background preloader

PPE OGM 5Grp2

Facebook Twitter

L'arthrose n'est pas causée par l'usure des cartilages. - Docteur Philippe Beury. Un texte de Jean-Marc Dupuis duquel il n’y a rien à retrancher...

L'arthrose n'est pas causée par l'usure des cartilages. - Docteur Philippe Beury

Dr Ph. Beury Si vous avez peur d’avoir un jour de l’arthrose, vous avez raison. L’arthrose empoisonne la vie de la moitié des personnes de plus de 65 ans dans les pays industrialisés : c’est le problème articulaire le plus répandu et la cause principale de handicap chez les personnes âgées. Si vous avez entre 45 et 64 ans, vous avez un risque de 30 %. (1) Organisme génétiquement modifié. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Organisme génétiquement modifié

Le GloFish, issu du poisson zèbre, est l'un des premiers animaux génétiquement modifiés vendus comme animaux de compagnie. Il a été obtenu par l'introduction d'un gène issu d'une méduse (transgénèse). Il s'agit donc d'un type d'OGM particulier : un organisme transgénique. Si certains OGM peuvent présenter des risques, principalement vis-à-vis de la santé (production de molécules non désirées) ou de l'environnement (dissémination non désirée de gènes), certaines organisations scientifiques internationales, et notamment le Conseil international pour la science, affirment que les OGM commercialisés ne sont pas dangereux pour la santé humaine, et que les risques de dissémination sont correctement contrôlés. Inexistantes en 1993, les surfaces cultivées OGM, représentent en 2011, selon l'ISAAA, une association non-gouvernementale de promotion des biotechnologies, 160 millions d’hectares[10], dont près de 50 % dans les pays en développement[10].

Qu’est-ce qu’un OGM ? Comment fabrique-t-on un OGM ?

Qu’est-ce qu’un OGM ?

La transgénèse est l’ensemble des techniques d’introduction d’un gène étranger (transgène) dans un organisme pour lui conférer de nouvelles caractéristiques. Il s’agit d’abord d’un outil de connaissance du fonctionnement des génomes : on peut analyser la fonction et la régulation d’un gène en l’inactivant ou en le surexprimant. On peut déterminer la fonction précise du gène, voir quand cette fonction s’exprime, s’éteint, si elle est stable. La transgénèse se situe dans la continuité des pratiques d’amélioration génétique classique.

Son utilisation présente deux avantages : aller chercher des caractères dans un individu éloigné avec lequel le croisement est impossible, voire dans un autre organisme (grâce à l’universalité du code génétique) et d’autre part, introduire un gène améliorant uniquement un caractère de la population sans en modifier les autres caractéristiques. Transgénèse. Animaux Transgéniques : jusqu'où peut-on aller. Les différents types d'OGM - Exposé sur les OGM. Il existe deux types d’OGM : les plantes et les animaux. 1°) Les plantes On modifie génétiquement les plantes principalement pour augmenter leur résistance, par exemple pour le maïs Bt (dont j’ai parlé dans l’histoire des OGM), dont la modification génétique permet de tuer la chenille de la pyrale, qui s’attaque aux tiges du maïs.

Les différents types d'OGM - Exposé sur les OGM

(Chenille de la pyrale - Maïs dévasté par cette chenille) On peut aussi modifier les plantes à des fins médicales, par exemple le riz doré : la carence en vitamine A tue chaque année plusieurs milliers d’enfants, et cette vitamine est présente dans l’enveloppe du grain de riz. Or, on jette la plupart du temps cette enveloppe. On peut également modifier des plantes pour modifier leur teneur en matière grasse. 2°) Les animaux Le premier animal génétiquement modifié était une souris géante, en 1982.

Contrairement aux plantes, on parle très peu des animaux génétiquement modifiés, probablement pour des problèmes d’éthique. LE MONDE PLANETE 03/05/13 Porc, saumon, insectes... les animaux génétiquement modifiés attendent leur heure. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Vincent Il porte un nom moins séduisant que Dolly, mais son avenir est peut-être plus prometteur.

LE MONDE PLANETE 03/05/13 Porc, saumon, insectes... les animaux génétiquement modifiés attendent leur heure

Créé par le Roslin Institute d'Edimbourg (Ecosse), où était née en 1996 la célèbre brebis clonée, Pig 26 est un porc génétiquement modifié pour résister à la peste porcine africaine. Il est venu au monde en août 2012, mais son existence n'a été révélée qu'en avril 2013. Le temps de s'assurer que l'espoir placé en lui était viable.

Car Pig 26 n'est pas un animal transgénique ordinaire. Fluos, écolos, inoffensifs : des animaux transgéniques. Doigt de zinc, nouvelle approche de la thérapie génique. Infogm. De nouvelles techniques de biotechnologie pour échapper à la loi sur les OGM. En 2008, la Commission européenne (CE) demandait à un groupe d’experts d’étudier huit nouvelles techniques de biotechnologie et d’établir si ces techniques appliquées aux plantes et / ou aux micro-organismes donnaient ou non des organismes devant être gérés selon la directive 2001/18 (cf. encadré).

De nouvelles techniques de biotechnologie pour échapper à la loi sur les OGM

Et donc, si ces produits obtenus allaient ou non subir les mêmes traitements (évaluations des risques, étiquetages, surveillance des cultures et des filières et autre devoir d’informations du public) que les OGM obtenus par transgenèse. Trois années après avoir été constitué, le groupe d’experts n’a toujours pas rendu de rapport final et les informations sur les avancées de ses travaux ont été quasi inexistantes.