background preloader

Pêche

Facebook Twitter

Comment la pêche chinoise pille les océans de la planète. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Le pillage des mers par les bateaux de pêche chinois a pris des proportions gigantesques, selon une étude internationale coordonnée par le célèbre biologiste Daniel Pauly, de l'Université de Colombie-Britannique, qui chiffre pour la première fois la mainmise chinoise sur une ressource halieutique en rapide déclin.

Comment la pêche chinoise pille les océans de la planète

Cette recherche, publiée d'abord dans la revue spécialisée Fish and Fisheries puis reprise dans la revue scientifique Nature le 4 avril, conclut que les navires de pêche chinois ont siphonné, loin de leurs côtes, entre 3,4 millions et 6,1 millions de tonnes de poissons par an entre 2000 et 2011. FAO accord MEP fr. Www.blada.com/data/File/2013pdf/ifremer102012.pdf. 09/04/2013: Oiapoque: on parle pêche et orpaillage clandestin. Détails Mis à jour le 9 avril 2013 Publié le 9 avril 2013 Écrit par François-Xavier GERARD.

09/04/2013: Oiapoque: on parle pêche et orpaillage clandestin

Comment la pêche chinoise pille les océans de la planète. Opérations franco-brésiliennes en Guyane contre la pêche illégale. Dix jours après la fin du mouvement de grève des pêcheurs de Guyane, les marines française et brésilienne ont mené pendant une semaine une opération conjointe de police de pêche à l’embouchure de l’Oyapock, le fleuve séparant les deux pays.

Opérations franco-brésiliennes en Guyane contre la pêche illégale

Les pêcheurs français espèrent que cette opération coup de poing ne restera pas sans lendemain. Dix bateaux ont été verbalisés par le Brésil dans ses eaux, après leur retour de pêche dans la ZEE française. Côté français, 3 tapouilles « mères » ont été arraisonnées et 6 autres embarcations déroutées vers Dégrad-des-Cannes. 13 marins ont été reconduits à la frontière, pendant qu’un capitaine brésilien a été condamné à 6 mois de prison ferme en comparution immédiate.

Des moyens importants avaient été déployés des deux côtés de la frontière avec, notamment, deux patrouilleurs du côté brésilien et un du côté guyanais. Violent accrochage entre les baleiniers japonais et la flotte de Sea Shepherd. Coup dur pour la campagne « Tolérance zéro » de l’association environnementale Sea Shepherd.

Violent accrochage entre les baleiniers japonais et la flotte de Sea Shepherd

Celle-ci mène, depuis fin 2012, une chasse aux bateaux baleiniers japonais dans l’océan austral. Un combat qui, dans la journée d’hier, a pris une tournure particulièrement violente. Selon les propos des membres de Sea Shepherd, un des b... Coup dur pour la campagne « Tolérance zéro » de l’association environnementale Sea Shepherd. Celle-ci mène, depuis fin 2012, une chasse aux bateaux baleiniers japonais dans l’océan austral. Et Sea Shepherd, qui a diffusé de nombreuses photos de l'incident, poursuit son récit : « Le capitaine Peter Hammarstedt a informé le navire-usine Nisshin Maru par radio que le Bob Barker maintiendrait son cap et sa vitesse et que l’obligation légale et morale d’éviter la collision incombait au Nisshin Maru. Proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la pêche illicite et l’orpaillage illégal. Guyane – Chantal Berthelot veut une loi pour lutter contre le pillage halieutique et aurifère.

Publié le jeudi 21 février 2013 00:09.

Guyane – Chantal Berthelot veut une loi pour lutter contre le pillage halieutique et aurifère

Protocole d'accord marquant la fin du mouvement de grève des artisans marins-pêcheurs guyanais. Ce mouvement visait à dénoncer la pêche illégale exercée par des marins brésiliens et surinamiens dans les eaux territoriales françaises situées au large de la Guyane.

Protocole d'accord marquant la fin du mouvement de grève des artisans marins-pêcheurs guyanais

Conscients des conséquences économiques et des conséquences en terme de sécurité de cette pêche illégale, les ministres ont présidé le mercredi 6 février une réunion de travail avec des parlementaires de Guyane et des représentants des exécutifs locaux, afin de trouver des réponses concrètes aux revendications exprimées par les professionnels du secteur. Des propositions visant au renforcement de l’action de l’Etat contre la pêche illégale et favorisant la structuration de la filière ont été présentées à cette occasion.

Conformément aux engagements des deux ministres lors de cette réunion, une mission de médiation a été diligentée en urgence sur place. Guyane : création d'un fonds de relance de la pêche doté de 1,8 million d'euros. Le mercredi 13 février en fin de journée, les pêcheurs, l’État et le conseil régional de Guyane ont signé un protocole d’accord qui met un terme au conflit ouvert depuis le début de l’année, qui s’est traduit il y a deux semaines par un blocage du consulat du Brésil.

Guyane : création d'un fonds de relance de la pêche doté de 1,8 million d'euros

Les pêcheurs obtiennent un renforcement de la police des pêches contre les braconniers brésiliens et surinamais et la création d’un fonds de relance de la pêche, abondé à hauteur de 1,88 million d’euros par l’État, le CNES, la région, l’Union européenne et surtout Shell. Un fonds de soutien pour la pêche en Guyane, victime des clandestins. Les pêcheurs de Guyane ont obtenu la création d'un fonds de relance en leur faveur, mercredi 14 février, après deux semaines d'actions destinées à manifester leur mécontentement.

Un fonds de soutien pour la pêche en Guyane, victime des clandestins

En cause : le "pillage" des eaux guyanaises par les pêcheurs clandestins du Brésil. Le protocole signé mercredi à Cayenne entre d'une part l'Etat, le Conseil régional et le CNES et de l'autre deux organisations de pêcheurs, s'engage sur "un fonds de soutien à la relance de l'activité de 1,88 million d'euros", a déclaré à l'AFP, Xavier Luquet, directeur de cabinet du préfet. Photothèque. Mercure : l'Homme contamine l'océan qui contamine l'Homme... Sur Terre, le mercure est le seul métal à exister sous forme liquide à pression et température ambiantes.

Mercure : l'Homme contamine l'océan qui contamine l'Homme...

Son dépôt océanique a plus que doublé au siècle dernier. © Stuck in Customs, Flickr, cc by nc sa 2.0 Mercure : l'Homme contamine l'océan qui contamine l'Homme... - 2 Photos Le mercure est un métal particulièrement dangereux pour les animaux. Toxique pour le système nerveux, il atteint surtout les organismes en développement. Chez la femme enceinte, il peut aisément provoquer d’irréversibles malformations du fœtus. Très volatil, ce composé se retrouve partout.

Suivre le cycle du mercure dans l'environnement. Comment manger du poisson sans s'intoxiquer au mercure ? La pêche illégale continue de menacer la Guyane. En Guyane, l'ensemble de la filière des socioprofessionnels de la pêche a cessé de sortir en mer depuis plus de dix jours.

La pêche illégale continue de menacer la Guyane

Selon le WWF, par ce geste symbolique, elle entend rappeler un constat accablant : la majorité des eaux territoriales de Guyane échappe à tout contrôle. Pour rappel, en février 2003, le WWF organisait le premier survol aérien d'estimation de l'ampleur de la pêche illégale. Le constat était accablant : sur 15 navires identifiés, 12 étaient illégaux. « Ces « tapouilles », provenant des Pays voisins (Suriname, Brésil, Guyana), utilisent de longs filets maillants dérivants pouvant mesurer jusqu'à 10Km. Ces navires illégaux exploitent, selon l'Ifremer, entre 4000 et 8000 tonnes de ressources halieutiques par an, représentant ainsi 200% de l'effort de pêche officiel.

L’acoupa rouge (Cynoscion acoupa), principale espèce ciblée et importante ressource économique en Guyane, montre les premiers signes de surexploitation », avait expliqué le WWF. La pêche industrielle accusée d'« ocean grabbing » devant l'ONU - Pêche - Ressources naturelles. La Guinée-Bissau ne pêche que 2 % de la valeur totale des prises sur ses côtes. Dans certaines îles du Pacifique, les flottes étrangères accaparent 94 % des recettes de la pêche. Et ces chiffres ne tiennent pas compte de la pêche illégale qui représenterait entre 10 et 30 % des captures.

L'ampleur du phénomène conduit Olivier de Schutter, le rapporteur spécial de l'Organisation des Nations unies (ONU) sur le droit à l'alimentation, à parler d'« ocean grabbing ». Son rapport sur « Les pêches et le droit à l'alimentation » (1), dresse un réquisitoire sans appel contre la pêche industrielle. L'Europe autorise une pêche accrue des poissons des grandes profondeurs.