background preloader

Phage information

Facebook Twitter

Virus tueurs de bactéries , une solution à la crise des antibiotiques. Phage therapy common use. Pherecydes Pharma. Pherecydes Pharma obtient un financement de la DGA pour évaluer l’intérêt des bactériophages contre les brûlures infectées résistantes aux antibiotiques. Pherecydes Pharma obtient un financement de la DGA pour évaluer l’intérêt des bactériophages contre les brûlures infectées résistantes aux antibiotiques La société reçoit un financement de 900 000 euros pour ce projet d’un montant total d’1,2 million d’euros, qui implique également plusieurs laboratoires académiques Pherecydes Pharma, société biotechnologique spécialisée dans la recherche et le développement de bactériophages lytiques à visée thérapeutique et diagnostique, annonce aujourd’hui avoir reçu un financement de 900 000 euros de la part de la Direction Générale de l’Armement (DGA) dans le cadre du projet PACOBURNS.

Il s’agit d’étudier l’intérêt des bactériophages contre les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques, notamment pour les infections de la peau. Le financement accordé par la DGA entre dans le cadre de son dispositif RAPID. Le projet cible un marché au sein duquel les antibiotiques sont de moins en moins efficaces. Lancement du 1er projet de recherche clinique européenne PHAGOBURN. PHAGOBURN, projet collaboratif européen financé par le 7e Programme Cadre de Recherche et Développement (Programme Santé) a été lancé le 1er juin 2013 pour une durée de 27 mois. PHAGOBURN consiste à évaluer la phagothérapie, c’est à dire l’usage thérapeutique des bactériophages, prédateurs naturels destructeurs de bactéries, pour traiter les infections cutanées provoquées par les bactéries Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa chez les patients brûlés.

Celles-ci provoquent des infections, première cause de mortalité chez les patients brûlés. Conduit au sein d’unités hospitalières dédiées à la prise en charge des grands brûlés en France (hôpitaux d’instruction des armées Percy, Clamart), en Belgique (Hôpital Reine Astrid) et en Suisse (CHU Vaudois), cet essai est le premier du genre au monde. L’efficacité et l’innocuité de la phagothérapie seront évaluées par le biais d’une étude clinique conforme aux bonnes pratiques cliniques (BPC) et de fabrication pharmaceutique (BPF).

Phagothérapie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La phagothérapie est l'utilisation de virus bactériophages (simplement appelés bactériophages ou même phages) lytiques afin de traiter certaines maladies infectieuses d’origine bactérienne. Ce traitement a été largement utilisé dans le monde avant la découverte des antibiotiques. Si elle a été progressivement abandonnée par les pays occidentaux séduits par les avantages de l’antibiothérapie, en revanche la phagothérapie traditionnelle est toujours employée et développée dans les pays de l'ancienne Union Soviétique[1]. Mais depuis les années 1990, l’utilisation des bactériophages est reconsidérée dans de nombreux pays devant le double constat du développement inquiétant des infections nosocomiales à bactéries multirésistantes et de l’absence de nouveaux antibiotiques efficaces.

Aujourd’hui, des applications sont envisagées non seulement dans le domaine médical mais aussi dentaire, vétérinaire, agricole ou environnemental[1]. Phagothérapie association d'aide aux victimes de france avf. La phagothérapie pour combattre les maladies nosocomiales La phagothérapie a été utilisée après la Première Guerre Mondiale et pour la première fois en France . C'est par l'observation faite à l'hôpital de l'Institut Pasteur que le bactériophage à été mis en évidence et son rôle dans la guérison évoqué puis utilisé par Félix d'Herelle.

Jusqu'à l'apparition des antibiotiques, la phagothérapie a connu un développement mondial. Les antibiotiques ont à leur tour connu un succès plus important. A l'heure actuelle face au développement des résistances bactériennes aux antibiotiques et aux complications nosocomiales, les impasses thérapeutiques ont parfois des conséquences dramatiques.

Une réplique pourrait être celle de la pratique abandonnée de la phagothérapie. On redécouvre depuis les années1990 que les meilleurs ennemis des bactéries pourraient être exploités pour traiter des infections résistantes aux antibiotiques. Efficacité du traitement, la phagothérapie Retour Page Accueil. Bacteriophage Therapy. P.H.A.G.E. vzw - Home. Phage Therapy Center. Cours B.T.S. Par définition, ce sont les virus des Bactéries. Chaque Bactéries possèdent son propre phage. Ils sont facilement isolables car ils se développent parallèlement aux Bactéries. Ils se retrouvent dans les déchets, sols, excréments des Hommes et animaux et même dans des zones extrêmes (dorsales océaniques, sources thermiques, ...). 1. Découverte. Mise en évidence des bactériophages en 1896 par HANKIN (GB), il travaillait sur le Gange (Inde) où il avait remarqué qu'il y avait peu de bactéries par rapports aux risques de contamination.

Classification. cf. doc. 1 Elle est basée sur la structure de la particule virale (c'est-à dire la « nucléocapside ») et sur la structure du génome. Phage de la série T: Ces phages sont à l'origine de beaucoup de manipulations de Biologie moléculaire, les T2 en particulier. Cf. doc. 2 Phage Tempéré: Petit phage à ADN: Ce sont des phages de petite taille avec deux sortes de nucléocapside. -> nucléocapside icosaédrique (comme X174, S13).

Phage à ARN: Bactériophages T2: Phagothérapie et antibiotiques.