background preloader

Ma thèse en 180 secondes

Facebook Twitter

C'est quoi la vulgarisation scientifique, selon vous? (with tweets) · NadegeJoly. [Start Me Up] Au secours, je ne sais pas pitcher ! Le pitch est devenu un standard de communication pour nombre de startups. Comme une carte de visite, le pitch doit présenter le concept, l’équipe, le marché, dans un temps record. Comment bâtir un bon discours de séduction auprès des investisseurs, et possibles partenaires ? Voici quelques conseils pour réussir et bien préparer son stand-up : 1- Un pitch adapté au bon timing On ne le dira jamais assez: les pitches s’enchaînent maintenant à une vitesse incroyable, dans un temps qui frôle parfois l’absurdité : 40 secondes pour convaincre, c’est un énorme challenge. 2- Storytellez !

Derrière chaque aventure naissante, il y a toujours une histoire à raconter. 3- Tout le monde n’est pas Steve Jobs… mais il y a une recette :-) Mal à l’aise sur scène ? 4- Track record et background Oublier de dire ce qu’on a précédemment tenté – que ce soit une aventure à succès ou un méchant flop – c’est l’erreur que font parfois les startups que nous croisons. 5- L’art de l’auto-question 6- Démo, démo, démo ! How to present your research to a non-academic Audience | PhD Life. I presented my research on literary translation and my work as a professional translator to members of Leamington Literary Society. It was a two hour presentation held in the Royal Pump Rooms in May 2011.

Leamington Literary Society holds monthly meetings and at each event there is a guest speaker. It was the first time that the group had heard a presentation on literary translation. My Approach: Consider all audience members – I knew that members of the society would have varying degrees of knowledge about literary translation. So, in my presentation I started from the very basics, progressing slowly to more academic issues in Translation Studies. Structuring the presentation – I had two hours to fill, so decided to talk for the first half and use the second half to read from my book of translated poetry and open up a general discussion. Different activities – I interspersed my talk with examples from novels and poetry collections, extracts from articles and handouts.

Key Challenges. Vulgarisation scientifique - Mode d'emploi - De Cécile Michaut (EDP Sciences) Vulgarisation, mode d’emploi est le premier guide de vulgarisation. Il offre des réponses concrètes aux scientifiques et ingénieurs souhaitant partager leurs savoirs avec le plus grand nombre. Véritable manuel pratique, il décrit les règles de base, les pièges à éviter, les différents modes de vulgarisation et de médiation scientifiques, sans oublier les aspects concrets des petits et grands projets de médiation scientifique. Aujourd’hui, s’exprimer clairement sur les sciences est indispensable pour développer ses collaborations, décrocher des financements, intéresser les médias, et attirer des étudiants.

Mais aussi pour se rapprocher des citoyens, souvent déboussolés face aux sciences et à leurs applications. Au-delà des scientifiques, ce livre s’adresse à tous les experts d’un domaine – médecins, économistes, hommes de loi, techniciens, qui ont besoin de communiquer avec des non-spécialistes. Qui est mon public ? Thoughts on the three minute thesis. This year RMIT is taking part in the three minute thesis competition – the first time it’s gone national. The idea originated at the University of Queensland, at whose website you can see some past winners. The rules are pretty simple – explain what you are researching, how you are doing the research and why it is important in three minutes for an intelligent, but non disciplinary audience.

Oh – and you only get a single powerpoint slide. And it is not allowed to move – or make noise. This is a challenge for many students who have never thought about how to explain their thesis to their grandmother. It fell to my lot to promote the competition amongst academics and students at my university. There was a level of skepticism and fear about the competition. I decided to use education as my primary means of persuasion.

We complemented this with a ‘3MT clinic’ to give students a chance to do a practice run under competition conditions and get feedback. Like this: Like Loading... How to win the 3MT-revised - Google Slides. Conseils pour présenter sa thèse en 180 secondes. © Jérémy Barande / Ecole Polytechnique A l'occasion du concours Ma thèse en 180 secondes, Agent Majeur a formé les doctorants du Campus Paris-Saclay à la communication scientifique. Notre mission : leur permettre de vulgariser et synthétiser leurs travaux de recherche en seulement 3 minutes. 4 doctorants nous livrent ici les leçons qu’ils ont tirées de cette expérience. Agent Majeur : Comment vous êtes-vous préparés à cet exercice ? Alice Mizrahi : Nous avons d’abord bénéficié d’une formation d’une demi-journée en grand groupe, dans un amphithéâtre.

Benjamin Vest : Cet exercice demande beaucoup de travail personnel. Aliénor Togonal : Pour ma part, je suis aussi allée voir sur internet les exercices similaires qui avaient été réalisés auparavant, comme les vidéos de la finale 2013 du Concours Ma Thèse en 180 secondes au Québec. Sur quoi étiez-vous jugés ? Charles Cernay : Sur le fond et la forme de notre présentation. Quelles ont été les difficultés que vous avez rencontrées ? "Ma thèse en 180 secondes" : 10 conseils pour être efficace. Rendre leur sujet de recherche accessible au plus grand nombre. Voilà le défi qu'ont accepté de relever les doctorants de 50 universités françaises, dans le cadre de "Ma thèse en 180 secondes". Après une première édition applaudie à l'université de Lorraine en 2013, la CPU et le CNRS se sont emparés du concours québécois pour l'étendre à l'ensemble du territoire.

Car à l'heure où la science touche des enjeux majeurs, il incombe plus que jamais aux chercheurs de nourrir le débat public. Mais comment présenter ses travaux de manière claire et attractive ? Conseil n°1 : choisir une approche originale "Imaginons un monde où nous pourrions lire notre journal sur notre rideau de douche. " Conseil n°2 : ménager le suspense Le talent de conteur n'est pas inné. Marianne Prévôt (Rennes 1), lauréate de la finale bretonne 2014 Conseil n°3 : connaître le texte à la virgule près La présentation de Camel Makhloufi, lauréat européen en 2013, comprenait 470 mots, précisément.