background preloader

Défenseurs

Facebook Twitter

Revenu de base : une utopie à l’épreuve de la pratique - Barré. Dimanche 19 avril 2015.

Revenu de base : une utopie à l’épreuve de la pratique - Barré

Les citoyens finlandais se rendent aux urnes pour renouveler leur parlement. Avec 21 % des suffrages exprimés, le parti centriste remporte l’élection. Le nouveau premier ministre, Juha Sipilä, avait évoqué dans son programme l’implémentation d’un mécanisme de revenu de base, auquel sont favorables plus de 75 % des finlandais, dans les régions touchées par le chômage. Le pays scandinave deviendrait ainsi le premier pays européen à mettre en place une telle idée, parfois contestée, en dépit des limitations apparentes de l’organisation actuelle. « Le constat des problèmes de notre système économique est souvent partagé, mais les préconisations sont assez faibles. Étant ingénieur de formation, lorsque je me retrouve confronté à un problème, j’essaie de le résoudre. . / Illustration Guimia Une idée pas toute neuve Un profond changement sociétal Des expérimentations diverses. Le revenu universel, avenir de la sécurité sociale.

Pour un revenu de base émancipateur. Opinions Une opinion de François Denuit, membre du Réseau belge pour un revenu de base et doctorant en sciences politiques à l’Université de Warwick et à l’Université libre de Bruxelles.

Pour un revenu de base émancipateur

Le gouvernement belge fait la chasse aux chômeurs, renforce l’exclusion des jeunes des allocations d’insertion et brandit fièrement l’injustice fiscale d’un prétendu "tax shift" faisant une fois de plus payer le prix fort aux ménages. L’Europe semble prisonnière de sa politique d’austérité, éloignant toujours un peu plus ses citoyens du projet européen de solidarité. Le monde vit une ère de mutation exceptionnelle : globalisation des échanges, changement climatique, révolutions technologiques, développement de l’économie sociale et solidaire… Nous vivons une époque de défis, de crises et de nouvelles opportunités. Un flou idéologique au cœur du débat Refonder l’Etat social et l’avenir de l’Union européenne. Revenu garanti, « la première vision positive du XXIe siècle » Susanne Wiest, Enno Schmidt et Daniel Häni Après avoir vécu douze ans dans une roulotte de cirque, pour être libre et pour économiser un loyer, Susanne Wiest s’est installée à Greifswald, dans le nord de l’Allemagne.

Revenu garanti, « la première vision positive du XXIe siècle »

Elle travaille comme maman de jour, sans gagner suffisamment pour joindre les deux bouts : elle doit accepter l’aide de ses parents. Une réforme fiscale, qui l’appauvrit en intégrant les allocations de ses enfants à son revenu imposable, augmente encore son exaspération et son sentiment d’absurdité. Et puis, un jour, elle tombe sur une carte postale. Une carte postale dorée, avec, en lettres blanches, cette simple question : « Quel travail feriez-vous si votre revenu était assuré ?

Pick & Boost - L'inconditionnel - journal sur le revenu de base. Présentation du projet L'Inconditionnel, c'est un journal papier francophone qui explore les différentes facettes de l'idée du revenu de base inconditionnel, à travers des articles de fond, mais aussi des témoignages, des interviews, des dessins et des textes issus d'ateliers d'écriture.

Pick & Boost - L'inconditionnel - journal sur le revenu de base

Diffusé gratuitement, il est destiné à toute personne curieuse de découvrir le formidable potentiel de cette idée novatrice. C'est un journal profondément citoyen : il est porté par des militants du revenu de base issus de Belgique, de France et de Suisse, qui ont décidé d'unir leurs compétences et leur énergie pour ce projet. Notre objectif est de créer un journal couleur de 20 pages tiré à 50 000 exemplaires, prêts à être distribués pour la 7ème Semaine Internationale du Revenu de Base, qui aura lieu du 15 au 21 septembre 2014 dans de nombreux pays européens.

Une version électronique sera également librement téléchargeable en ligne. L'allocation universelle européenne, une idée pas si saugrenue. L'initiative européenne pour le revenu de base n'a pas rassemblé assez de signataires pour être évaluée devant le Parlement Européen.

L'allocation universelle européenne, une idée pas si saugrenue

Cette idée qui date de Thomas Paine au XVIIIème siècle refait régulièrement surface. Il s'agit de distribuer à tous les citoyens une allocation d'un certain montant sans condition aucune, mis à part peut être une limite d'âge. Les Suisses seront amenés à se prononcer sur la création d'une allocation universelle en 2015. 10 (mauvaises) raisons de ne pas croire au revenu de base. Marc Vasseur a tristement raison : le « revenu citoyen de Villepin fait pour l’instant quasi lettre morte.

10 (mauvaises) raisons de ne pas croire au revenu de base

Pourquoi ? Parce que le revenu de vie n’est pas une idée de loi de plus pour législateur ennuyé. Le revenu de vie est un véritable levier pour un changement de société. C’est une idée puissante dans un sens, mais également complexe à aborder car elle nécessite d’avoir une vision globale des problèmes de notre société. Clairement, les journalistes qui s’emparent aujourd’hui de la question sont largués car ils abordent le revenu universel avec leurs questions de journalistes c’est à dire des questions de tenants du système, et non de progressistes qui essayent d’en changer les règles.

Bref, afin de mieux expliquer tout cela, je me suis lancé dans une petit « FAQ » visant à répondre aux 10 objections que j’entends le plus souvent. 7 idées (reçues) sur le revenu de base. Mar {*style:<i> </i>*} Faux. C’est pourtant le postulat de quasi tous les modèles économiques. Bernard Friot : « Le management capitaliste entrave notre désir de participer au bien commun »

Basta !

Bernard Friot : « Le management capitaliste entrave notre désir de participer au bien commun »

: On parle désormais davantage de « pouvoir d’achat » que de salaires. En quoi est-ce différent ? Pourquoi préférez-vous le terme « salaire » ? Bernard Friot [1] : La « défense du pouvoir d’achat » ne passe pas par une hausse du salaire mais par la baisse des prix – et donc des salaires – ou par des formes de rémunération sans cotisations sociales : épargne salariale, intéressement, primes… Utiliser le terme « pouvoir d’achat », c’est aussi nous réduire à nos seuls besoins à satisfaire par ce pouvoir d’achat, c’est accepter de réduire le salaire au seul prix de notre force de travail. Or, le sens du salaire a changé depuis les conquêtes ouvrières du 20ème siècle.

Vous proposez d’associer au salaire une forme de « citoyenneté économique ». Le suffrage universel – une personne, une voix – a été conquis pour affirmer la souveraineté populaire sur la délibération politique. Comment fonctionne et à quoi sert cette qualification, que vous appelez « universelle » ? Pourquoi vous êtes, sans le savoir, favorable au revenu de base. Pensez-vous qu’il soit acceptable de laisser un humain mourir de faim ?

Pourquoi vous êtes, sans le savoir, favorable au revenu de base

À l’heure où l’humanité produit plus de richesses que jamais, je suis convaincu que la société se doit d’être solidaire avec ceux qui sont dans la difficulté. Le degré d’aide que la communauté doit apporter à ses déshérités varie certainement selon votre opinion politique ou philosophique mais nous pouvons certainement nous entendre sur un socle commun. Un minimum auquel chaque être humain doit avoir droit, quelles que soient les difficultés auxquelles il est confronté : de la nourriture, un logement, des vêtements.

J’entends les geeks du fond crier « Et un accès Internet ». Dans le pays où je vis, cette solidarité existe principalement sous la forme du chômage. Le problème du chômage. Un revenu pour tous, sans conditions. Chômage de masse, pauvreté, précarité, pression insoutenable sur les ressources naturelles et sur les hommes...

Un revenu pour tous, sans conditions

La bataille pour l’emploi et la course à la croissance menées depuis plus de 30 ans semblent conduire à une impasse. Face à ce constat, des personnalités de différents bords politiques suggèrent de changer de logiciel de pensée et soutiennent l’instauration d’un revenu de base : le droit à un revenu pour tous, sans condition. Ils appellent à signer l’Initiative Citoyenne Européenne en cours, afin d’obliger l’Union européenne à ouvrir le débat sur le sujet.

Notre pays n’a jamais été aussi riche. Pourtant, 8,5 millions de Français, dont 2,5 millions d’enfants, vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté. La solution à ces problèmes, nous dit-on, serait la croissance économique. L’initiative fédérale suisse pour le revenu de base officialise son succès - Le blog d'Odomar. Aujourd’hui à Berne, l’initiative populaire fédérale pour le revenu de base inconditionnel a remis à la chancellerie fédérale suisse les 125.000 signatures récoltées, officialisant ainsi le succès de l’initiative et la perspective d’un référendum en Suisse sur ce sujet.

L’initiative fédérale suisse pour le revenu de base officialise son succès - Le blog d'Odomar

Simple, juste et efficace : le revenu de base pour tous. Oui, c’est la crise, en France comme en Europe. Les derniers chiffres disponibles nous disent que plus de 26 millions de personnes sont en recherche d’emploi, soit 10,9 % des actifs européens. Les jeunes sont encore plus touchés avec un taux de chômage moyen de 24 %, qui atteint même 55 % en Espagne et en Grèce ! Ce sont des niveaux jamais vus depuis très longtemps. Parmi les européens qui ont encore un emploi, 30 millions vivent sous le seuil de pauvreté. Cette pauvreté prend désormais de nouveaux visages, puisque les familles, les personnes âgées, les parents isolés en deviennent les nouvelles victimes. Et si on imaginait une société ou chacun pourrait avoir un revenu décent par mois ? Pour commencer, autant le dire tout de suite : j’ai eu moi aussi du mal à me faire à cette idée.

Ça faisait 2 ou 3 ans que j’en avais entendu parler, mais toujours d’une oreille distraite, l’air de dire que ce genre de trucs ça ne pourrait jamais marcher, que c’était pour les angélistes ou les utopistes. Je parle de l’idée d’un revenu pour tous et inconditionnel. Comment une telle idée pourrait fonctionner ? Et puis au fur et à mesure l’occasion s’est présentée d’en savoir plus, les bonnes personnes, les bonnes circonstances et puis l’envie aussi. Mon parcours de vie, mes diverses implications bénévoles et sociales, mes champs d’intérêts culturels, mes nouveaux choix de vie aussi, personnels et professionnels n’ont sans doute pas été étranger non plus à cette réflexion et ont certainement contribué à ce que j’en sois venue à me poser la question autrement.

Pour la mise en place d'un revenu universel. 31 députés européens appellent à soutenir l'initiative européenne pour le revenu de base. 29 députés européens dont Éva Joly et José Bové appellent à soutenir l’Initiative Citoyenne Européenne pour le Revenu de Base inconditionnel. [mise à jour] Le 5 décembre, les eurodéputés Jean-Paul BESSET et Nicole KIIL-NIELSEN ont également apporté leur soutien.

Le 13 décembre la député Finlandaise Sirpa Pietikäinen a également signé le texte de soutien. Le 17 décembre, Hélène Flautre a également ajouté son nom à la liste des signataires, ainsi que Tanja FAJON le 25 décembre. Le 27 novembre, 29 députés européens de 12 pays différents et 6 formations politiques différentes ont diffusé une déclaration commune [pdf] exprimant leur soutien à l’initiative citoyenne européenne pour le revenu de base.

Les signataires de cet appel, dont 10 sont des députés verts français, invitent tous les citoyens à soutenir cette initiative, en la signant sur internet ( ou sur formulaire papier. « Une nouvelle forme de sécurité sociale est nécessaire et urgente » Toute existence mérite-t-elle salaire ? - Idées. L’organisation de la démocratie en Suisse a au moins un avantage sur la nôtre : le recours régulier à des référendums d’initiative populaire permet de mettre au cœur du débat public des questions qui, sans cela, aurait eu bien du mal à être portées par la représentation politique. Ainsi la question de la limitation des hauts salaires ou l’interdiction des parachutes dorés : la première initiative a été rejetée, la deuxième adoptée. Ainsi cette prochaine consultation (on ne sait pas encore précisément quand) consacrée à la mise en place d’un revenu minimum pour tous.

Un revenu minimum pour tous : que l’on soit jeune ou vieux, que l’on soit pauvre ou riche, que l’on travaille ou pas : pour tous donc ! L’idée peut paraître saugrenue. Christine Boutin et Michel Husson JCF © Radio France « Toute existence mérite-t-elle salaire ? Suivez-nous aussi sur : Le revenu de base c'est pas pour les poissons mais documente toi que meme. Le revenu minimum garanti est une utopie centenaire. Image: Flickr. Le revenu d’existence européen cherche encore 860 000 signatures. Vous voulez faire adopter une loi en France ? "Un revenu de base pour tous et sans condition? Une idée au service de l'esprit d'entreprise"

Le revenu d’existence européen cherche encore 860 000 signatures. Imaginer un revenu garanti pour tous, par Mona Chollet. On travaille, et, grâce à ce travail, on perçoit de l’argent. Une telle logique est si bien ancrée dans les esprits que la perspective d’instaurer un revenu inconditionnel, c’est-à-dire de verser à chacun une somme mensuelle suffisante pour lui permettre de vivre, indépendamment de son activité rémunérée, apparaît comme une aberration. Nous sommes encore persuadés de devoir arracher à une nature aride et ingrate les moyens de notre subsistance individuelle ; or la réalité est bien différente. Bourses étudiantes, congés parentaux, pensions de retraite, allocations familiales, indemnités de chômage, régime français des intermittents du spectacle, minima sociaux : autant de prestations qui ont en commun de découpler revenu et travail.

Si insuffisants, si attaqués que puissent être tous ces dispositifs, ils montrent que le revenu garanti est une utopie « déjà là ». Mais précisons bien de quoi l’on parle exactement. Suisse: initiative populaire pour un revenu de base inconditionnel. Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur l'Europe en crise. Dominique Méda : « Il faut de nouveau réduire le temps de travail » Imaginer un revenu garanti pour tous, par Mona Chollet. Frédéric Bosqué fait un tour de France à vélo pour le revenu de base et les monnaies locales ! Refonte du RSA : que faut-il penser de l'idée suisse d'un salaire universel. Atlantico : Dans son rapport remis à Jean-Marc Ayrault lundi 15 juillet, le député socialiste Christophe Sirugue préconise de remplacer la prime pour l'emploi (PPE) et le RSA-activité par une prestation unique. La question du remplacement des diverses allocations par un "salaire universel" accordé sans contrepartie aux citoyens commence à émerger.

Cette idée, louable au premier abord, est-elle applicable ? Revenu social, gratuité et monnaie locale : comment passer d'une économie globalisée à une économie locale et solidaire. Revenu universel, salaire citoyen, allocation d’existence … il existe de nombreux termes permettant de décrire la socialisation des salaires et des revenus. Du domaine public comme fondement du revenu de base (et réciproquement ?) J’ai déjà eu l’occasion de parler récemment du revenu de base, dans un billet consacré à la rémunération des amateurs, mais je voudrais aborder à nouveau la question en lien avec un autre sujet qui m’importe : le domaine public.

A priori, il semble difficile de trouver un rapport entre le revenu de base et le domaine public, au sens de la propriété intellectuelle – à savoir l’ensemble des créations qui ne sont plus ou n’ont jamais été protégées par le droit d’auteur. Précarité énergétique : mieux que les tarifs progressifs, le dividende énergie ! Revenu garanti pour tous : quand la réalité devance l'utopie - Réduction des inégalités. Un revenu pour travailler. LE REVENU D'EXISTENCE : Utopie ou nécessité ? Cameroun : Purs pour la création d’un revenu citoyen « Chaque camerounais a droit au partage des fruits du pays » L’allocation universelle libérale.