background preloader

Petit fruits

Facebook Twitter

Cassis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cassis

Pour les articles homonymes, voir Cassis. Le cassis était inconnu des anciens Grecs et Romains. À partir du XVIe siècle[1], il est cultivé dans l’ouest de la France et dans le val de Loire sous le nom de « cassetier des Poitevins » ou « poivrier ». En 1571, Gaspard Bauhin, botaniste du XVIe siècle, rapporte que le cassissier est cultivé comme fruit de table. Le cassis fut très vite auréolé d'une solide réputation médicinale (vertus notamment stomachiques[2] et diurétiques[3]), les Français le considérèrent au XVIIIe siècle comme une véritable panacée (contre les migraines, les fièvres et les rhumatismes) et beaucoup en plantèrent un pied dans leur jardin.

En 1841, après un voyage à Paris, où il s'étonne de la renommée du ratafia de Neuilly, Auguste-Denis Lagoutte produit à Dijon la première liqueur de crème de cassis, connue aujourd'hui dans plusieurs pays. Deux variétés sont principalement cultivées en France : Caseille. Goji. Le Goji, la perle des fruits "santé" : Pour les Tibétains, le Goji est le fruit du sourire et de la sérénité....Originaire de Chine, le Goji ou Lycium barbarum, utilisé depuis des siècles en médecine traditionnelle chinoise, commence enfin à etre reconnu en Europe.

Goji

Vous le trouverez facilement en fruits séchés et jus de fruits. Mais il est conseillé de consommer les fruits frais pour profiter au maximum de ses vertus ! Le Goji : Un concentré de vitamines et anti-oxydants ! * 18 sortes d'acides aminés, plus que dans le pollen* 21 oligo-éléments* une concentration remarquable en anti-oxydants et vitaminesLes propriétés du Goji* renforcement du systeme immunitaire* prévention des troubles occulaires et des maladies du foie* amélioration de l'assimilation du calcium* baisse du taux de sucre dans le sang* amélioration de la circulaition sanguine* et même de la production de spermatozoides !! FICHE TECHNIQUE Lycium barbarum Goji : Plantes pour un même usage Haut de page. Fraise (fruit) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fraise (fruit)

Pour les articles homonymes, voir Fraise. Une fraise. L'espèce la plus consommée dans le monde est issue de l'espèce hybride Fragaria ×ananassa. Dans la suite de cet article, c'est généralement de cette espèce qu'il sera question sauf mention contraire. Quelques fruits d'autres espèces sans rapport avec Fragaria, et par analogie de forme, portent le nom vernaculaire de fraise. En Europe et en Amérique du Nord, les fruits de l’espèce Fragaria vesca, le fraisier des bois, sont de petite taille. Le fraisier musqué est connu pour ses fruits petits d'une saveur musquée unique que les connaisseurs donnent comme supérieur à la fraise des jardins. Le fraisier vert a été très peu cultivé car ses fruits sont moins intéressants par leur acidité plus forte que les espèces ci-dessus.

Chili, terre des fraises à gros fruits. C'est de cet hybride que provient l’essentiel des variétés de fraises à gros « fruits » que l’on cultive désormais. Fraise gariguette. Mûre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mûre

Framboise. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Framboise

Des framboises Des framboises sauvages Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme est mentionné dès le XIIe siècle chez Benoît de Saint-Maure dans son Estoire des Ducs de Normandie[1]. Le mot s'analyse en *bram- « buisson d'épine », « roncier » (cf. anglais broom « genêt », bramble « roncier, (berry) mûre sauvage » ; néerlandais braam « mûre ») et -*basi « baie » (cf. gotique [weina]-basi, néerlandais bes, anglais berry)[3]. Aucune autre langue romane ne connait ce mot, exceptés l'espagnol frambuesa et le portugais framboesa qui sont des emprunts au français[5]. Description[modifier | modifier le code] La fleur de framboise Ce fruit est issu de la transformation de la quarantaine de minuscules carpelles d'une seule et même fleur, qui se transforment en drupéoles semi-soudées. Framboisier.

Groseille. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Groseille

Groseilles blanches Groseilles rouges Sur les autres projets Wikimedia : Groseille, sur Wikimedia Commons Description[modifier | modifier le code] La groseille rouge est le fruit du groseillier rouge, arbrisseau d’un mètre et demi à port décombant. Les fleurs en panicules d’une dizaine à une vingtaine produisent de petits fruits d’environ 8 à 10 mm légèrement translucides, d’abord verts qui passent ensuite par une gamme de couleurs fauves allant du jaune citron graduellement à l’orange avant d’arriver enfin au rouge automnal. En Suisse romande, les groseilles rouges sont appelées raisinets, et les groseilles à maquereau groseilles. Dans les Pays de la Loire, on utilise le terme castille pour désigner les groseilles à grappes. Au Québec, ce fruit est connu sous le nom de gadelles ou moins fréquemment guédelles.

Histoire[modifier | modifier le code] L'autre type de groseille, fruit du groseillier épineux, est la groseille à maquereau.