background preloader

TOOJ - CO - outils

Facebook Twitter

Ni Foucault 2.0 ni Debord 2.0. Entre surveillance et spectacle, la mutation numérique transforme en profondeur nos sociétés et redistribue les cartes du pouvoir : le juriste américain Bernard Harcourt analyse cette évolution à travers son ressort, le désir, et ouvre la voie d'une critique par la désobéissance.

Ni Foucault 2.0 ni Debord 2.0

Surveillance ou spectacle ? Quel terme, quel concept décrit le mieux la situation dans laquelle se trouvent désormais nos sociétés numérisées. C'est la question que pose, et à laquelle répond par une analyse brillante, nourrie d'une impressionnante collection de faits saisissants, le juriste critique Bernard Harcourt dans Exposed, un essai décisif sur le désir et la désobéissance à l'ère numérique. Professeur de droit à Columbia University où il dirige le Center for Contemporary Critical Thought, Bernard Harcourt est aussi directeur d'études à l'Ecole des hautes Etudes en Sciences Sociales et défenseur de condamnés à mort dans l'Etat d'Alabama, où il a habité et pratiqué le droit. Intervenants.

Les individus collectifs. S’intéresser aux individus collectifs peut d’abord sembler aussi saugrenu que de s’occuper de cercles carrés.

Les individus collectifs

Comment ce qui est individuel pour-rait-il être en même temps collectif ? Déjà l’étymologie paraît l’exclure : un individu est un atome, un être indivisible. Les coopératives : quand les citoyens prennent leur vie en main. Créer un lieu autogéré produisant des produits sains et bons marchés.

Les coopératives : quand les citoyens prennent leur vie en main

Douce utopie alors que le système de la grande distribution ne cesse de se concentrer ? L’ouverture est prévue à la rentrée prochaine dans le 18e arrondissement de Paris. Les coopératives : quand les citoyens prennent leur vie en main. Hacker. Framapad - Éditeur de texte collaboratif. Unlimited Cities - DIY. 7 Billion Urbanists. 7 Billion Urbanists. Design Civique.

Une journée citoyenne dans les communes pour déclencher des travaux ? - Etat et collectivités. L’Association des maires de France (AMF) a présenté ce 12 janvier l’opération « Journée citoyenne » qui consiste à mobiliser bénévolement les citoyens pour réaliser par exemple des travaux d’amélioration du cadre de vie.

Une journée citoyenne dans les communes pour déclencher des travaux ? - Etat et collectivités

Avec des conséquences positives pour les entreprises du BTP, assure l’AMF. Comment assurer du lien social, embellir un territoire communal, tout en faisant des économies ? Les maires de France ont une solution : la « Journée citoyenne ». Celle-ci consiste à mobiliser les habitants sur une opération d’amélioration du cadre de vie : petits travaux (peinture, petites réparations de bâtiments, de voirie, maçonnerie…), aménagement de l’espace public, décoration, plantation, entretien des espaces verts, fleurissement, organisation de repas, etc. Prochaine journée citoyenne nationale le 28 mai Montant des marchés publics et de l’investissement multiplié par trois. Îlink association. Pierre Rabhi et les Oasis en Tous Lieux.

L’objet des Oasis en Tous Lieux est d’être des oasis de convivialité, d’abondance et de bien-être.

Pierre Rabhi et les Oasis en Tous Lieux

Les Oasis en tous lieux seront des graines d’espoir dans un monde désertifié par la rupture des liens sociaux et par la séparation d’avec le milieu naturel. Pierre Rabhi, paysan philosophe, est à l’origine du concept des Oasis en Tous Lieux dans les années 90. Nous présentons ici également quelques aspects de la pensée de Pierre Rabhi. Revivez le lancement de la (R)évolution des Colibris. Mercredi 30 janvier, près de 3.000 personnes se sont réunies devant l’Espace Reuilly à Paris pour participer au lancement de la (R)évolution des Colibris.

Revivez le lancement de la (R)évolution des Colibris

MeetUp CivicWise #2 du 25 Novembre 2015 - Google Docs. 20151125 AtelierDaRua@CivicWise MeetUp#2.pdf. ATELIER DA RUA by ATELIER DA RUA. La smart city doit aussi répondre aux défis climatiques. Zwischennutzung als Chance. In den Magazinbeiträgen 5|13 und 8|13 hat Wolfgang Kil den Erfolg von Zwischennutzungen angesichts winkender Renditen auf den Immobilienmärkten stark angezweifelt.

Zwischennutzung als Chance

Zwischennutzer und ihr vermeintlicher Erfolg. Die Zwischennutzung entlässt ihre Kinder. "Zwischennutzer" galten mal als Schmuddelkinder.

Die Zwischennutzung entlässt ihre Kinder

In Geschäfts- und Verwaltungskreisen hielt man sie für unsichere Kantonisten, da sie an eine andere, schon historische Kategorie von Stadtakteuren, an die Hausbesetzer erinnerten. Doch dank der Schrumpfungsdebatten der letzten Jahre will heute niemand mehr die einstigen Schmuddelkinder missen. Gegenstand hoffnungsfroher Forschung als auch Adressaten großzügiger Förderung, drohen sie jetzt Opfer ihrer eigenen Erfolge zu werden. Et si on vendait les « bijoux de famille  ? Nous allons nous intéresser à un projet en cours a Lyon : la reconversion de l’Hôtel Dieu.

Et si on vendait les « bijoux de famille  ?

La stratégie des collectivités lyonnaises sur ce projet est novatrice, puisque d’inspiration très libérale. Elle décide de se défaire de la propriété de biens publics, de les privatiser, en en transférant la propriété à un investisseur chargé de les valoriser. Elle se défait dans le même temps de sa maîtrise d’ouvrage dans la conduite de ces opérations d’aménagement et ne conserve qu’un rôle d’orientation et de pilotage en amont. Financer la ville par le crowdfunding ? - ibi blog. Si le mécanisme est ancien, les nouvelles technologies et la crise des financements lui donnent un élan sans précédent.

Financer la ville par le crowdfunding ? - ibi blog

Après le "financement participatif" pour financer des disques ou des évènements (cf. My major company), le crowdfunding (littéralement, financement par la foule) semble désormais s'étendre au financement des projets urbains. Le crowd-funding pour financer de nouveaux projets urbains ? Comment pallier au manque de financements pour les nouveaux projets d’aménagement ? En demandant aux futurs usagers bien sûr ! D’aucuns me répondront que les impôts sont normalement fait justement pour ça : financer de nouveaux projets stratégiques pour les citoyens. Toutefois il apparaît que dans un contexte de réduction budgétaire et de retrait de l’état, certains projets ne sont pas réalisés par la puissance publique car peu stratégiques, ni par les groupes privés ou les investisseurs car insuffisamment porteurs. Le crowd-funding, déjà utilisé par les artistes comme Irma par exemple avec le site My Major Company, pourrait être la solution.

Le principe est simple : les citoyens plébiscitent et co-financent des projets qu’ils veulent voir réaliser. Vers un Urbanisme Crowd-Funded ? C’est un billet déniché sur le blog Citadia Vision, qui m’aura donné l’envie de revenir sur cette nouvelle tendance qui pourrait bien être celle des années à venir : l’Urbanisme « Crowd-Funded » ! Peut-être avez-vous déjà vu la dernière « pub » réalisée par Google pour la promotion de son navigateur « Chrome » ? Celle-ci décrit l’incroyable « succes story » de la chanteuse Irma, dont le 1er album a été financé en seulement 48 heures par de nombreux internautes, grâce au site My Major Company. (Voir ci-dessous) Cette publicité est une parfaite illustration de cette tendance au co-financement public qui semble aujourd’hui toucher de multiples domaines.

En ces temps de « crise » , l’urbanisme pourrait ne pas être épargné ! Concrètement, l’Urbanisme « Crowd-Funded » correspond à la réalisation de projets urbains co-financés par les citoyens. On trouve d’ailleurs des exemples particulièrement réussis aux États-Unis ou aux Pays-Bas. I Make Rotterdam Alors en 2012, à vous de créer le web ? Zwischennutzung. Die Stärke der Zwischennutzung liegt in ihrem symbiotischen Charakter für Nutzer, Eigentümer und Stadtentwickler. Netzwerk Zwischennutzung.