background preloader

République du Congo alias Congo Brazzaville

Facebook Twitter

Blog de Patrick Eric Mampouya. Congo Actualité. Rhode Bath Schéba Makoumbou peintre/sculpt. Biographie Rhode Bath-Schéba Makoumbou est née le 29 août 1976 à Brazzaville en République du Congo. Depuis sa tendre enfance, elle a été initiée à la peinture par son père, le peintre David Makoumbou. Elle s’est réellement engagée dans l’art à partir de 1989. À travers ses Œuvres, ce sont surtout les activités sociales de la femme africaine qui sont mises en valeur. Dans les peintures à l’huile, elle peint généralement au couteau.

Depuis 2002, Rhode Makoumbou a créé de nombreuses sculptures en matière composée (sciure et colle à bois sur une structure métallique) représentant les métiers des villages qui tendent à disparaître. Elle se considère un peu comme une artiste archiviste de la mémoire sociale et culturelle de l’Afrique en général, et du Congo en particulier. À partir de 2003, Rhode a entamé une importante carrière internationale, et expose maintenant dans le monde entier. DNBC journal d'opposition du Lion de Makanda. (Merci à Patrick Eric Mampouya) Avant de réfuter une information, il faut faire des recherches. Donc, nous allons nous y mettre car si la déportation des Abé (ou Abbey) est avérée, cette information est à prendre avec beaucoup de sérieux... En tout cas, une chose est sûre, sur le plan du phénotype, Sassou a les traits d'un ouest-africain et ça, je suis formel !

Voici qu'à une thèse basée sur l'histoire s'ajoute à une thèse basée sur des témoignages de politiques gabonais et sur l'analyse linguistique du nom de Sassou Nguesso ! Dans le premier cas, Sassou naît de parents tous deux étrangers et dans l'autre, seul le père serait étranger mais dans les cas deux cas, ses origines proviennement de l'immigration. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. (Redirigé depuisSASSOU NGUESSO) Vie familiale [modifier] Il est le beau-pere d'Omar Bongo, président du Gabon[2]. Général et homme d'État congolais [modifier] Première présidence [modifier] Traversée du désert [modifier] Voir aussi [modifier]

Le blog de la voix du peuple -

19/09/1989 Ténéré explosion vol UT772 Brazzaville/Paris

1997 Pdt Denis Sassou N'Guesso. Ces traders africains qui comptent. Tonye Cole, Willy Etoka,Ibrahim Fondio et Lucien Ebata. © Montage JA Ils ont su se faire une place dans un secteur traditionnellement dominé par les géants internationaux. Portraits de golden boys souvent très bien connectés. Ils sont au coeur de l'industrie pétrolière. Ils animent les marchés, font le lien entre les producteurs de brut, les raffineurs et les distributeurs de produits raffinés. Ce sont les négociants. Poignée Depuis des décennies, les géants internationaux du secteur, Glencore, Trafigura, Vitol, Mercuria et Oryx Energies, pilotés et détenus par des Européens, occupent une position dominante sur le continent.

Les États francophones hésitent encore à traiter avec les entrepreneurs nationaux. "Les premiers groupes sont venus du Nigeria. Proximité Des sociétés de trading plus petites ont également émergé en Afrique francophone, spécialisées dans l'approvisionnement ou l'export de produits raffinés vers un seul pays. "Je ne fais pas le même métier que lui ! Écuries Tonye Cole.

Lucien Ebata

02/2015 Enquête suisse "un contrat raffiné" 2004 - Orion Group SA. Est issu de la fusion entres les Entreprises Minières Orion constituées en vertu de la Loi Canadienne sur les Société par Actions et les Entreprises Orion constituées au Congo-Brazzaville en vertu du traité OHADA (Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires) La première, titulaire en 2004 d'un permis d'exploitation sur une superficie de plus de 4 mille mètres carrés dans la zone de Kelle-Mbomo au Congo-Brazzaville, s'est spécialisée dans la prospection, la recherche, l 'exploitation et la commercialisation des substances minérales et fossiles précisement l'or alluvionnaire et le diamant de joaillerie. La seconde se consacrait à la fourniture des équipements et de matériels de production aux exploitants artisanaux, l'exploitation forestière et enfin le pétrole brut et les produits raffinés.

2007 création compagnie aérienne ECair

2012 - Lancement de Forbes Afric. La Lettre du Continent N°641 du 30 Aout 2012 Forbes Afrique ou Forbes SASSOU ? Lancée à Brazzaville devant un parterre de personnalités ambiancé par la journaliste française Christine OCKRENT, la version africaine de Forbes s'apparente pour l'instant à une version congolo-congolaise du mensuel américain. Portée par une maquette sur papier glacé, la première édition de Forbes Afrique (août-septembre) sent bon l'outil de communication à la gloire de Denis SASSOU NGUESSO. Un de plus... L'ours de la revue en dit d'ailleurs long sur sa ligne éditoriale. Nommé en juillet, le PDG Lucien EBATA a travaillé, par le passé, à la direction du protocole national congolais lorsque ce département de la présidence était géré par Bonaventure ENGOBO et Michel ONDAYE, tous deux récemment remerciés car critiqués dans la gestion de certains fonds publics.

Le lobby de Brazzaville pour ce premier numéro n'étonne donc qu'à moitié. SNPC : promotions post-législatives Hyper-ministre congolais en mission à Paris Medef. 08/04/2013 - Sassou N’Guesso à L'Elysée. 20/05/2015 - Les investisseurs ont rendu gloire à Dieu. Deux ans et demi sont estimés pour la construction d’un hôtel 5 Étoiles de haut standing à Brazzaville, en face du majestueux fleuve Congo. Ce projet est l’aboutissement d’un long processus démarré depuis novembre 2013. Par Nancy France Loutoumba. Une vue de la ville de Brazzaville depuis la ville de Kinshasa. C'est le ministre d'État, Gilbert Ondongo, qui a posé, le 20 mai 2015 à Brazzaville, la première pierre des travaux du futur édifice du groupe « Al Othman Real Estate Congo (Orec) ». Les partenaires du royaume d’Arabie saoudite s’allient au gouvernement du Congo qui veut moderniser la façade fluviale, à travers l’aménagement de nouvelles infrastructures.

. « Cet hôtel n’est pas simplement un hôtel de luxe. Ce complexe hôtelier changera le paysage de Brazzaville. Un édifice qui s’inscrit dans le cadre de la diversification de l’économie, la dynamisation du partenariat public-privé, dans le secteur du tourisme. Les investisseurs ont rendu gloire à Dieu de l’aboutissement de ce projet. Bolloré au Congo. Sous l'impulsion du groupe français, le terminal à conteneurs est devenu le plus moderne de la sous-région. Et les chantiers d'infrastructures lancés par l'État ne feront que conforter sa position.

Les temps ont bien changé pour le vieux phare de Pointe-Noire. Construit en 1927, les pieds dans l’eau trouble de la baie, il sert aujourd’hui davantage de vigie aux norias de poids lourds qui font la navette entre les parcs à conteneurs gagnés sur l’Atlantique qu’aux navires qui croisent dorénavant trop loin pour profiter de ses lumières. Les trente mètres de hauteur de cette tour octogonale de béton ne dominent même plus l’horizon depuis l’installation des premiers portiques de manutention, à la fin de 2012.

Depuis, la cadence s’est accélérée sur les quais, et les cargos sans âge ont laissé la place à une flotte de porte-conteneurs taillés pour fendre les océans. Point d’ancrage.