background preloader

Web 3.0

Facebook Twitter

VivaGeek pour apprendre à mieux communiquer avec les autres. Depuis un long moment, j'articule beaucoup de mes articles autour du terme web2.0.

VivaGeek pour apprendre à mieux communiquer avec les autres.

Cependant, on est déjà passé sur le web3.0 et pour ne pas vous effrayer on parle déjà du web4.0 et du web5.0. Le web2.0 est en fait la relation des hommes et des femmes au travers du vaste réseau internet. On peut le définir comme le flux RSS, Facebook, Twitter,… La communication web2.0 a permis ce rapprochement entre les internautes, on l'a même de ce fait, qualifié de web social. En effet, les auditeurs web sont des acteurs actifs des sites web et comme je l'ai déjà expliqué dans certains de mes articles, il faut utiliser cette force à notre avantage. Son expansion a été favorisée notamment grâce à l'innovation technologique qui a vu l'arrivée des Smartphones et autres I-phones capable de se connecter à internet à n'importe quel moment de la journée.

J'étudie depuis de nombreuses années ces tendances web. J'ai durant ce livre fait un point capital sur ce qui est et sur ce qui sera le devenir d'internet. Web1, Web2, Web3... Web1, Web2, Web3...

Web1, Web2, Web3...

Illustration Web 1 Le web 1 est crée dans les années 90 par des scientifiques dont le but est d'échanger et de communiquer facilement. Le web 1.0 comprenait des pages statiques, on prenait de la communication papier et on la transférait sous forme numérique dans des pages html qui n’étaient pas souvent mises sinon jamais. Ce mouvement ne s’est toujours pas arrêté et l’on voit encore aujourd’hui des sites internet dits professionnels qui ne comportent qu’une plaquette scannée avec 2 ou trois lignes de texte, il s’agit de reproduire les modèles connus de l’édition papier, de les adapter aux navigateurs internet. Du web 1.0 au web 4.0: l'évolution du web depuis 1990. Buzz word ou réalité?

Du web 1.0 au web 4.0: l'évolution du web depuis 1990.

Les différentes appellations du web font couler pas mal d’encre. Faisons un bref arrêt sur image! Un web évolutif En parcourant la toile, je retrouve de plus en plus souvent les notions de web 3.0, voire même 4.0! Et si tout le monde s’accorde à dire qu’il s’agit là des prochaines phases de l’évolution d’un seul et même web, les avis sont loin de converger quant à la chronologie ou aux concepts et technologies propres à chaque étape.

Il m’a donc semblé utile de défricher ce terrain afin de vous aider à mieux comprendre les enjeux et l’importance de cette transformation, ainsi que son impact sur la manière de gérer votre business. A quoi correspondent les différentes phases de cette évolution? Google veut se muer en moteur sémantique : quel impact pour le SEO ? Par Olivier Duffez, Mardi 20 mars 2012 Amit Singhal, le boss de l'algo Google, a choisi de fournir des informations à la presse américaine sur l'avenir du célèbre moteur de recherche.

Google veut se muer en moteur sémantique : quel impact pour le SEO ?

On apprend que Google saura prochainement répondre de façon intelligente aux requêtes des internautes, grâce à une énorme base de données d'entités nommées et à des nouveaux algorithmes. Voici des explications et des réflexions sur l'impact pour le référencement naturel. Des réponses intelligentes aux requêtes des internautes Ce qui impressionne le plus dans les annonces faites par Amit Singhal, c'est le fait que Google sache fournir des informations très poussées sur certains sujets dès lors qu'ils sont demandés par les internautes.

Google saura également répondre à des questions comme "Quels sont les 10 plus grands lacs de Californie ? ". Si vous avez déjà lu le livre "Google démocratie", j'imagine que vous devez y repenser. Joël de Rosnay dévoile le Web 4.0 - une vidéo High-tech et Science. Pyramide de Maslow du web 3.0.

Web 3.0. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Web 3.0

Vers le web 3.0. Par Hubert Guillaud le 21/11/06 | 27 commentaires | 27,947 lectures | Impression “Le web 2.0, qui décrit la capacité de relier sans couture des applications (comme la cartographie) et des services (comme le partage de photographies) via l’internet, est devenu ces derniers mois le centre d’attention de toutes les sociétés de la Silicon Valley.

Vers le web 3.0

Pour autant, l’intérêt commercial pour le Web 3.0 – ou “le web sémantique” – émerge seulement maintenant. L’exemple classique de l’ère du Web 2.0 est le mashup – par exemple, un site web de location de vacances relié aux cartes de Google pour créer un service nouveau et plus utile qui montre rapidement, sur une carte, la liste des locations disponibles. Le Saint Graal des promoteurs du web sémantique consiste en un système capable de donner une réponse raisonnable et complète à une question simple du type : “Je recherche un endroit chaud pour les vacances. J’ai un budget de 3 000 dollars.