background preloader

Sociologie des réseaux

Facebook Twitter

Milad Doueihi, philologue et historien, distingue numérique et sciences de l'informatique. Invité du CIGREF en tant que Grand Témoin, Milad Doueihi interpelle les acteurs de l’Entreprise Numérique !

Milad Doueihi, philologue et historien, distingue numérique et sciences de l'informatique

Ses questions permettent de planter le nouveau décor qui s’impose aux dirigeants d’entreprises aujourd’hui, comme à la société en général. En effet, si le numérique est à la fois une science et une culture qui introduit de nouvelles valeurs, de nouveaux critères sur nos héritages culturels, l’entreprise peut-elle garder ses modèles d’affaires, ses options de création de valeur hérités de la culture précédente ? Milad Doueihi, auteur de « Pour un humanisme numérique », philologue et historien, titulaire de la Chaire des Cultures Numériques à l’Université de Laval au Québec. Merci au CIGREF de me donner l’occasion de partager avec vous quelques réflexions sur le monde numérique. J’aimerais aborder cette première question : pourquoi le numérique est-il une culture ? Synthèse vidéo : Du village planétaire aux associations locales : les medias numériques et la société civile.

Douglas Rushkoff a récemment rédigé « Program or be Programmed » (Programmez ou soyez programmés), et est cadre supérieur à TMT Strategic Partners.

Du village planétaire aux associations locales : les medias numériques et la société civile

D’aucuns ont considéré l’essor de l’Internet au début des années 1990 comme une simple extension des médias électroniques qui l’avaient précédé. Le monde, déjà noyé sous le coca-cola, McDonalds, Bill Cosby et Baywatch, croulerait bientôt sur les logos et les intérêts des grandes sociétés occidentales. Le premier numéro du magazine Wired annonçait qu’un « tsunami » (se déplaçant supposément d’ouest en est) allait bientôt déferler sur nous tous. Passer des stratégies identitaires aux stratégies relationnelles. Par Hubert Guillaud le 30/04/13 | 5 commentaires | 1,970 lectures | Impression “Le risque qu’ouvre la nouvelle sociabilité numérique est-il sans doute moins d’introduire de l’inauthenticité dans les relations sociales que de creuser encore l’écart entre ceux qui savent jouer avec leurs identités dans la conquête de nouveaux liens et ceux qui restent enclavés dans des relations de proximité qui les immobilise”, expliquait le sociologue Dominique Cardon dans son “Éloge des amitiés numériques”.

Passer des stratégies identitaires aux stratégies relationnelles

Disruptions: More Connected, Yet More Alone. ‘I Forgot My Phone’ on YouTube.

Disruptions: More Connected, Yet More Alone

SAN FRANCISCO — Last weekend, I was watching television with a few friends, browsing the week’s most popular YouTube videos, when a piece in the comedy section called “I Forgot My Phone” caught my eye. As I was about to click play, however, a friend warned, “Oh, don’t watch that. I saw it yesterday, and it’s really sad.” The two-minute video, which has been viewed more than 15 million times, begins with a couple in bed. Un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesses [Socrate] Nul ne peut nier qu’internet nous offre un accès gratuit et sans précédent à l’information. Les bénéfices sont absolument faramineux. On effectue les recherches gratuitement, on communique avec nos amis et nos proches gratuitement, on suit les actualités gratuitement. Du moins c’est ce qu’on croit. Peu d’entre nous se rendent compte que cette gratuité à un prix. Il passe un an déconnecté… Puis revient sur Internet.

Le 30 avril 2012, à 23h59, Paul Miller s’est déconnecté.

Il passe un an déconnecté… Puis revient sur Internet

Complètement. Il a débranché son câble Ethernet, coupé son wifi, échangé son smartphone avec un portable moins intelligent. Miller avait décidé de revenir à la vie réelle en quittant le monde virtuel –un monde auquel il appartenait complètement, puisqu’il était journaliste spécialisé en technologie sur le site The Verge. «J’abandonne l’une des cinq plus importantes innovations technologiques de tous les temps pour un peu de paix et de calme», avait-il écrit la veille. publicité. Computational sociology. Acteur-réseau. REGARDS SUR LE NUMERIQUE : Blog - Les femmes, ces internautes un peu plus en avance que les autres. RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique. (visuel : Female mouth on TV, licence CC, st33vo) C'était en 2007, en plein cœur des primaires américaine.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE : Blog - Les femmes, ces internautes un peu plus en avance que les autres. RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique.

La vérité sur Twitter. Or donc, Twitter n’est pas un réseau social.

La vérité sur Twitter

Ce n’est pas moi qui radote, c’est la sociologue et ethnographe Liz Pullen, qui a étudié le comportement des twitterers. Elle vient juste dire qu’il faut croire ce que le fondateur de Twitter lui-même avait dis : Twitter n’est pas un réseau social, mais un réseau de communication qui tisse des relations sociales. Sur Twitter, on s’exprime surtout unilatéralement, à la face du monde. Le dialogue n’est qu’apparent. TheRSAorg's Channel. SOCIO COM MEDIA. Detecting Social Media Bullshit: A Sociologist’s View. Social media “gurus” abound these days.

Detecting Social Media Bullshit: A Sociologist’s View

Which ones are worth listening to and which ones are bullshitters? Philosopher Harry Frankfurt exposed bullshitters in his famous essay “On Bullshit.” A quand un observatoire des média sociaux ? » Article » OWNI, Digital Journalism. Il manque une structure officielle qui pourrait fournir des données en nombre ainsi que des analyses, et pas uniquement sous l'angle de la technique et de l'économie : c'est comme pratiques culturelles que les réseaux sociaux doivent aussi être étudiés. Réseaux sociaux. Numérique. Petite Poucette, la génération mutante. Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants.

Petite Poucette, la génération mutante

Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant. Son sujet de prédilection : la jeune génération, qui grandit dans un monde bouleversé, en proie à des changements comparables à ceux de la fin de l’Antiquité. The Social Graph is Neither. The Social Graph is Neither I first came across the phrase social graph in 2007, in an essay by Brad Fitzpatrick, though I'd be curious to know if it goes back further.

The Social Graph is Neither

The idea of representing relationships between people as networks is old, but this was the first time I had thought about treating the connections between all living people as one big object that you could manipulate with a computer. At the time he wrote, Fitzpatrick had two points to make. The first was that it made no sense for every social website to try and recreate the same web of relationships, over and over, by making people send each other follow requests.

The second was that this relationship data should not be proprietary, but a common resource that rival services could build on as a foundation. Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive. Sociologie des organisations : définition de Sociologie des organisations et synonyme de Sociologie des organisations. La sociologie des organisations peut se définir comme une branche de la sociologie qui étudie comment les acteurs construisent et coordonnent des activités organisées. Elle peut aussi se définir comme une science sociale qui étudie des entités particulières nommées organisations, ainsi que leurs modes de gouvernance et interactions avec leur environnement, et qui applique les méthodes sociologiques à l'étude de ces entités. Elle est à l'intersection de plusieurs disciplines, dont l'économie des organisations, le management et la théorie des organisations.

Sens et enjeux Sens du terme organisation en sociologie Le terme organisation peut avoir trois sens distincts en sociologie : ABC de la sociologie des organisations - Cours de théorie des organisations. Sociologie des organisations. Sans nier la nécessité d'une unité, force est de reconnaître que les choses ne se passent pas d'une manière aussi harmonieuse, La vie quotidienne de toute organisation est constituée de conflits de pouvoir. Ceux-ci ne sont pas liés seulement à des ambitions personnelles, et, par principe, l'analyse stratégique s'interdit de porter des jugements moraux.

On constate que des individus et des groupes, différents de par leur formation et leur fonction, ont des objectifs qui ne coïncident jamais exactement. Chacun a sa vision des moyens nécessaires pour assurer le fonctionnement de l'ensemble. Communication interne - Sommes-nous tous devenus des flux ? Dossiers Publié le 17 juin 2013 | par Nadia Bellifa Profondément ancrés désormais dans l’ère numérique, face aux milliards de messages échangés chaque jour à travers le monde, et confrontés à des milliers de nouveaux canaux… La question qui s’est posée à nous est la suivante : et si nous étions tous devenus des flux ? La première partie de ce dossier a mis en lumière l’impact d’internet sur l’entreprise et l’avènement du collaboratif.

Ce deuxième volet est dédié à la communication interne des entreprises. Le flux d’information dans l’entreprise La communication des entreprises “De l’image statique au mouvement” Sur la modification de nos habitudes de lecture. Voici la traduction d’un article assez passionnant qui a connu un bel impact dans la sphère anglophone au moment de sa mise en ligne cet été.

Son titre choc Is Google Making Us Stupid? Est un peu trompeur car il s’agit bien moins de charger l’emblématique Google que de s’interroger sur les transformations profondes induites par internet et les nouvelles technologies, transformations qui peuvent aller jusqu’à modifier nos perceptions, nos modes de pensée, voire même notre cerveau.

Absorbés, débordés ?

Hey, Let's Fix The Internet. I'm not the oldest guy in the world, not by any stretch, but I do remember a time before the Internet. And I remember when it first showed up, full of promise and potential none of us understood. I remember when you needed to make your computer dial a number to access it, and I remember the Internet tying up phone lines, and I remember suddenly losing your Red Alert game if someone in your house tried to make a phone call. I remember it being so new that the majority of people didn't even have it; if you didn't have it set up yet, you would just go to your friend's house-- the one friend you knew who had it -- and you'd simply "play Internet" for a while.

I remember Google not existing. Une fausse petite amie pour rendre votre Facebook attractif? C’est bien connu un homme désiré est un homme désirable ! Pour les célibataires 2.0 les plus flemmards d’entre-vous, une nouvelle start-up américaine se propose de créer, moyennant finance, le profil de votre petite amie idéale. Elle retweetera vos tweets, likera vos posts et vous écrira des petits mots sur votre mur Facebook, augmentant ainsi vos chances avec une fille en chair et en os. C’est bien connu un homme désiré est un homme désirable ! "Digital Natives with a Cause?" newsletter Volume III (English and Spanish versions) Mythes et réalités de la génération Y. Il ne manque pas de billets et d’alerte pour nous dire tous les jours que les petits jeunes arrivent, pensent et font différemment, sont nativement digitaux, sinon ont muté du cerveau.

Lettre ouverte à ceux qui n’ont rien à cacher. “Apportez-moi deux lignes du plus honnête homme et j’y découvrirai de quoi le faire pendre.” – Louis-Benoît Picard, inspiré de cette citation attribuée au Cardinal de Richelieu : “Avec deux lignes d’écriture d’un homme, on peut faire le procès du plus innocent“. On entend souvent dire que “seuls ceux qui ont quelque chose à se reprocher ont quelque chose à cacher“, remarque “de bon sens” allègrement utilisée par ceux que ne dérangent pas -voire qui défendent- l’extension des mesures, contrôles et lois sécuritaires, et des technologies de surveillance qui leur sont associées.

Il fut un temps où la peine de mort relevait elle aussi du “bon sens“, tout comme auparavant l’interdiction faite aux femmes d’aller voter, ou encore le fait que les “nègres” et “bougnoules” ne pouvaient pas avoir les mêmes droits que ceux qui les avaient colonisés. Vie privée : le point de vue des “petits consLa vie privée, un problème de vieux cons. Ce que nos technologies révèlent de notre société (et réciproquement) » Article » OWNI, Digital Journalism. De la société ou de la technologie, laquelle influence l'autre? Telle est la vaste question à laquelle le sociologue Stéphane Hugon a tenté de répondre. Un aperçu du social marketing de demain » Article » OWNI, Digital Journalism.

Un cabinet de conseil suédois utilise les réseaux sociaux pour cibler au mieux ses clients potentiels. Mc Luhan revisité » Article » OWNI, Digital Journalism. Rencontre avec danah boyd » Article » OWNI, Digital Journalism. Plus nous nous rendons interdépendants, plus nous sommes libres » Article » OWNI, Digital Journalism. Ô temps ! Suspends ton vol » Article » OWNI, Digital Journalism. AnooX - Social Networking based Search engine & News. Intelligence collective. Usages. Le web : analyses et reflexions. Influence du web - analyses de fond. Infobésité. Infobésité. Je n’avais pas signé pour ce journalisme web. Tom Green: Did Steve Jobs Ruin the World? Influence du numérique.

Bodycard 0011