Mobilisations

A Bastille, la révolution française n’aura pas lieu, dommagede : thefrenchkiss lundi 30 mai 2011 - 12h11 3 commentaires Depuis le 20 mai, rendez-vous est donné à ceux qui le souhaitent tous les soirs sur la place de la Bastille, à Paris, pour un rassemblement citoyen inspiré des campements mis en place dans plusieurs villes d’Espagne afin de réclamer l’instauration d’une vraie démocratie. Lorsque je me suis rendu pour la première fois place de la Bastille, mercredi, je suis tombé exactement au moment où, symboliquement, les participants faisaient leur première action : s’allonger par terre. Ensuite ont été mises en place des commissions afin que chacun puisse apporter des idées, celles-ci étant ensuite centralisées – du moins, c’est la théorie. Après les commissions vient le temps de l’assemblée générale, où tous les participants, assis sur les marches de la Bastille, peut prendre la parole et donner son sentiment. A Bastille, la révolution française n’aura pas lieu, dommage - thefrenchkiss A Bastille, la révolution française n’aura pas lieu, dommage - thefrenchkiss
Cet Appel est une initiative citoyenne née d'échanges entre lectrices et lecteurs de Mediapart. Il est proposé à la signature des citoyennes et citoyens européens. Il peut être imprimé, mis en ligne et diffusé sur tout support à la condition expresse que son intégrité soit respectée. Une charte lui est annexée afin que chaque signataire puisse prendre connaissance des conditions de signature, de publication, de diffusion et de suivi de la pétition. Appel européen contre la dictature financière Appel européen contre la dictature financière
D’où vient l’idée pour une telle mobilisation ? Le paysage politique Français est intégralement verrouillé. Derrière l’illusion du multipartisme, nous faisons face à une pensée unique à laquelle souscrivent la quasi-totalité des candidats à l’élection présidentielle. Cette idéologie, au pouvoir depuis plus de 40 ans, va à l’opposé des principes fondamentaux de notre nation, et de la civilisation. Les différences entre les partis majoritaires ne sont que de degrés, non de nature.

Campagne contre l'Europe Totalitaire – Pour la Liberté et la Démocratie en Europe

Campagne contre l'Europe Totalitaire – Pour la Liberté et la Démocratie en Europe
Contre Nicolas Sarkozy
Espagne: Democracia Real Ya! Liste des manifestations en France demain soir - enréfléchissant sur LePost.fr (12:16) Publié parenréfléchissant post non vérifié par la rédaction 19/05/2011 à 21h38 - mis à jour le 20/05/2011 à 17h28 | vues | réactions Tout est parti d'espagne, depuis un petit moment un mouvement "Democracia Real Ya!" commençait à faire son trou en rassemblant les "ni ni", ces espagnols sans travail et sans domicile hors celui de leurs parents. Espagne: Democracia Real Ya! Liste des manifestations en France demain soir - enréfléchissant sur LePost.fr (12:16)
France Uncut - On paiera pas leur crise ! "10 mois devant la banque" de 7H45 à 18H00 Non-stop pour dénoncer les abus bancaires ! BRUNO BOULEFKHAD vient de gagner l'appel en référé contre la Société Générale. Une jurisprudence est née en ce jour avec le droit de manifester devant une banque en toute légalité. Bruno a sacrifié 10 mois de sa vie, 10 heures par jour devant sa banque par tous les temps.Ce qu'il à fait a redonné espoir à pas mal de gens et son action restera gravée dans les mémoires. Site web : http://www.bruno-boulefkhad.fr/

France Uncut - On paiera pas leur crise !

La justice refuse l'évacuation des "indignés" de Bayonne | Rue89 - (Private Browsing) Les indignés de Bayonne (Pyrénées-Atlantique) (Jean-Sébastien Mora). (De Bayonne) Le droit de manifester existe en France, la justice vient de le rappeler de façon cinglante au député-maire UMP de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), Jean Grenet. Ce mardi matin, le tribunal administratif de Pau a rejeté la requête qu’il a déposée en référé. A leur grande surprise, la centaine d’« indignés » – en référence au mouvement espagnol –, qui occupent le quai Chaho depuis le 25 mai, ne seront pas évacués. Une décision qui pourrait faire jurisprudence et obliger les autorités à abandonner la fermeté ; dimanche, des gendarmes mobiles ont expulsé manu militari les indignés de La Bastille à Paris, et ceux de la place de la Comédie à Montpellier, ce mardi encore. La justice refuse l'évacuation des "indignés" de Bayonne | Rue89 - (Private Browsing)
La mobilisation des magistrats à suivre ce jeudi en direct: Au moins un millier de personnes réunies devant le Palais de justice à Nantes >> Richard Samas, secrétaire national de l’USM, a répondu à vos questions sur la colère des magistrats 19h39: Ce live est terminé. >> A venir, une synthèse de la journée 19h: Montebourg est venu soutenir les magistrats à Paris Deux responsables PS, le député Arnaud Montebourg et Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale du PS à la Justice, se sont rendus jeudi au Palais de justice de Paris pour soutenir le mouvement de protestation des magistrats et dénoncer le manque de moyens de la justice, rapporte Le Journal de Saône-et-Loire. «Le président de la République ne peut dissimuler ses propres échecs en faisant des policiers et des magistrats ses boucs émissaires»,a déclaré l'ex-avocat Arnaud Montebourg. 18h28:«Si le président ne nous entend pas, il y aura une crise institutionnelle»C'est l'avis du 1er vice-président du tribunal de grande instance de Lyon et délégué à l'Union syndicale de la magistrature, interrogé par 20minutes.fr >> Pour retrouver son interview, cliquez ici La mobilisation des magistrats à suivre ce jeudi en direct: Au moins un millier de personnes réunies devant le Palais de justice à Nantes
Les peuples d’abord pas la finance ! - Appel à mobilisations face aux G8 et G20 en France en 2011
MonsieurJo's sounds on SoundCloud
Mouvement des Indignés : la police évacue la place de la Bastille | évolution ou révolution ? | Scoop.it Mouvement des Indignés : la police évacue la place de la Bastille | évolution ou révolution ? | Scoop.it Un millier de personnes ont tenté d'imiter, dimanche à Paris, place de la Bastille, les jeunes «indignés» espagnols, qui campent depuis deux semaines à Madrid. Mais en début de soirée, ils ont été contraints de lever le camp. Après une journée de contestation des institutions et de rêves de démocratie directe, la police a évacué sous les huées la place vers 21h30, démonté les tentes et fait descendre les protestataires des marches de l'Opéra.