background preloader

Actualité articles Le cerveau holographique

Facebook Twitter

Cerveau et univers holographiques. L'univers holographique de David Bohm. En 1981, un événement remar­quable a eu lieu.

L'univers holographique de David Bohm

À l’Institut d’optique d’Orsay, l’équipe de recherche menée par le phy­sicien Alain Aspect a exécuté ce qui peut se vanter d’être une des expé­riences les plus impor­tantes du 20ème siècle. Vous n’en avez sans doute pas entendu parler dans les journaux du soir. En fait, à moins que vous n’ayez l’habitude de lire des journaux scien­ti­fiques, vous n’avez pro­ba­blement jamais entendu même le nom d’Aspect, bien qu’il y ait cer­taines per­sonnes qui croient que sa décou­verte pourrait changer le visage de science. La "décou­verte" d’Aspect et de son équipe consiste en une expé­rience réa­lisée en en 1981, 1982 et 1988 [1]. Le cerveau holographique. Samedi 28 avril 6 28 /04 /Avr 21:14 Les hologrammes dans notre cerveau Le cerveau est un organe très complexe issu de l'évolution des primates obligés depuis trois millions d'années à s'adapter aux changements climatiques incessants.Tous les 20.000 ans il y a une période glaciaire où la terre est recouverte de glace et où le Sahara est une toundra peuplée de mammouths par exemple.

Le cerveau holographique

Univers holographique ou paradoxe virtuel. Jeudi 24 mai 2012 4 24 /05 /Mai /2012 08:37 Travaillant indépendamment dans le domaine du cerveau, le professeur STANDFORD et le neurophysiologiste Karl PRIBRAM sont aussi persuadés de la nature holographique de la réalité.

Univers holographique ou paradoxe virtuel

PRIBRAM, a tiré du modèle holographique une explication permettant de résoudre l’énigme du stockage de la mémoire dans le cerveau. Le cerveau hologramme infini. Karl Pribram, cerveau et univers holographiques - science et conscience. Karl Pribram et David Bohm ont mené respectivement des recherches sur des axes différents et ont abouti à la même conclusion : l'univers n'est qu'une gigantesque illusion, c'est un hologramme.

Karl Pribram, cerveau et univers holographiques - science et conscience

Cerveau et conscience la symphonie de la vie. L’Univers, l’hologramme et nous – Vincent Verschoore. Le modèle holographique de l’univers fut proposé dans les années 60 par le grand physicien David Bohm suite à ses travaux dans le domaine de la physique quantique et ses nombreuses conversations avec Einstein lorsqu’il était à l’université de Princeton.

L’Univers, l’hologramme et nous – Vincent Verschoore

Mais ce même modèle fut co-construit à la même période de manière tout à fait indépendante par le neurophysiologiste américain Karl Pribram suite à ses travaux sur le fonctionnement du cerveau et, notamment, la mémoire. La rencontre des deux approches dans le courant des années 70 fut le point de départ d’intenses réflexions sur ce modèle dont la pertinence semblait couvrir aussi bien notre cerveau que la cosmologie et l’univers des particules. Même si on ne peut pas encore parler, aujourd’hui, de réelle théorie holographique de l’univers, la pertinence du modèle se vérifie de plus en plus. Alors, de quoi s’agit-il ? Pouvons-nous en faire la démonstration expérimentale ? Mais pourquoi il y aurait-il du grain ? Source Like this: 1 : La réalité: une pure illusion (première partie)

Chaque action et toutes les matières qui se sont développées dans l’univers se conforment à ce que nous appelons réalité.

1 : La réalité: une pure illusion (première partie)

L’idée que notre univers passe comme le rêve d'un géant ou comme un produit d’un programme de réalité virtuelle très complexe, ressemble davantage à un scénario ingénieux de science fiction qu’au monde brutal et imparfait dans lequel nous évoluons chaque jour. Toutefois, la réalité que nous percevons semble contraire à la logique scientifique, si nous gardons à l’esprit que la matière existe à peine. Les cubes de construction de la matière visible sont les atomes, qui sont de simples petits noyaux perdus au milieu d’un grand vide spatial, entourés par des particules pratiquement invisibles (les électrons) qui les orbitent à une vitesse extraordinaire.

Si notre corps était mis sous un microscope puissant, ce que nous verrions serait probablement une mer de grains de sable en perpétuel mouvement. L’autre vérité Traduit de l'anglais de : 2 : La réalité: une pure illusion (2ème partie) “A eux, je dis, la vérité ne serait rien d’autre que les ombres de l' imagination.”Platon, La République Les ombres et les couleurs de la lumière ne sont que les grossières projections d'’une réalité “plus réelle”.

2 : La réalité: une pure illusion (2ème partie)

L’univers dans lequel nous vivons se présente comme quelque chose d’encore plus illusoire, où les corps, les esprits et les planètes font partie d’un grand truquage sans magicien ni public. Des scientifiques de Hanovre, en Allemagne, travaillant sur le GEO 600, qui est un instrument qui permet de détecter les ondes gravitationnelles, croient avoir découvert une “granulation” dans l'espace-temps, qui indique que notre univers n'est rien de plus qu'un hologramme géant.

Les responsables de GEO600 croient, de la même façon qu’une image numérique perd en résolution avec une augmentation significative de sa taille, l'interférence capturée dans le détecteur pourrait être interprétée comme la résolution limitée de l'univers, de ce qu'il est capable de fournir aux yeux humains.