background preloader

PhytoSociologie

Facebook Twitter

Sans titre. eVeg, végétations de France. CBNBL : Le guide des végétations des zones humides de Picardie. CBNBL : Guide des végétations des zones humides de la région Nord - Pas de calais. CBNBL : Guide des végétations forestières et préforestières de la région Nord-Pas de Calais. Près de 250 associations et groupements végétaux présentés ; dont 144 sous forme de fiches descriptives, souvent illustrées ; De nombreuses informations sur chaque végétation : composition floristique, écologie, répartition, intérêt patrimonial, gestion adaptée à leur conservation, etc.

CBNBL : Guide des végétations forestières et préforestières de la région Nord-Pas de Calais

Digitale2. Digitale2 vous donne accès : - à plus de 370 000 références documentaires et phytosociologiques concernant la flore et la végétation du monde entier ; - à plus de 3,4 millions d'observations flore sur les régions Haute-Normandie, Nord - Pas de Calais et Picardie ;

Digitale2

Laboratoire LERFoB - Habitats forestiers. Ce document propose pour la première fois une typologie et une description complète des forêts « tempérées » de la France métropolitaine (hors zone méditerranéenne et Corse), qu’elles soient ou non concernées par la « Directive Habitats ».

laboratoire LERFoB - Habitats forestiers

Le pool Plant communities of Europe. 095_formationPhy2009_ecran.pdf. Cours De Phytosociologie listes des fichiers PDF cours de phytosociologie. Phytosociologie, ou : comment les plantes s'associent en bandes organisées. Qu'est-ce que la phytosociologie (en bref) [Biblio] La phytosociologie (du grec φυτό, en graphie latine "phyton" : plante, végétal), est une science qui étudie les relations sociales entre les végétaux, c'est à dire la manière dont les plantes se rassemblent en groupes ou bien au contraire s'excluent.

Phytosociologie, ou : comment les plantes s'associent en bandes organisées

C'est donc la science qui étudie la végétation : comment se forme-t-elle, comment évolue-t-elle, quels sont les facteurs qui l'influencent ? L'activité des phytosociologues réside avant tout dans la description des groupements végétaux. Untitled. Présentation du site. Le contenu Le contenu : plusieurs textes montrant, par étapes successives, une démarche d'analyse de tableaux de relevés de végétation, dite analyse multiscalaire des motifs.

Présentation du site

Il s'agit d'une démarche de botaniste et non de mathématicien, malgré l'importance de l'outil statistique. La démarche est illustrée d'exemples concrets. Certaines données ont été récoltées par l'auteur, d'autres proviennent de la littérature et certaines ont été fournies directement par des chercheurs. Cette seconde version, corrigée et augmentée, remplace les textes de 2004, 2005 et 2006. Les liens ci-dessous conduisent vers une page comprenant un résumé en anglais, un en français et un sommaire pour les longs textes. Les titres : Catminat.

"SOPHY" : Banque de données Botaniques et Ecologiques. PRODROME DES VÉGÉTATIONS DE FRANCE. Carte végétale de france. Polyculture Guilds & PhytoSociology & Companion Planting. Allélopathie - Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Allélopathie -

L’incorporation de ces substances allélopathiques dans la gestion de l’agriculture peut réduire l’utilisation d’herbicides, de fongicides et d’insecticides ; aussi diminuer la détérioration de l’environnement. Historique[modifier | modifier le code] Le terme d’allélopathie a été introduit pour la première fois par Hans Molisch, scientifique autrichien spécialiste de la photosynthèse, en 1937 pour décrire dans une monographie les interactions biochimiques néfastes et bénéfiques entre tous les types de plantes incluant les micro-organismes. Ces composés biochimiques sont appelés composés allélochimiques. Ils peuvent être classés en grande partie comme métabolites secondaires, qui sont généralement considérés comme étant des composés ne jouant aucun rôle dans le processus du métabolisme essentiels à la survie des plantes. Les interactions allélopathiques sont souvent le résultat d’action jointes de plusieurs composés différents. Phytosociologie - Description.

Le but de ce projet est de mettre en ligne les tableaux originaux descriptifs des associations végétales présentes en France, même si ces tableaux sont originaires de contrées étrangères.

Phytosociologie - Description

Il s'agit de tableaux ordonnés de relevés phytosociologiques listant les présences des espèces dans chaque association, en les affectant de coefficients semi-quantitatifs (abondance-dominance). Des tableaux synthétiques de fréquences (avec colonnes romaines de classes de fréquences) pourront également être présentés. La phytosociologie synusiale intégrée Guide méthodologique. Introduction à la phytosociologie. Notion d'association végétale Sources : définitions et illustrations extraites du site Internet de l'Université de Bretagne Sud : On peut très facilement remarquer que certaines espèces de plantes se rencontrent régulièrement ensemble dans certains milieux bien définis, que ce milieu détermine la probabilité de rencontrer ces plantes ou encore que l’association végétale décrite est un indicateur des conditions écosystémiques du milieu sur lequel elles poussent.

Introduction à la phytosociologie

Phytogéographie. Carte phytogéographique de la France Plusieurs auteurs ont déjà publié des cartes phytogéographiques de la France, partielles ou générales, incluses dans des cartes européennes ou non. On peut citer Drude 1892 (in Massart 1910), Flahault 1901 (in première édition de la Flore de Coste), Guillaume 1923, Braun-Blanquet 1928, Gaussen 1938a & b, 1952a & b, Walter 1954, Bouillenne & al. 1960, Roisin 1969... Phytosociologie. À l’heure actuelle, il existe plusieurs approches de la phytosociologie : » La plus ancienne dite sigmatiste, relative à l'école S.I.G.M.A.

Phytosociologie

(station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine fondée à Montpellier par J. Braun-Blanquet) pour laquelle une association végétale est « un groupement végétal stable et en équilibre avec le milieu ambiant caractérisé par une composition floristique déterminée dans laquelle certains éléments révèlent par leur présence une écologie particulière et autonome » ; ces éléments floristiques sont des espèces caractéristiques.

L'association végétale n'a qu'une existence statistique ; » Une autre est la phytosociologie synusiale qui repose sur la définition des synusies végétales. Ce dernier auteur décrit 16 grands types de milieux : 01 : Eaux marines océaniques et littorales à végétation aquatique essentiellement algale. 02 : Littoral marin à végétation aérienne, supportant le sel, parfois épisodiquement submergée. Phytosociologie synusiale. Auteur : Phillippe JULVE La phytosociologie synusiale intégrée est née dans les années quatre-vingt à partir des travaux de trois chercheurs : Bruno deFoucault (université de Lille 2), François Gillet (université deNeuchâtel) et Philippe Julve.

phytosociologie synusiale

Elle puise ses racines dans les concepts développés au début du siècle par Lippmaa, Braun-Blanquet, Gams, Du Rietz, Tüxen, Raunkiaer... mais se développe sous une forme renouvelée par l'introduction de l'intégration paysagère, des concepts systémiques et structuralistes, l'apport de méthodologies précisées (analyse dynamique, architecturale, écologique...). Cette théorie est enseignée de manière détaillée à l'Université de Neuchâtel et fait l'objet d'informations plus ponctuelles dans différents cursus (Université de Lille 2, Université Catholique de Lille, University of East London...). Ainsi, elle se développe surtout actuellement à l'aide de contacts internationaux. Gillet, F., 1998 - La Phytosociologie synusiale intégrée - Guide méthodologique.

Phytosociologie synusiale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La phytosociologie synusiale intégrée est née dans les années 1980 à partir des travaux de trois chercheurs en phytosociologie : Bruno de Foucault, François Gillet et Philippe Julve. Elle puise ses racines dans les concepts développés au début du siècle par Lippmaa, Braun-Blanquet, Gams, Du Rietz, Tüxen, Raunkiaer... mais se développe sous une forme renouvelée par l'introduction de l'intégration paysagère, des concepts systémiques et structuralistes, l'apport de méthodologies précisées (analyse dynamique, architecturale, écologique...). Cette théorie est enseignée de manière détaillée à l'Université de Neuchâtel (Suisse) et fait l'objet d'informations plus ponctuelles dans différents cursus (Université de Lille II, Fédération universitaire et polytechnique de Lille, University of East London...).

Elle est également présentée chaque année, dans plusieurs stages de formation en France et en Suisse. Concepts de base[modifier | modifier le code] SYNUSIA. Phytosociologie sigmatiste. Principes et méthode. Page d'accueil PJ. GUINOCHET M., 1973 - Phytosociologie.pdf - 4shared.com - partage de documents - télécharger. Les plantes de la garrigue unies pour le meilleur.