiques bénéfiques (domaines de la santé, industrie…) Mais pour les organismes vivants, ils sont potentiellement nocifs à la longue et mortels en cas de dose élevée. Les rayons ionisants sont de natures et de sources variées, et leurs propriétés dépendent en particulier de la nature des particules constitutives du rayonnement ainsi que de leur énergie. Principaux rayonnements ionisants[modifier | modifier le code] Rayonnement non-ionisant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rayonnement non-ionisant

Symbole des rayonnements non-ionisant. Un rayonnement non-ionisant désigne un type de rayonnement pour lequel l'énergie électromagnétique transportée par chaque quantum est insuffisante pour provoquer l'ionisation d'atomes ou de molécules. Ces radiations peuvent cependant avoir suffisamment d'énergie pour provoquer le passage d'un électron sur un niveau d'énergie plus élevé.

Certains de ces rayonnements peuvent avoir des effets biologiques[1],[2]. Parmi les rayonnements non-ionisants, on compte les rayonnements du proche ultraviolet, la lumière visible, l'infrarouge, les micro-ondes, les ondes radio et les champs statiques[2]. Parmi les rayonnements cités comme non-ionisants, les plus énergétiques (ultraviolet proche, lumière visible) peuvent dans certains cas ioniser quelques molécules.

Risques pour la santé[modifier | modifier le code] En termes d'effets biologiques potentiels, les rayonnements non ionisants peuvent être divisés en. Rayon X. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rayon X

Divers systèmes utilisant les rayons X sont déjà utilisés pour la surveillance aux frontières et dans les aéroports, sur les objets et véhicules. D'autres sont en test ou à l'étude concernant l'humain. Les rayons X sont une forme de rayonnement électromagnétique à haute fréquence constitué de photons dont la longueur d'onde est comprise approximativement entre 0,01 nanomètre et 10 nanomètres (10-11 m et 10-8 m), correspondant à des fréquences de 30 pétahertz à 30 exahertz (3×1016 Hz à 3×1019 Hz). L'énergie de ces photons va de quelques eV (électron-volt), à plusieurs dizaines de MeV. C'est un rayonnement ionisant utilisé dans de nombreuses applications dont l'imagerie médicale (« radiographie conventionnelle »[1]) et la cristallographie.

Les rayons X ont été découverts en 1895 par le physicien allemand Wilhelm Röntgen, qui a reçu pour cela le premier prix Nobel de physique ; il lui donna le nom habituel de l'inconnue en mathématiques, X. Rayon gamma. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rayon gamma

Les rayons gamma sont produits par des processus nucléaires énergétiques au cœur des noyaux atomiques. Rayonnement électromagnétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rayonnement électromagnétique

Le rayonnement électromagnétique peut être décrit de manière corpusculaire comme la propagation de photons (boson vecteur de l'interaction électromagnétique), ou de manière ondulatoire comme une onde électromagnétique. Il se manifeste sous la forme d'un champ électrique couplé à un champ magnétique. Rayonnements ionisants, effets sur la santé et mesures de protection. Champ électromagnétique.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Champ électromagnétique

Une particule de charge q et de vecteur vitesse subit une force qui s'exprime par : où est le champ électrique et est le champ magnétique. Le champ électromagnétique est en effet la composition de deux champs vectoriels que l'on peut mesurer indépendamment. Rayonnement - Grandeurs et unités de rayonnement ionisant : Réponses SST. Qu'est-ce que le rayonnement ionisant? Le rayonnement ionisant est un rayonnement qui possède suffisamment d'énergie pour arracher des électrons aux atomes ou aux molécules (groupes d'atomes) lorsqu'il frappe ou traverse une substance. Un atome (ou une molécule) qui perd un électron avec sa charge négative devient chargé positivement. On appelle ionisation la perte (ou le gain) d'un électron, et on appelle ion un atome ou une molécule de charge non neutre. Quels sont, à titre d'exemple, certains des types de rayonnement ionisant? - Les rayons X dans l'imagerie médicale.