background preloader

Lectures à ne pas rater

Facebook Twitter

Lire Hannah Arendt (présentation aux éditeurs) - Actualité de Hannah Arendt. La troisième et dernière partie propose un vocabulaire.

Lire Hannah Arendt (présentation aux éditeurs) - Actualité de Hannah Arendt

Le lecteur voyage, à nouveau, à travers ces sept livres, mais avec, cette fois, pour fil directeur un choix des notions et distinctions qu’ils contiennent. Quelques renseignements complémentaires Sur le livre La première version du manuscrit, terminée, compte, selon Word, 90 000 mots. Cette version a vocation à être réduite. Quelques cartes mentales sont utilisées pour faciliter la navigation et l’orientation des lecteurs à travers ces sept livres. Sur le public visé Tout citoyen curieux de politique, au sens large du terme, et désireux d’en rénover sa vision en s’éloignant des préjugés et des idéologies. Public que j’ai déjà rencontré avec mon premier livre (voir ci-dessous) et lors des cours et conférences données ces dernières années à l’Université du Temps Libre d’Orléans. Public qui visite régulièrement mon dernier blog consacré à mes travaux sur l’œuvre d’Arendt : www.ttoarendt.com Sur l’auteur. Repères pour un monde numérique (7/7) - Actualité de Hannah Arendt.

Cours donné à l'Université du Temps Libre d'Orléans le 21 avril 2016.

Repères pour un monde numérique (7/7) - Actualité de Hannah Arendt

Prologue Dans ce prologue Arendt structure et développe ses réflexions à partir de deux évènements avant de présenter ce qu’elle se propose de faire et ne pas faire dans son ouvrage. Le premier évènement est le lancement dans l’Univers, en 1957, d’un objet terrestre fait de main d'homme[1]. Du nomadisme des concepts. De quoi la multiplication de nouveaux concepts au sein de la sphère publique est-elle le signe ?

Du nomadisme des concepts

Font-ils vraiment avancer le débat ? Le tome 2 du "Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines", dirigé par notre invité Olivier Christin, interroge cette langue politique toujours changeante. En 2010 paraissait le tome 1 du Dictionnaire des concepts nomades en Sciences Humaines. La vie à pile ou face. Recensé : Frédérique Leichter-Flack, Qui vivra qui mourra.

La vie à pile ou face

Quand on ne peut pas sauver tout le monde, Albin Michel, 2015, 200 p., 16 €. On connaît la comptine, Il était un petit navire autrement appelée La courte paille : « Au bout de cinq à six semaines, les vivres vinrent, vinrent à manquer. On tira à la courte paille pour savoir qui, qui serait mangé… Le sort tomba sur le plus jeune ». Le monde selon Ryszard Kapuściński. Que lisent-ils - Dette, 5000 ans d'histoire, de David Graeber. "Voici un livre capital, best-seller aux États-Unis - près de 100 000 exemplaires vendus - écrit par l'un des intellectuels les plus influents selon le New York Times et initiateur d'Occupy Wall Street à New York.

Que lisent-ils - Dette, 5000 ans d'histoire, de David Graeber

Un livre qui, remettant en perspective l'histoire de la dette depuis 5 000 ans, renverse magistralement les théories admises. Il démontre que le système de crédit, apparu dès les premières sociétés agraires, précède de loin l'invention des pièces de monnaie. Quant au troc, il n'a été qu'un pis-aller et ne s'est réellement développé que dans des situations particulières ou de crise. Les Matins de France Culture - Repenser l'économie : la dette au centre de la construction sociale du pouvoir ? La Stratégie du Choc ~ Naomie Klein ~ Capitalisme du désastre. Ficheslectures.html. Michel de Certeau, une reconversion des savoirs. Quoiqu’il ait été souvent associé aux penseurs de sa génération, tels que Michel Foucault, Pierre Bourdieu ou Louis Marin, Michel de Certeau (1925-1986) se distingue doublement dans le paysage de la culture française contemporaine.

Michel de Certeau, une reconversion des savoirs

Non content de sortir les études religieuses des cercles ecclésiastiques, Certeau a contribué à renouveler les sciences humaines et sociales grâce à un article sur la « culture populaire [1] » écrit avec Dominique Julia et Jacques Revel qui deviendra le point de départ d’une histoire culturelle à caractère anthropologique, et un essai sur l’historien comme acteur social, la pratique historique comme opération scientifique et la relation entre l’histoire et la psychanalyse [2].

Revue ESPRIT. Revue mensuelle indépendante fondée en 1932 par Emmanuel Mounier, Esprit est une revue d'idées engagée dans son temps.

Revue ESPRIT

Elle s'efforce d'illustrer une approche généraliste de notre présent, entre la culture médiatique et les études savantes. Généraliste et soucieuse de l'intérêt général, elle se consacre à décrypter les évolutions de la politique, de la société et de culture, en France et dans le monde. Sous-titrée depuis sa fondation "revue internationale", Esprit s'est toujours intéressée à ce qui se passe hors de l'hexagone et a tissé de nombreux liens avec des réseaux intellectuels à l'étranger. Son travail n'est donc pas pris de court dans le contexte de mondialisation, qui exige de penser autrement les liens entre l'esprit européen, les valeurs occidentales et le reste du monde.

Chaque numéro est construit autour d'un dossier, suivi d'un choix varié d'articles ainsi que d'un "journal" consacré à des textes brefs, plus subjectifs, parfois polémiques. Thèmes et auteurs/eures (pas forcément libertaires) La Bibliothèque idéale des Sciences humaines. Démythifier la société polonaise. Notes de lecture. La physionomie de la reconnaissance.