background preloader

QG n°3 : Comment passer de la rémunération à la reconnaissance d

Facebook Twitter

Le salaire, levier de motivation des salariés. Le niveau des salaires, la politique de rémunération et d’augmentation des salariés sont des variables stratégiques de l’entreprise, dont l’impact sur son fonctionnement est direct.

Le salaire, levier de motivation des salariés

Après deux expériences dans le domaine du marketing, Flore Ozanne a créé son propre cabinet de recrutement et conseil Visconti HR en 2004, puis co-fondé en parallèle une société d’événementiel à Versailles. Aujourd’hui toujours directrice de Visconti HR, et directrice associée de Visconti coaching, elle accompagne des dirigeants individuellement ou en groupe, pour leur permettre de développer leurs équipes, leur entreprise ou eux-mêmes. Dans cette interview, elle aborde, sous tous ses angles, les enjeux de la politique de rémunération, et notamment son influence sur la motivation des salariés.

Le salaire, outil de motivation des salariés Le salaire ou les éléments dits ‘de compensation’ au sens large sont un des éléments de la motivation des salariés. Réagir face à un salarié « trop gourmand » Conclusion. Si j'avais su...parler salaire en entretien. Motivation des salariés : quand la rémunération ne suffit plus. Donner à ses employés le salaire qu'ils demandent. Ce billet a été précédemment publié sur la plateforme de Linkedin Spécialiste des réseaux sociaux et expert LinkedIn Trouver des employés motivés et passionnés qui en ont vraiment quelque chose à f@%tre de leur société, ce n'est pas toujours une partie de plaisir.

Donner à ses employés le salaire qu'ils demandent

Mais j'ai trouvé une façon simple d'y parvenir -donner le salaire qu'ils veulent à mes employés, et supprimer complètement le facteur argent de l'équation. Bien entendu, gagner assez d'argent pour payer ses factures et en avoir encore un peu après coup est crucial pour mener une vie saine. Mais des employés enthousiastes, entreprenants et loyaux ne devraient pas considérer l'argent comme un facteur déterminant pour aimer leur travail. Les éléments de rémunération pour motiver vos salariés.

La rémunération peut-elle encore être un outil de motivation du salarié ? Pour adapter les rémunérations des salariés à leur activité, l'employeur doit s'appuyer sur des critères de différenciation objectifs.

La rémunération peut-elle encore être un outil de motivation du salarié ?

De récentes décisions de justice le rappellent. Dans quelle mesure l'employeur a-t-il la possibilité d'adapter les rémunérations à l'activité des salariés, à la qualité de leur travail et encourager ainsi la motivation qu'ils déploient lors de la réalisation de leur prestation ? Au niveau collectif, la participation des salariés aux bénéfices de l'entreprise vise à permettre aux salariés de bénéficier de l'expansion économique de l'entreprise, et donc à accroître leur implication dans la bonne marche de leur entreprise. Toutefois, elle doit demeurer une redistribution fondée sur un principe égalitaire : si elle a un lien avec l'activité de tous, elle ne récompense pas l'effort particulier de certains.

Le manque de reconnaissance au travail : une notion simple mais aux lourdes conséquences pour l’entreprise. Développer la reconnaissance au travail : un élément majeur pour l’entreprise. La reconnaissance au travail, une clé décisive pour sortir des crises économique et sociétale. Christophe Laval, expert RH unanimement reconnu, a écrit un ouvrage qui a suscité et suscite encore un engouement énorme intitulé "Plaidoyer pour la reconnaissance au travail - La puissance de la reconnaissance non monétaire".

La reconnaissance au travail, une clé décisive pour sortir des crises économique et sociétale

Diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris et licencié en Droit de l'Université Paris I, il est le Président Fondateur de VPHR, cabinet international dédié à la reconnaissance au travail. Premier Européen à avoir obtenu la certification délivrée par Recognition Professionals International (États-Unis), il est également habilité « formateur de formateurs en reconnaissance au travail » par la CGSST de l'Université Laval (Québec). Il a, en juillet 2011, intégré le Conseil d'administration de Rideau Recognition Solutions (Canada). Qu'est ce que la reconnaissance non monétaire au travail La reconnaissance non monétaire au travail peut-elle nous sortir des crises ? 1. Deux questions. Tout sauf un effet de mode Pensons enfin humanisme pragmatique Osons maintenant.

Pourquoi personne ne dit combien il gagne. « Ici, chacun a une idée de qui gagne combien, mais nous préférons rester dans le flou, notamment sur les primes auxquelles les uns ont droit et pas les autres », confie Cédric, 28 ans, informaticien dans une start-up.

Pourquoi personne ne dit combien il gagne

Nous le savons depuis Freud, parler d’argent, c’est parler de ce que nous avons et de ce que nous n’avons pas, de nos manques et de nos frustrations, de nos rêves et de nos impuissances. Le sujet est tabou, donc. En France plus qu’ailleurs, comme l’a analysé la sociologue Janine Mossuz-Lavau : « Nous descendons d’une culture paysanne dans laquelle on ne parlait pas d’argent et où l’auto-suffisance était la règle » ; de plus, « le poids du catholicisme, religion tournée vers les pauvres, est important » ; enfin, « sous l’influence du marxisme, le profit est souvent considéré comme immoral ». Soit. Q3. La reconnaissance au travail. Nous avons tous besoin d'être reconnus par autrui pour exister.

La reconnaissance au travail

L'enfant a besoin du regard de ses parents, le professeur existe grâce à ses élèves, les amis se comparent les uns aux autres. Que l'on cherche à être perçu comme leur semblable ou comme différent d'eux, les autres nous confirment notre existence. Ce n'est pas un hasard si Jean-Jacques Rousseau, Adam Smith et Georg Hegel ont mis en valeur, parmi tous les processus élémentaires, la reconnaissance. Celle-ci est en effet exceptionnelle à un double titre.