background preloader

Enquetes / Journées d'études

Facebook Twitter

Bib&play : la musique en bibliothèque publique : retour sur la journée d’étude du 19 novembre à Barcelone. Le jeudi 19 novembre 2015, dans le cadre de l’année des bibliothèques, l’association AMPLI Musictecaris avait programmé une journée d’étude consacrée à la musique en bibliothèque publique.

Bib&play : la musique en bibliothèque publique : retour sur la journée d’étude du 19 novembre à Barcelone

Cette rencontre s’est déroulée au Centre d’Art Santa Monica de Barcelone. L’événement qui était organisé avec la participation et le soutien du Département Culture de la Généralité de Catalogne, et le Réseau des Bibliothèques Municipales de la Députation de Barcelone fut une complète réussite, réunissant plus de 120 participants. Carme Fenoll, Présidente du Conseil Consultatif de l’Année des bibliothèques, et chef de service du département culture de la Généralité de Catalogne rappela la collaboration au cours des 3 précédentes années avec l’association AMPLI sur différents projets. 60385 les evolutions des sections musique des bibliotheques municipales depuis l arrivee d internet.

Quelle place pour les ressources numériques «alternatives» dans les bibliothèques publiques ? Hans Dillaerts est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l’université Paul-Valéry et chercheur au LERASS-CERIC.

Quelle place pour les ressources numériques «alternatives» dans les bibliothèques publiques ?

Il revient pour enssibLab sur la communication présentée à la journée Poldoc sur les politiques documentaires en environnement hybride1 qui s'est tenue à l'enssib le 13 novembre 2014; l'occasion d'interroger le concept de bibliothèque hybride à travers les enjeux liés aux ressources numériques dites "alternatives", et de partir du constat que ces dernières sont paradoxalement peu étudiées par la littérature scientifique et professionnelle. La place qu’occupent les ressources numériques "alternatives" dans les bibliothèques publiques est aujourd’hui à la fois marginale et difficile à évaluer : on observe en effet que les politiques documentaires des bibliothèques publiques s’articulent prioritairement autour de l’offre commerciale portée par les éditeurs.

Les ressources numériques « alternatives » : quelle définition ? Un sujet peu abordé. Quel avenir pour la musique en bibliothèque? - J’ai déjà eu l’occasion de l’écrire pour le livre numérique mais je vais l’écrire à nouveau ici : en dehors des quelques bibliothèques patrimoniales, le rôle de la plupart des bibliothèques publiques a glissé de la collection vers la médiation.

Quel avenir pour la musique en bibliothèque? -

Le tropisme de la collection chez les bibliothécaires fait oublier que l’existence d’une collection n’est que la conséquence de la rareté de l’espace disponible dans les bâtiments que sont les bibliothèques. Le numérique permet de briser cette rareté, ce qui déplace l’enjeu de la collection vers la médiation des contenus. Au fond la question est très simple : à quoi sert-il de constituer des collections musicales quand presque toute la musique du monde est sur Internet? Musique en bibliothèque, de nouvelles formes de vie ?