background preloader

Article 10-L'évolution du Jeu Vidéo en 10 innovations marquantes

Facebook Twitter

EyeToy. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

EyeToy

Le EyeToy L'EyeToy est une caméra commercialisée par Sony en 2003 et utilisée dans le jeu vidéo comme mode de contrôle via la reconnaissance de mouvement. Elle est principalement fabriquée par Logitech, même si de nouvelles versions sont développées par Nam Tai. Elle est utilisée sur la console PlayStation 2 dans certains jeux comme EyeToy: Play, EyeToy: Groove, EyeToy: Kinetic ou Sega SuperStars. Elle peut aussi être utilisée comme webcam sur un ordinateur grâce à sa connectique USB et les pilotes appropriés. Histoire[modifier | modifier le code] Le concept de la EyeToy est dû au docteur Richard Marks qui a eu l'idée de connecter sa webcam à une PlayStation 2 et de l'utiliser pour jouer à certains jeux. Nintendo DS. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nintendo DS

Pour les articles homonymes, voir DS et NDS. Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture. La Nintendo DS (ニンテンドーDS, Nintendō Dī Esu? Elle est équipée de plusieurs fonctions auparavant rares, voire inédites dans le domaine du jeu vidéo portable, telles que : deux écrans rétro-éclairés simultanément dont un écran tactileun microphonedeux ports cartouche (un pour les jeux DS, un autre pour les cartouches de jeu Game Boy Advance et les accessoires)deux haut-parleurs compatible surroundWi-Fi intégré, d'une portée de 10 à 30 mètres en LAN, permettant de connecter seize consoles entre elles, et de se connecter au Nintendo WiFi Connection pour jouer en ligne.

Jeux mobile. Accéléromètre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Accéléromètre

Un accéléromètre est un capteur qui, fixé à un mobile ou tout autre objet, permet de mesurer l'accélération linéaire de ce dernier. On parle d'accéléromètre même lorsqu'il s'agit en fait de 3 accéléromètres qui calculent les accélérations linéaires selon 3 axes orthogonaux. Exemple d'accéléromètre utilisé par l'USGS pour mesurer l'importance du mouvement du sol. Par contre, lorsqu'on cherche à détecter une rotation ou vitesse angulaire, on parle de gyromètre. Plus généralement on parle de centrale à inertie lorsqu'on cherche à mesurer l'ensemble des 6 accélérations. Bien que l'accélération linéaire soit définie en m/s2 (SI), la majorité des documentations sur ces capteurs exprime en « g » (environ 9,81 m/s2) l'accélération (comme celle causée par la gravitation terrestre).

Capteur/Capteur d'accélération - Accéléromètres. Une page de Wikiversité.

Capteur/Capteur d'accélération - Accéléromètres

Début de la boite de navigation du chapitre fin de la boite de navigation du chapitre. Nintendo 64. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nintendo 64

Pour les articles homonymes, voir N64. La Nintendo 64 a plusieurs particularités : c'est une console « 64-bits » contrairement à ses principales concurrentes dites « 32-bits » ; l'entreprise a préféré le support cartouche, plus rentable pour Nintendo mais plus contraignant pour le développement et plus cher que le support CD proposé par ses concurrents ; elle innove en instaurant un stick analogique sur sa manette qui se révélera indispensable pour les jeux en 3D temps réel ; elle était aussi la première console à disposer de quatre ports manettes pour les jeux multijoueurs (ne nécessitant pas d'adaptateur). Historique[modifier | modifier le code] Les débuts du « Project Reality »[modifier | modifier le code] Au début des années 1990, avec le succès des consoles NES et Super Nintendo, la société Nintendo domine le marché mondial du jeu vidéo, malgré la compétition effrénée que lui livre Sega[2].

Dreamcast. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dreamcast

Elle est la première console livrée en standard avec un modem[4],[5] lui permettant un support de jeu en ligne, de se connecter à Internet et ainsi de consulter des pages web ou bien lire des courriels. Sega cesse la commercialisation de la console en en Amérique du Nord et se retire complètement du milieu hardware des jeux vidéo de salon. Toutefois, le système est soutenu jusqu'à la fin de l'année 2002 en Europe, en Océanie, ainsi qu'au Japon. Nintendo Entertainment System. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nintendo Entertainment System

Pour les articles homonymes, voir Nes. La Nintendo Entertainment System, couramment abrégée en NES, ou simplement appelée Nintendo[5],[6],[7], est une console de jeux vidéo de génération 8 bits fabriquée par le japonais Nintendo et distribuée à partir de 1985. Son équivalent japonais est la Family Computer (ファミリーコンピュータ, Famirī Konpyūta?) , ou Famicom (ファミコン, Famikon?) , sortie quelques années avant, en 1983. Le succès de la console fut énorme au Japon et en Amérique du Nord, ce qui aida à redynamiser l'industrie du jeu vidéo après le krach du jeu vidéo de 1983, et ce qui fixa les normes pour les consoles suivantes, du game design (Super Mario Bros. était le premier jeu vidéo qui justifiait l'achat de la console à lui tout seul, autrement dit un killer game) aux procédures de gestion.

La NES est également la première console pour laquelle Nintendo alla au-devant des développeurs tiers.