Socle commun

Facebook Twitter
Conférence interactive "Les enjeux de l'école du socle : difficultés, résistances et perspectives" - 19 octobre 2011 Fonction publique et statut général des fonctionnaires À l'occasion du 30e anniversaire du statut général du fonctionnaire, Anicet Le Pors, ministre de la fonction publique et des réformes administratives lors de l'élaboration de la loi du 13 juillet 1983 relative aux droits et obligations des fonctionnaires, revient sur la genèse de cette loi et les principes fondateurs des valeurs de service public qui y sont affirmées. Dans cette interview donnée en juin 2013, il souligne par ailleurs les changements sociétaux et politiques intervenus depuis lors et leur incidence sur l'évolution de la fonction publique.

Conférence interactive "Les enjeux de l'école du socle : difficultés, résistances et perspectives" - 19 octobre 2011

Ressources

Avec la réforme projetée de la licence, le diplômé sera « blindé » de compétences. L’article 6 du projet d’arrêté précise en effet que la « formation assure à l’étudiant l’acquisition d’un ensemble de connaissances et compétences diversifiées : des compétences disciplinaires, en premier lieu dans la ou les disciplines principales, mais aussi dans des disciplines connexes et, le cas échéant, dans des disciplines d’ouverture ; des compétences linguistiques… ; des compétences transversales ou génériques… ; des compétences préprofessionnelles« . Ciel ! Que de compétences ! L’arrêté et les référentiels de formation prescrivent fort peu de choses en matière de compétences disciplinaires. Inquiétant (chronique : « les référentiels ne constituent pas des programmes de formation« ). Ciel ! Que de compétences ! | Histoires d'universités Ciel ! Que de compétences ! | Histoires d'universités
charpy_competences
Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ? Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas... Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ? Ils concernent au moins quatre fronts : les rapports entre la famille et l'école, le sens des savoirs, le statut de l'autorité, la place de l'école dans la société. Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser

Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser

Meirieu : "Je ne peux accepter que l’idéologie des compétences devienne une « théorie de l’apprentissage" Peut-on être optimiste à cette rentrée ? Dans la nouvelle édition actualisée de sa "Lettre à une jeune professeur", Philippe Meirieu analyse le plaisir d'enseigner. L'ouvrage, accessible et optimiste, reconnaît les difficultés du métier mais en montre aussi la beauté intime.

Meirieu : "Je ne peux accepter que l’idéologie des compétences devienne une « théorie de l’apprentissage"

"Comment l’enseignement fondé sur les compétences peut-il devenir profitable aux élèves ?" - Paideia, le site des CPE de l’académie de Poitiers

"Comment l’enseignement fondé sur les compétences peut-il devenir profitable aux élèves ?" - Paideia, le site des CPE de l’académie de Poitiers M Dominique RAULIN, ancien secrétaire général du Conseil National de Programmes et directeur du CRDP du Centre, s’adresse ici à un auditoire constitué de CPE, d’enseignants et de chefs d’établissement de collèges et de lycées.En un mot, M. Raulin argumente sur la nécessité de réorienter l’enseignement vers la prise en compte des compétences et non plus seulement des contenus de savoir. Seule cette démarche lui apparaît de nature à prévenir le décrochage scolaire.(Pour plus de lisibilité, la conférence, qui dure près de 2h30, a été segmentée en 4 parties.)Dans son introduction, Dominique Raulin relate rapidement son parcours de l’enseignement des mathématiques au secrétariat général du conseil national des programmes.
C'est une question qui agite la salle des profs, à l'heure de la mise en oeuvre du socle commun. J'émets l'hypothèse de l'incompatibilité. La note sur 20 permet, à travers l'exemple de la dictée, de sanctionner les fautes. Notes et compétences, quelle équation ?

Notes et compétences, quelle équation ?

La mise en œuvre du socle est semée de pièges qui pourraient dénaturer l’esprit du travail par compétences, même à travers les meilleures intentions des acteurs. Voici trois scenarii possibles d’application du socle qui tentent de déminer le terrain en identifiant ces pièges, afin de ne pas sombrer dans l’usine à cases, l’ « évaluationnite » ou le rejet d’une impossible évaluation par compétences. l'OCNI (objet commun non identifié) Comment évaluer le socle commun au collège ? Trois scenarii, du probable au réalisable Comment évaluer le socle commun au collège ? Trois scenarii, du probable au réalisable
85 - "L'évaluation par compétences pour donner plus de sens à l'école" (compte rendu de la Rencontre OZP du 12 janvier 2011) 85 - "L'évaluation par compétences pour donner plus de sens à l'école" (compte rendu de la Rencontre OZP du 12 janvier 2011) n° 85 - janvier 2011 L’évaluation par compétences pour donner plus de sens à l’école Compte rendu de la réunion publique du 12 janvier 2011 Pour cette rencontre, deux professeurs référents au Réseau Ambition Réussite (RAR) Georges Clémenceau dans le quartier de la Goutte d’or du XVIIIe arrondissement de Paris, Oihandi Boedanaba et Laura Gouiran, ont explicité séparément leur travail commun.Aude Delatouche de son côté, enseignante en RASED dans le même RAR, a présenté l’étude sur la mise en œuvre du socle commun qu’elle a réalisée dans le cadre d’un master.Le texte complet de ces trois interventions est reproduit en pièces jointes en bas de la page Web.
Sur le site OZP, Observatoire des Zones Prioritaires Pour répondre aux besoins de tous les élèves, et pour éviter le décrochage, nous avons mis en place en 6eme en Lettres Hist-Geo, et 4eme en Maths et Anglais, un dispositif axé sur le travail par compétences, sans évaluation chiffrée, dans des groupes de besoins modulables. Au niveau 6eme, le dispositif Lettres/Histoire-Géographie intègre des compétences interdisciplainires autour de la maîtrise de la langue. Problématique et hypothèse de travail Le dispositif Travail par Compétences / Evaluation sans note permet de motiver et mettre en activité des élèves en difficulté, à condition que les attentes soient explicitées, que les réussites soient valorisées, que les activités et le rythme soient adaptés aux besoins, que de l’étayage soit proposé. Travail par compétences, évaluation par compétences sans note, action du collège RSS Ampère à Oyonnax (Ain) Travail par compétences, évaluation par compétences sans note, action du collège RSS Ampère à Oyonnax (Ain)
Évaluation des acquis des élèves et performance scolaire dans le cadre du socle
contact · accueil La classe interactive la nouvelle école primaire française Site menu: le socle commun des connaissances et des commpétences pour comprendre le socle le socle commun des connaissances et des compétences le socle commun des connaissances et des compétences
Le socle commun en questions : interview de M. le Recteur
janvier 6th, 2014 1re journée régionale du CAPE Samedi 11 janvier, université de Lille-3 à Villeneuve-d’Ascq Samedi 11 janvier 2014, à partir de 9 heures, aventurez-vous vers l’Université de Lille 3 à Villeneuve-d’Ascq et poussez la porte de l’UFR Sciences Education, bâtiment B. pour la 1re journée régionale du CAPE (Collectif des associations partenaires de l’école) POUR UN SOCLE VRAIMENT COMMUN | socle commun de connaissances et de compétences
Je viens d'assister à une conférence organisée pour des collèges de l'agglomération elbeuvienne (du pôle de proximité elbeuvien de la CREA, techniquement parlant pour un prof d'HG...). Je craignais un discours lénifiant sur le socle commun, sa mise en oeuvre, sa validation, mais je n'ai pas été du tout déçu du voyage (qui a consisté à traverser la Seine). Le développement de Dominique Raulin a éclairé, structuré et conforté ma "pensée" et mes (débuts de) pratiques concernant le travail par compétences. Parmi les idées qui m'ont particulièrement plu, celle de distinguer très clairement l'évaluation du socle (le livret personnel de compétences) du travail par compétences, celle d'affirmer que la transmission des savoirs n'est plus au coeur de notre métier, ou encore celle de porter un regard nécessairement nouveau sur les élèves (et on ne parle pas seulement de la bienveillance des professeurs envers les élèves ou de leur souci de les faire réussir). Enseignants, vous ne tiendrez pas longtemps dans une optique de transmission de connaissances !
Les compétences sont-elles communicantes ? Suite aux réunions avec Mr Raulin, le travail par compétences se prépare progressivement dans notre établissement. Aujourd’hui, une collègue d’un collège voisin est venue nous présenter l'expérience d'une classe de 6e sans notes, à l’aide d’un diaporama conçu en début d’année à destination des familles.Les motivations des collègues sont de réduire l’échec en détectant les points à remédier, d’éviter les discriminations et le découragement liés aux notes et par la mise en oeuvre de repères d’évaluation communs (les points Lomer). Une équipe pédagogique motivée a travaillé cet été pour établir la liste des points à évaluer (venant du socle et des programmes), de nouveaux modes d’évaluation, la remédiation. Un travail colossal dont la lourdeur a empêché la pleine réalisation et qui mènera à des adaptations l’an prochain. Les compétences sont-elles communicantes ?