background preloader

Projet RH

Facebook Twitter

Accueil et l'intégration du nouveau salarié. Il est nécessaire d'y consacrer du temps et d'aider le nouvel embauché à se situer dans son nouvel environnement professionnel, à donner du sens à son travail et à s'investir dans et pour l'entreprise.

Accueil et l'intégration du nouveau salarié

Une bonne intégration passe par : La mobilisation de l'équipe informer l'ensemble de l'équipe de l'arrivée du nouveau collaborateur ; préciser la raison de son recrutement, les missions qui lui seront confiées, la place de la personne au sein de l'équipe ; demander à l'ensemble de l'équipe de faciliter l'accueil et l'intégration du nouvel arrivant ; identifier un parrain ou un tuteur et définir la nature de son accompagnement. La préparation du poste de travail bureau ; fournitures ; poste informatique ; ligne téléphonique ; enregistrement au restaurant d'entreprise...

Des entretiens d'accueil Selon votre entreprise, sa taille, vos habitudes (etc.), cet entretien peut être conduit par le dirigeant ou le responsable hiérarchique. Le responsable hiérarchique doit rappeler : Le rôle du parrain: RSE et politique sociale : les salariés au cœur de la performance de l’entreprise. La RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) est encore aujourd’hui trop souvent assimilée à des préoccupations environnementales, surtout pour les petites entreprises, malgré une prise de conscience assez spectaculaire ces dernières années.

RSE et politique sociale : les salariés au cœur de la performance de l’entreprise

Elle représente pourtant une occasion unique pour l’entreprise de revisiter sa politique sociale et managériale: la RSE permet clairement d’enrichir la gestion des Ressources Humaines, très souvent mise à mal ces derniers temps mais elle permet surtout de remettre les salariés au cœur de la performance de l’entreprise. La RSE, une petite révolution pour une grande politique sociale Et au niveau du processus de gestion des RH, quels impacts ?

Pour les plus petites entreprises, sans politique RH structurée ni DRH interne, disons que la RSE est avant tout un moyen pour redonner cette bouffée d’oxygène et ce nouvel élan nécessaire pour mobiliser les collaborateurs autour d’un projet d’entreprise porteur de sens et de valeurs fortes. Download. 10 astuces pour intégrer un nouveau salarié ❙ We Recruit. La phase d’intégration d’un salarié, c’est l’ultime étape d’un processus recrutement. Va-t-il s’entendre avec l’équipe en place ? Intégrer la culture de l’entreprise ? Comment bien intégrer un nouveau salarié ? Cette étape, qui s’étale jusqu’à la fin de la période d’essai, est primordiale et doit être traitée avec soin. Surtout lorsque l’on sait l’importance du bien-être au travail et de ses répercussions. 1.

Ce conseil semble évident, mais commençons par la base ! 2. Toujours dans un souci d’anticipation, préparez avec soin le poste de travail de votre nouveau collègue. 3. Le kit de bienvenue est toujours apprécié par les nouveaux arrivants. 4. Il peut être judicieux dans certains contextes d’assigner un mentor au nouvel arrivant. 5. Si votre entreprise propose une multitude de services gérés par différentes équipes, le nouvel arrivant risque d’être déboussolé. 6. Cette pratique permet de mettre à l’aise le salarié dés son premier jour de travail. L'accueil et l'intégration d'un nouveau salarié dans l'entreprise.

Écrits communication interne. SlideShare utilise les cookies pour améliorer les fonctionnalités et les performances, et également pour vous montrer des publicités pertinentes.

Écrits communication interne

Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Consultez nos Conditions d’utilisation et notre Politique de confidentialité. SlideShare utilise les cookies pour améliorer les fonctionnalités et les performances, et également pour vous montrer des publicités pertinentes. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. 6 outils de communication interne à utiliser. Entretien, tutorat, parrainage, prise de poste… Tout ce qu’il faut savoir sur l’intégration. Les entretiens réguliers de suivi : pour faire grandir chaque collaborateur Ne laissez pas un nouveau collaborateur s’adapter seul à son nouveau milieu !

Entretien, tutorat, parrainage, prise de poste… Tout ce qu’il faut savoir sur l’intégration

Des entretiens réguliers doivent être programmés. Leur fréquence ralentira au fil du temps : hebdomadaires dans un premier temps puis mensuels, trimestriels, annuels. Ces entretiens ne doivent pas être menés tambour battant, entre deux portes, mais programmés et conduits autour d’un dialogue positif : laisser le collaborateur s’exprimer sur son quotidien et sur son approche de ses fonctions, le questionner sur ses attentes, le valoriser en insistant sur ses points forts et féliciter ses réalisations ou avancées les plus marquantes, déterminer, avec lui, les points d’amélioration et définir des axes pour y parvenir, bannir les comparaisons avec d’autres collaborateurs, projeter le salarié dans le futur en évoquant, en toute transparence, les projets à venir.