background preloader

SORAL

Facebook Twitter

Un monde de mythos. La confrontation avec le réel est ce qui fait le plus mal aux droites radicales européennes. C’est pour réussir à donner une apparente cohésion à la défense de leurs privilèges et à leur posture de rebelles que le monde de l’extrême droite est fatalement peuplée de mythomanes. Prenons « Batskin », nom de scène de Serge Ayoub qui, dans sa vraie vie de nanti, est fils de procureur. Il a une aura de guerrier pour quelques bagarres de rue que l’on raconte aux moins de 20 ans, il est le symbole de la « street credibility » de l’extrême droite. Dans la réalité c’est un peu différent et moins glorieux. Les faits sont là. A l’extrême droite, militer c’est plutôt mythoner et plastronner. Un autre exemple, le 22 novembre dernier, la frange radicale de l’extrême droite européenne, celle qui se veut révolutionnaire, tenait un meeting a Nanterre. La palme du bateleur revient évidement a Soral et à « Égalite et réconciliation ».

J'aime : J'aime chargement… Julien Salingue : « La solidarité avec la Palestine n’a rien à voir avec l’antisémitisme » Le Comptoir : Les députés ont voté le mardi 2 décembre dernier la reconnaissance française de l’État palestinien. Qu’en pensez-vous ? Julien Salingue : Précisons que les députés viennent de voter qu’ils « invitaient » le gouvernement à reconnaître l’État palestinien, ce qui n’est pas une petite nuance. C’est-à-dire que c’est une invitation qui n’a pour le moment aucun effet concret et qui, en réalité, n’en aura pas. Le gouvernement ne reconnaîtra pas l’État palestinien, car ce n’est pas la stratégie actuelle de la diplomatie française qui dit qu’il faut plutôt relancer les négociations et ne pas froisser l’État d’Israël.

Alors pourquoi ce vote et pourquoi maintenant ? Je pense qu’il y a de plus en plus de gens, y compris parmi les députés socialistes, qui prennent conscience, notamment depuis cet été, que beaucoup de Français sont sensibles à la question palestinienne, notamment dans leur électorat ou ex-électorat. Exactement. Oui, c’est vrai. Ahmed Yassine. L’honneur de la France selon Chauprade, Soral et Cie. Depuis maintenant plus de 5 ans, celles et ceux qui s’autoproclament « dissident.e.s » n’ont eu de cesse d’affirmer une posture alternative : celle d’un nationalisme français qui serait compatible avec une lutte contre l’impérialisme américain et les Juifs (a.k.a. « la Banque » ou le sionisme, pour échapper aux procès).

Tout a été enrobé dans un baratin confus mais avec des mots compliqués pour donner une apparente consistance à ce qui était « la pensée » révolutionnaire du moment. Un charabia qui rendait possible dans des raisonnements compliqué l’unité entre Pétain, De Gaulle, l’OAS et le PCF au nom du génie français. Il a fallu trouver des experts afin de justifier les contresens historiques, la négation de la chronologie et les contradictions de ce discours. C’est ainsi que sont apparus des référents idéologiques qui validaient ces thèses délirantes. Parmi les experts dont Soral a tressé les lauriers ou bien utilisé la parole avec leur caution, on trouve Aymeric Chauprade.

J'aime : Quand Soral raisonne, ça sonne creux. 12 déc Plus le temps passe et plus le slogan « Soral a raison » va devenir un running gag. Cet été c’est Chauprade, la caution géopolitique de Soral, qui devient sioniste. D’un coup d’un seul, tout bascule. Les fines analyses du grand philosophe ne passent pas le test du réel. Qu’importe, il continue de marteler qu’il a toujours raison. Il semble que la série de désaveux du génie politique soralien par la réalité ne soit pas en passe de s’arrêter.

On souhaite, malgré tout le mal qu’il veut aux nôtres, bon courage à Florian Philippot pour les quolibets et le mépris qu’il va recevoir de la part de ses « amis » politiques. De notre côté, on a toujours été sur des bases claires : véritablement antisionistes et refusant de juger qui que ce soit sur son orientation sexuelle. Soral, lui ne cesse de se planter dans ses analyses. Les gens qui adhèrent aux soraleries sont à la recherche d’un soulagement et non d’une solution. J'aime : J'aime chargement… Salingue - Suite à mon post de tout à l'heure, j'ai une...

Après la quenelle, le temps des querelles. Volubile et rieur, le bonhomme se présente : Jessie, 45 ans. Carrure de titan et visage balafré, il a, entre 2011 et 2013, fait office de garde du corps pour Dieudonné. Avant de lui tourner le dos, déchargé de pas mal d’illusions vis-à-vis d’un homme qu’il juge «pingre, méprisant et hypocrite». Aujourd’hui, Jessie raconte volontiers les «coulisses pathétiques de la Main d’or», le théâtre parisien qui sert de quartier général à l’humoriste controversé. «Personne ne connaît réellement Dieudonné et Soral, raconte Jessie.

Le public ne voit que les spectacles et les vidéos mais, moi, j’étais là quand on fermait le rideau et j’ai vu des trucs hallucinants.» «Ce théâtre, c’est un club complotiste et un site de rencontres, poursuit-il. «Crânes rasés et croix gammées» On s’en convainc d’un coup de fil à Jérémie Maradas-Nado, alias «Joe Dalton» - ancien leader de la bande de chasseurs de skinheads Black Dragons, désormais éducateur et professeur d’arts martiaux.

Mégalomane et péremptoire. Soral à nu : gauche du tapin, droite des violeurs. Alain, comme on sait qu’il t’arrive de nous lire, on va te parler directement. Depuis des années tu en fais des caisses dans le registre de l’honorabilité et de la réconciliation sur « les valeurs ». En bon fils de pub, tu as travaillé ton image et ton discours pour te travestir en chevalier de l’ordre et de la morale combattant les dérives d’une société que tu présentes comme décadente parce que pourrie par les « juifs » corrupteurs et leur adoration du pognon. Aujourd’hui, n’importe quelle personne un peu lucide peut s’apercevoir que derrière cette façade on trouve tout autre chose. Quand tu as envoyé tes textos racistes à une jeune femme noire qui a refusé tes avances, tu as montré qui tu étais vraiment.

En exprimant ce que tu penses des femmes noires, tu montres que tu n’es qu’un riche blanc décadent. Pour toi les femmes sont des marchandises, et le simple fait de refuser d’être un trophée mérite les pires insultes. Ta ligne de défense suinte le racisme. C’est marée basse. J'aime : Alain Soral, le petit commerçant de la haine. Une top modèle d’origine africaine accuse Alain Soral d’injures racistes | StreetPress. Le 16 novembre en fin d’après-midi, Binti, une jeune femme de 33 ans au corps élancé, se présente au commissariat de Strasbourg. La top modèle et chanteuse noire vient pour déposer plainte contre Alain Soral et deux de ses proches. Un document que StreetPress a pu consulter. Les accusations courent sur plusieurs pages et sont lourdes : « Injures à caractère racial, violation des données informatiques et menaces » Binti, chanteuse En cause notamment, des textos que le leader d’Egalité et Réconciliation aurait envoyés à la jeune femme après qu’elle l’a éconduit : « Les blacks classes veulent des blanches (Dieudo) » – « Les blancs prennent les blacks pour des putes (ce qu’elles sont le plus souvent). » – « Finalement il ne te reste de sûr que les juifs et les pédés !

Ou des mails : « Dans 10 ans ton corps sera tout sec, et avec ton gros pif sémite, tu ressembleras à un vieux chef indien ! La rencontre Mars 2014 – la modèle réside à Los Angeles, d’où elle a découvert les vidéos de Dieudonné : Tout à coup, parce que j’ai critiqué l’école catho, une avalanche de haine. Véronique de Bure (Belfond) Ça a commencé comme une farce. J’en avais tellement marre, j’étais crevée, la vie à la maison était devenue un enfer, je n’avais plus le temps de m’occuper de moi, j’avais des cernes jusqu’au menton, le cheveu gras et filasse. Sous la boule de colère, couvait la déprime. Ce mercredi, je déjeunais avec François, un ami éditeur, directeur de collection, et je lui racontais mon quotidien, cette vie de dingue que je menais, que nous menions, depuis la rentrée scolaire de mon fils cadet.

Il riait, vraiment il semblait trouver ça très drôle. Poursuivant le récit exaspéré de mes mésaventures, je lui lance, comme une boutade : « C’est vraiment n’importe quoi ! Il éclate de rire : « Chiche ! Banco. Les brimades, l’hypocrisie : je balance tout Alors je l’ai fait. Making of Véronique de Bure est éditrice et écrivaine.

Je fais relire mes pages par un ancien du collège, qui me donne son blanc seing : tout est exact, je n’ai rien exagéré. Aucun éditeur ne veut de mon livre Marc : Alain Soral, national-socialiste décomplexé. On trouve aux marges du FN nombre de fascistes et nazis fiers de l’être… L’exemple le plus connu est sans doute celui d’Alain Soral, idéologue et parrain politique de Dieudonné. «En tant que national-socialiste français, ça m’agace d’être rangé à l’extrême droite, qualificatif qui désigne pour moi les néoconservateurs, les impérialistes américano-sionistes et le pouvoir bancaire international… Donc, ma réponse, c’est que je ne suis pas d’extrême droite, je suis national-socialiste, mais tu peux considérer que c’est pire !

»1. « National-socialiste » ? « National-socialiste » : énième « provocation » ou expression décomplexée de l’idéologie d’Alain Soral ? Il ne s’agit donc pas d’une provocation, mais d’un héritage revendiqué, qui semble faire écho à la « devise » d’Egalité et Réconciliation : « Gauche du travail, droite des valeurs, pour une réconciliation nationale ! Les thèses classiques de l’extrême droite Le temps béni des colonies Le paravent de l’antisionisme Julien Salingue Notes. LDJ et Soral: l’union sacrée. Depuis plusieurs années, des membres l’extrême droite se font passer pour les victimes de la Ligue de Défense Juive. Depuis plusieurs années ils se mettent en scène dans des vidéos, racontent qu’ils ont peur d’un groupe qui n’a jamais rien fait contre eux. On se souvient des larmes de crocodiles de Soral, le boxeur craintif, lorsqu’il raconte sa peur panique de la LDJ. Cette milice violente serait un ennemi redoutable pour les nationalistes, alors que son chef est un proche des dirigeants actuels du FN.

Inlassablement Dieudonné, Soral et leurs lieutenants répètent le mensonge qu’extrême-gauche et LDJ se confondent et sont les mêmes. En presque dix ans d’activisme « violent », pas d’accrochages sérieux entre nationalistes et LDJ. Le combat entre les factions d’extrême droite et la LDJ est une fiction. Le vrai engagement est ailleurs. L’ascension de Marine Le Pen clarifie la situation, la mascarade n’est plus nécessaire.

Il faut regarder les faits : Qui combat les injustices sociales? Soral contre Dieudonné, la guerre du quenelle-business. Pour Alain Soral, un bon Musulman est un Musulman qui mange du porc! On ne le rappellera jamais assez: les faits sont têtus. Marine Le Pen vient de déclarer que les menus de substitution aux repas avec porc ne se feront plus dans les municipalités contrôlées par le FN. Cette mesure n’est que l’application du programme du FN. Le Front National a fait de l’Islam et des Musulman.e.s en France la cible de ses attaques et le responsable fantasmatique des problèmes économiques français. Le FN n’a pas de solution à la crise économique, et compte sacrifier une partie de la population pour maintenir le bien être de sa clientèle électorale.

Le coup du menu unique sera sans doute enrobé d’un baratin sur les économies pour faire baisser la fiscalité. Il va être intéressant de connaître l’avis de ces « Musulman.e.s patriotes » qui soutiennent le Front National. Mais il se trouve encore des Musulman.e.s qui considèrent l’extrême-droite comme leur salut politique. . « La réconciliation ça ne veut pas dire se soumettre au dernier arrivé » Like this: J'aime chargement…

Dans la France de Soral, on n’est au mieux que du personnel de maison. Le seigneur est celui qui tient le pouvoir économique. Il assoie sa domination en écrasant celles et ceux qui lui sont soumis.e.s. Lorsqu’un.e de ses sbires tente de faire une percée ou revendique une relative indépendance, le maître recadre afin de garder tout le monde sous sa coupe. Depuis un mois et demi, alors qu’Alain Soral se fait discret depuis que Valls tape dans le porte-monnaie de la « dissidence » (les droitards qui s’agitent sur le Net), il a laissé le champ libre à une de ses créatures : Farida Belghoul. Elle a su emplir le vide laissé par le silence flippé de Soral, petit patron redevenant discret pour protéger son bizness. En un mois et demi, l’exposition médiatique de Farida Belghoul a largement dépassée celle de son éditeur.

Cela n’a l’air de rien, mais Farida Belghoul comme beaucoup de militant.e.s de l’immigration de sa génération ne s’est pas structurée par la Foi. Pour se réconcilier il faut d’abord se battre. Pas de capitulation, pas un seul pas en arrière. Alain Soral et les chambres à gaz. Antisémite, "national-socialiste" : comment devient-on Alain Soral ? Il n’aime rien tant que parler. Depuis plus de trente ans. Dans les fêtes branchées de la nuit parisienne, les réunions du PC puis du FN, à la télé et dans ses livres, sur les vidéos de son site internet qu’il enregistre à la chaîne. Au début d’Alain Soral était le verbe. Nourri aux meilleurs philosophes. Aux dires de ses anciens amis toujours bluffés par son "intelligence" et sa "culture", il les aurait tous lus. Aujourd’hui, ses mots ont un goût de sang. L’ex-noceur des années Palace qui venait pimenter les émissions de Dechavanne ou de Taddeï montre ce qu’il a décidé d’être : "national-socialiste"!

Comment devient-on Alain Soral ? Petit minet abonné aux soirées des Bains-Douches "Je suis un penseur", dit au "Nouvel Observateur" l’homme aux cheveux ras qui cultive ses muscles dans les salles de boxe. J’ai été manipulé par un juif qui a tiré la couverture à lui, explique très sérieusement Soral. Juste affligeant de bêtise ? Autre moment clé dans la vie d’Alain Soral. Le Supplément du 19/01 - Alain Soral : l'idéologue de Dieudonné. Soral pour les nuls. Dieudonné, Soral : une haine qui fait recette. Interdire ou non les spectacles de Dieudonné ? En optant pour l’interdiction, Manuel Valls choisit la manière forte – et la démagogie – mais prend la mauvaise décision. Non seulement le ministre de l’Intérieur donne ainsi du grain à moudre aux conspirationnistes que sont Dieudonné et son éminence grise, Alain Soral – qui bénéficie lui aussi d’une incroyable audience –, mais la dénonciation publique des deux acolytes agit comme une caisse de résonance, « l’humoriste » bénéficiant aujourd’hui d’une publicité inespérée.

Plutôt qu’interdire, n’aurait-il pas mieux valu, au contraire, libérer la parole ? On ne parle pas, bien sûr, des saillies antisémites des deux acolytes. Mais de la parole confisquée des pro-Palestiniens qui peinent aujourd’hui à faire entendre un discours critique sur Israël sans être immédiatement taxés d’antisémitisme. Plutôt qu’interdire, il aurait aussi sans doute suffi de continuer à appliquer la loi. Quand Soral drague les musulmans. Dis nous avec qui tu fais du fric sur notre dos, et on te dira qui tu es. La « dissidence », entendez « les-droitards-qui-s’agitent-sur-internet », est un vrai bizness. C’est d’ailleurs ce qui le différencie du vrai militantisme, qui lui, est au service d’une cause et pas d’un enrichissement personnel. La maison d’édition d’Alain Soral, sortie de nulle part, est devenue une boite dont le chiffre d’affaires est de 640 000 euros.

Pas mal, pour un petit commerçant. La vente d’écrits libres de droits est une bonne combine. Le marketing soigné est sans doute l’œuvre de l’entreprise de Frédéric Chatillon. Soral a investi dans d’autres « affaires », comme Instinct de survie, spécialisée dans le survivalisme dont le directeur commercial, si l’on peut dire, est Piero Falotti, qui intervient sous le pseudo d’artiste de Piero San Giorgio. Le même Alain Soral qui prétend combattre les multinationales au nom d’un antisémitisme qui prétend être antisioniste. Hasard ? Le voici qui nous parle du Hijab. Like this: J'aime chargement… Comprendre-comprendre-l-empire3 - comprendre_comprendre_lempire.pdf.

Julien Salingue : « Au-delà des quenelles, il faut remettre du politique » « Femmes De Chambre. Egalité et Réconciliation, le site de Soral et aussi de votre voisin. La galaxie Alain Soral : de l'extrême droite néo-traditionaliste catholique aux néo-Frères musulmans | Haoues Seniguer. Alain Soral, abruti inutile du négationnisme, sur Auschwitz. Mj8eotBT851rz78h8o1_400.jpg (Image JPEG, 300 × 435 pixels) M. Soral et Mme Dieudonné se disputent la « quenelle » | Une Vigie Rue89. Les copains du cocaïnomane – Sauriez-vous les reconnaître ? Soral contre Dieudonné, la guerre du quenelle-business.

Dialogues désaccordés : Le Monde de Sophisme - Rue89Lyon. Le Pen-Dieudonné-Soral, un monstre à trois têtes contre les travailleurs. Il n'y a pas débat : l'extrême-droite à la sauce Soral reste l'extrême-droite. De l'égalité entre hommes et femmes selon Alain Soral - lokidor.over-blog.com. Soral a une analyse subjective et opportuniste - lokidor.over-blog.com. Mise au point de Jean Marc Rouillan à propos de la vermine Soralienne. Alain Soral, petit idéologue et grand épicier. « Comprendre l’Empire » de Soral démonté. "Juste une supposition" (1) : Alain Soral, l’homme qui voulait être Eric Zemmour.

Aux sources de la conspiration. Naulleau vs Soral. Le Soralotron 2000. Soral-Poutine, la suite. Alain Soral et son association font les yeux doux à Poutine. Soraliens: idiots utiles du Capital. Alain Soral, abruti inutile du négationnisme, sur Auschwitz. Duprat, l’idole des soraliens; Sidos sur galette numérique et autres échos. Quand l'extrême-droite mue : petite plongée dans la galaxie des fachos « antisionistes et anti-impéralistes » Le Petit Soral Illustré avec Parano Magazine. Oskar Freysinger : "Alain Soral est intelligent mais c'est un antisémite viscéral" Fin de « parti » pour Alain Soral. Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis. Alain soral | | Conspiracy Watch / Observatoire du conspirationnisme. Quand le Monde diplomatique décortique le phénomène « Alain Soral » Alain Soral sur Boulevard Voltaire ? Rien que de très logique.

Patrick Buisson, Soral et l’homosexualité | Les sots râlent et la bourgeoisie se prélasse (1) Comment l’antisémitisme a gagné l’UMP | Olivier Pechter BLOG.