background preloader

ETUDE: L’activité humaine devient elle une charge ou une ressour

Facebook Twitter

De l'individu à l'acteur. Individu : personnalité, émotion, perception, attitude, comportement Communication interpersonnelle Interactions individu-groupe : caractéristiques des groupes, identité et statut dans les groupes, référence et appartenance aux groupes Interactions individu-organisation: cultures, normes, codes, rituels, attribution, représentations, stéréotypes.

De l'individu à l'acteur

T1C2 - Activité humaine : charge ou ressource pour l'org° ? T1C1 - Comment un individu devient-il acteur ds une org° Comment puis-je anticiper les risques psychosociaux au sein de mon entreprise ? 1.En réalité, il n’existe pas de définition précise des risques psychosociaux.

Comment puis-je anticiper les risques psychosociaux au sein de mon entreprise ?

Pour l’Inserm, il s’agit vaste ensemble de variables, à l'intersection des dimensions individuelles, collectives et organisationnelles de l'activité professionnelle. Pour le Ministère du Travail, ils recouvrent les risques professionnels qui portent atteinte à l'intégrité physique et à la santé mentale des salariés : stress, harcèlement, épuisement professionnel, violence au travail...

Ils peuvent entraîner des pathologies professionnelles telles que des dépressions, des maladies psychosomatiques, des problèmes de sommeil, mais aussi générer des troubles musculo-squelettiques, des maladies cardio-vasculaires, voire entraîner des accidents du travail. Rémunération, un levier de motivation ? Si la rémunération reste l’une des premières attentes des salariés, elle n’est pas pour autant un levier de motivation.

Rémunération, un levier de motivation ?

C'est du moins les conclusions d'une étude réalisée par les cabinets Deloitte et Nomination, auprès d’un panel de près de 5 475 décideurs. L'étude montre que sept personnes interrogées sur dix placent la rémunération (monétaire ou avantages sociaux) devant l’intérêt du travail, le développement de carrière ou l’équilibre de vie. Toutefois, « alors que près de quatre décideurs sur dix considèrent aujourd’hui leur rémunération comme insatisfaisante, ils sont plus de 85 % à estimer être reconnus à leur juste valeur dans leur poste actuel (et même 89 % pour ceux qui en ont changé dans les 12 mois précédant l’enquête) », précise Gabriel Bardinet, manager dans le département rémunération et avantages sociaux chez Deloitte. Quelle réponse aux attentes des salariés ? RH et RSE au cœur de la mutation des entreprises, Dossiers thema. La frontière entre ressources humaines (RH) et responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) s’estompe. « Toutes deux investissent le champ du sociétal en suivant un objectif commun, le progrès collectif », constate Frank Bournois, directeur général d’ESCP Europe, membre du jury 2015 du Cercle Humania qui remettait, hier, pour la quatrième année d’affilée*, ses trois prix (Grand Prix du DRH devenu président, Prix Innovation RH, Prix Innovation RSE).

RH et RSE au cœur de la mutation des entreprises, Dossiers thema

Illustration de cette tendance d’imbrication entre les sujets RH et les initiatives RSE, le contenu des 30 dossiers de candidature reçus cette année. « Nombre de projets présentés étaient hybrides, concernant à la fois les collaborateurs et l’environnement global de l’entreprise », indique Ghislain Missonnier, président du Cercle Humania, association qui fédère plus de 600 DRH de moyennes et grandes entreprises. Les RH s’appréhendent désormais à l’échelle internationale. La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance ? - En STMG, à Jacques Cartier ... Le Burn Out accompagnement et prévention sur Sosburnout.frSOS Burn Out .fr. Un bon espace de travail favorise la productivité des salariés selon une étude Steelcase-Ipsos.

Alors que les open space se multiplient dans les entreprises, Catherine Gall, directrice de recherche à Steelcase, affirme qu’un « bon espace de travail, choisi, favorise la productivité des salariés ».

Un bon espace de travail favorise la productivité des salariés selon une étude Steelcase-Ipsos

Focus sur l’enquête Steelcase-Ipsos sur le « bien-être au travail » Q : Vous évoquez l’intimité comme vecteur de bien-être au travail dans votre récente étude. Pour quelles raisons ? Catherine Gall : Aujourd’hui, l’élément le plus souvent cité par les salariés comme facteur indispensable à leur productivité est précisément celui qui fait le plus défaut dans la majorité des bureaux actuels : l’intimité. RH : intégrer la RSE dans la culture d'entreprise. Comment une direction des ressources humaines peut-elle intégrer la responsabilité sociétale dans la culture de son organisation ?

RH : intégrer la RSE dans la culture d'entreprise

Car le rôle des ressources humaines est aussi de veiller à assurer une diffusion des valeurs propres à l’organisation, en cohérence avec sa mission. A l’heure du développement durable, des obligations environnementales et sociétales, comment diffuser ces valeurs ? Trois grandes idées pour un premier tour de la question, et faire des RH le partenaire stratégique privilégié de la Direction Générale pour la diffusion d’une culture de responsabilité sociétale. Collaboration Avant toute chose, un groupe projet Responsabilité sociale doit être monté qui devra, sous l’impulsion des RH, travailler avec tous les départements de l’entreprise : production, logistique, finance/comptabilité, marketing et commercial, communication, etc…. Comment réduire le taux d’absentéisme au travail ? L’absentéisme est un cas de plus en plus fréquent dans les entreprises.

Comment réduire le taux d’absentéisme au travail ?

Ayant atteint des proportions énormes cette année (18 %), le temps d’absentéisme est équivalent à 16,6 jours d’absence pour un salarié. Les causes de l’absentéisme sont diverses. Pour pouvoir les réduire au minimum, il faut effectuer un diagnostic et revenir aux sources du problème. Trouver la source. Attention, accidents de travail... et autres dataviz. Chaque mois, une sélection du meilleur de la dataviz mondiale, par les deux cofondateurs de WeDoData.

Attention, accidents de travail... et autres dataviz

Ce mois-ci, zoom sur les inégalités hommes-femmes dans le sillage des Gates et Clinton ; une représentation originale des accidents du travail outre-Atlantique ; et enfin les mots de passe des internautes passés au crible. Le « sexe faible » souffre encore de nombreuses inégalités en ce XXIe siècle. L’entreprise du futur sera "Work & Care" ! Les prochains gisements de croissance et de création de valeur ne sont accessibles qu’avec de l’innovation massive.

L’entreprise du futur sera "Work & Care" !

Or, la coconception, la créativité, la coopération, la co-innovation, la fluidité inter-fonction, la performance… ne sont possibles que si l’entreprise propose un biotope favorisant la libération des énergies et donc prenne soin de ses salariés. Il faut que les entreprises se convertissent au "care", ce concept désignant une réflexion sur la place du souci pour autrui. Le chantier de la prochaine décennie pour les entreprises, c’est donc la santé de ses salariés pour développer la performance individuelle et collective (avec du bonheur inside).

En 2013, nous avons égrené les dernières pages du feuilleton d’un capitalisme financier à court terme pas toujours respectueux de son environnement social et sociétal. Si le "Work & care" est une évidence stratégique pour les entreprises à la recherche de solutions de croissance durable, c’est aussi une réponse sociétale.

10 choses que les travailleurs estiment plus importantes que le salaire. La santé des salariés, clef de la performance économique. Crédits photo : Shutterstock.com On peut tenter de réduire la pénibilité des fonctions et des postes, traiter a posteriori les effets de la souffrance au travail, mettre en place des dispositifs de correction, des stages anti stress…Mais pour l’essentiel, la punition d’Adam continue : bosser, ça fatigue, voire ça détruit ; pire, dans la compétition féroce que nous connaissons dorénavant, où s’accroissent degré d’exigence organisationnelle, vitesse de réaction et dictature des process, il est inévitable qu’en pâtisse la santé psychologique des acteurs.

La santé des salariés, clef de la performance économique

Le stress affecte la santé des salariés Dans leur rapport d’il y a trois ans, Henri Lachman et Christian Larose (1) notaient déjà « qu’au niveau européen, un travailleur sur trois estime que sa santé est affectée par le stress ressenti sur le lieu de travail (2) ». La révolution de « l’approche qualité » au Japon Le Québec, en avance sur l'enjeu du bien-être au travail. Question 2 : L'activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l'organisation? Question 1 : Comment un individu devient-il acteur dans une organisation? L'activité humaine constitue-t-elle une charge ou une ressource pour l'organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG. L'individu, par son activité de travail, produit de la valeur et constitue ainsi une véritable ressource pour l'organisation. La gestion de cette ressource nécessite de la préserver, de l'évaluer et de la rétribuer en relation avec ses contributions, dans une recherche de performance. 1.

Comment un individu devient-il acteur dans une organisation ? - Réviser le cours - Sciences de gestion - Première STMG. L'individu, qui possède des caractéristiques propres, devient un acteur au sein de l'organisation par les relations formelles et informelles qu'il établit dans son activité de travail. Il communique et interagit donc en permanence, en cherchant non seulement à affirmer son individualité mais également à s'inscrire dans l'action collective. C'est en partie de cette tension que naissent les phénomènes relationnels au sein des organisations. 1. "SCIENCES DE GESTION" : De L'Individu à L'Acteur (Chap.1 : les fonctionnements individuels)

Question 2: L'activité humaine constitue t-elle une charge ou ressource? Question 1: Comment un individus devient-il acteur dans une organisation?