background preloader

Nouvelles technologies et emploi

Facebook Twitter

Web resources related to the book Who Owns the Future by Jaron Lanier. Who Owns the Future "The most important book I read in 2013 was Jaron Lanier’s 'Who Owns the Future?

Web resources related to the book Who Owns the Future by Jaron Lanier

'" — Joe Nocera, Op-Ed columnist for the New York Times "Everyone complains about the Internet, but no one does anything about it...except for Jaron Lanier. " — Neal Stephenson, bestselling author of Reamde and Cryptonomicon “Who Owns the Future? Explains what’s wrong with our digital economy, and tells us how to fix it. "Who Owns the Future?

Chercheur

Roland Berger TAB Transformation Digitale 201410301. Média. Ministère de la recherche. Ministère de l'emploi. Les robots détruiraient trois millions d'emplois d'ici à 2025 en France. Le débat sur l'apport positif ou négatif des robots dans l'économie risque d'être relancé.

Les robots détruiraient trois millions d'emplois d'ici à 2025 en France

Selon un scénario jugé "tout à fait probable" par une étude de Roland Berger commandée par le JDD et publiée dimanche 26 octobre, les robots seraient responsables de la suppression de 3 millions d'emplois en France, d'ici à 2025 en raison de 20% des tâches devenues automatisées. Ainsi, "le taux de chômage en pertes brutes s'élèverait à 18%". Une majorité de secteurs touchés Quelques secteurs seraient épargnés, d'après l'étude. Pour la santé, la culture et l'éducation, aucune perte d'emploi ne serait à déplorer à cause des robots. (Changement OR transformation OR mutation) AND (emploi OR TRavail) and num�rique. Le numerique nouvelle machine broyer les emplois.

L'impact du numérique sur l'emploi : les fantasmes et la réalité. L’ubérisation peut-elle concerner les métiers de l’éducation: Chegg, l’école 2.0 à domicile. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Hazard (Président du comptoir de l'innovation) Avec l’arrivée du numérique et des nouvelles technologies, les entrepreneurs inventent de nouveaux modèles économiques qui modifient en profondeur nos modes de production, le marché de l’emploi et notre façon de travailler.

L’ubérisation peut-elle concerner les métiers de l’éducation: Chegg, l’école 2.0 à domicile

Le numérique, chamboule-tout de l'emploi dans les banques. « La banque sera-t-elle la sidérurgie des années 2010-2020 ?

Le numérique, chamboule-tout de l'emploi dans les banques

» À l'image de la vision sombre et prophétique de Simon Nora et Alain Minc il y a presque... quarante ans, le syndicat FO s'est posé cette question, dans un communiqué publié le 28 septembre dernier, après la fuite d'informations relatives au projet de la Société générale de fermer près de 20% de son réseau d'agences d'ici à 2020. Un projet auquel la banque basée à La Défense (Hauts-de-Seine) réfléchit bel et bien, confirme Édouard-Malo Henry, le directeur des ressources humaines (DRH) de la Société générale. Le groupe serait le premier à réduire autant la voilure dans son réseau, mais « il y a fort à craindre que d'autres banques en profitent, elles aussi, pour annoncer des fermetures d'agences massives », s'inquiète FO.

Petit test : de quand date votre dernier passage dans une agence bancaire ? NUMÉRIQUE ET EMPLOIS. Rapport McKinsey - mars 2011en partie financé par Google et mise à disposition par le ministère de l’économie« Impact d’Internet sur l’économie française » Rapport Deloitte – janvier 2012pour Facebook« measuring facebook’s economic impact in Europe » Rapport Medef - 1er trimestre 2011Pour l’observatoire du numérique« L’impact de l’économie numérique »

NUMÉRIQUE ET EMPLOIS

NUMÉRIQUE ET EMPLOIS. NUMÉRIQUE ET EMPLOIS. Consultations. Les travaux du Conseil National du Numérique. Global Institute. La technologie et les destructions d'emplois. « Y a-t-il quelque chose à propos de la dernière vague de technologies de l'information et de la communication qui soit particulièrement destructeur pour l'emploi ?

La technologie et les destructions d'emplois

David Rotman propose un aperçu des arguments dans son article "How Technology Is Destroying Jobs" paru dans le numéro juillet-août 2013 dans la Technology Review du MIT. D'un côté, Rotman met l’accent sur le travail réalisé par Erik Brynjolfsson et Andrew McAfee : "que les robots, l’automatisation et le logiciel puissent remplacer les gens pourrait sembler évident pour quelqu'un qui a travaillé dans l'industrie automobile ou comme agent de voyage. Mais l’affirmation de Brynjolfsson et McAfee est plus troublante et sujette à controverse. Ils suggèrent que le changement technologique a détruit des emplois plus rapidement qu’il n’en a créés, ce qui a contribué à la stagnation du revenu médian et à la croissance des inégalités aux États-Unis. GRAPHIQUE Productivité et emploi aux Etats-Unis source : Rotman (2013)

How Technology Is Destroying Jobs. Given his calm and reasoned academic demeanor, it is easy to miss just how provocative Erik Brynjolfsson’s contention really is. ­

How Technology Is Destroying Jobs

Brynjolfsson, a professor at the MIT Sloan School of Management, and his collaborator and coauthor Andrew McAfee have been arguing for the last year and a half that impressive advances in computer technology—from improved industrial robotics to automated translation services—are largely behind the sluggish employment growth of the last 10 to 15 years. Révolution industrielle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Révolution industrielle

Certains historiens contestent la validité scientifique de cette expression. Pour Werner Sombart (Le Capitalisme moderne, 1902) la « révolution industrielle » est un phénomène ancien, qui commence en fait à Florence au XIVe siècle avec l'émergence de la civilisation bourgeoise. Fernand Braudel fait observer que le caractère brutal qu'implique le terme de « révolution industrielle » ne peut a priori s'appliquer qu'au Royaume-Uni. Pour les autres pays, le terme d'industrialisation qualifie mieux un processus en réalité assez progressif.

Bessen. ES339Z. Worktech. Controverse pour Simulation Projet Robot Social. Robots – mais à quoi servent-ils? Cours ETIC 2011 – Groupe robotique – Dominique Fréard Titre : Mais à quoi servent les robots ?

Robots – mais à quoi servent-ils?

Une cartographie des besoins individuels et collectifs, domestiques et professionnels.Contexte : La robotique est considérée comme un marché d’avenir par de nombreux observateurs. Les japonais pensent l’utiliser pour couvrir les besoins d’autonomie des personnes âgées d’ici 2050. Avant cela, certains chercheurs pensent pouvoir développer des équipes de robots footballeurs capables de rivaliser d’ici moins de 20 ans avec les meilleures équipes humaines. Métamorphoses : de l’Homme augmenté au robot humanoïde. Robots-soignants dans des maisons de retraite, animaux paralysés qui retrouvent leur capacité à marcher, robots-androïdes qui interagissent avec leur environnement, intelligence artificielle championne de Backgammon, robots-aspirateurs, drones pour l’espionnage militaire… Ces images fortes apparaissent désormais régulièrement dans les médias.

Métamorphoses : de l’Homme augmenté au robot humanoïde

2759037. Les nouvelles technologies, "boosteurs" d'emploi et de croissance. Dans bon nombre d'esprits, les nouvelles technologies restent associées par delà la prouesse technique à un sentiment de crainte voir de rejet face au processus de « destruction créatrice » dont elles sont à l'origine, relayé par les incertitudes que peut nous inspirer l'avenir dans un contexte de crise profonde. L'impact d'une nouvelle technologie sur l'emploi. A l'étape 2, les relations de prix sont quelque peu différentes. Les nouvelles technologies sont destructrices d’emplois. Les nouvelles technologies suppriment beaucoup d'emplois.

Les nouvelles technologies suppriment effectivement de nombreux emplois. En ce sens, elles poursuivent le mouvement séculaire de réallocation de la main-d'oeuvre permis par le progrès technique. Parallèlement, elles viennent aussi modifier le mode d'exercice d'un très grand nombre de métiers, sans pour autant créer des millions d'emplois de "technologues". Toutes les idées reçues ne sont pas fausses: les nouvelles technologies ont supprimé beaucoup d'emplois au cours des ces vingt dernières années et elles n'ont pas fini de le faire.

Que ferons-nous des humains quand les robots feront le travail ? Je vous présente notre futur proche. Il s’agit de mademoiselle Ucroa HRP-4C, elle mesure 1,58 m. Elle est la première série de robots humanoïdes avec interface IA (intelligence artificielle). Elle est de nationalité « made in Japan ».

Présentation de la « robotte » HRP-4C La commercialisation des premiers robots humanoïdes de grande série est prévue pour 2015. 12 technologies qui vont changer le monde (et tuer des emplois) La robotique au service du handicap. Laissez-nous vous conter, l’histoire de Claire Lomas, ancienne cavalière hippique de haut niveau, laissez-nous vous parler de son courage, et de l’audace de ces chercheurs Israéliens qui après des recherches poussées et minutieuses, ont réussi à la faire re-marcher et ce dans un premier temps afin de participer au prochain marathon de Londres auquel elle a donnée tout son temps et son énergie pour l’organisation. Après un accident tragique, cette passionnée de sport équestre avait perdu la mobilité de ses jambes.

Claire Lomas fut contrainte de mettre fin à sa carrière après avoir été projetée par sa monture il y a environ cinq ans. La violence du choc fut telle que la jeune femme s’est brisé les côtes, le cou et surtout le dos. Kenshiro, ce robot humanoïde qui nous ressemble vraiment ! Kenshiro est le 5e robot musculo-squelettique produit par le Johou Systems Kougaku Laboratory.

Son développement a débuté en 2012. © Université de Tokyo Kenshiro, ce robot humanoïde qui nous ressemble vraiment ! - 1 Photo Les robots humanoïdes sont particulièrement complexes et coûteux à développer. Les robots, une technologie sociale ? Cette main bionique révolutionnaire permet aux personnes amputées de retrouver le sens du toucher. Le domaine des prothèses se développe de plus en plus ! Cette main bionique nous le prouve une nouvelle fois puisqu’elle permet d’apporter des sensations physiques aux personnes qui l’utilisent. DGS vous présente cette incroyable invention qui rend le sens du toucher aux personnes amputées. Cette main bionique est le fruit du travail des chercheurs de l’EPFL en Suisse et de la SSSA en Italie. Innovante, elle peut faire bien plus que de tenir des choses puisqu’elle permet également aux personnes de porter les objets qu’elles tiennent ! Roméo, le robot humanoïde d’Aldebaran Robotics en vidéo.

Le projet est en développement depuis un petit moment, et après diverses illustrations découvertes lors de différents salons, voici la première vidéo du robot Roméo de la société Aldebaran Robotics. Mesurant prêt d’1m40 pour prêt de 40 kg, le robot Roméo est le premier robot humanoïde français grandeur nature, grand frère du robot Nao également produit par la société Aldebaran Robotics. Mis au point par le cluster « Cap Robotique« , regroupement de plusieurs sociétés -dont Aldebaran Robotics-, travaillant sur un même projet robotique, le robot Roméo est conçu pour venir en aide aux personnes âgées, handicapées ou ou en perte d’autonomie : un robot d’assistance à la personne.

Nouvelles technologies et emploi. Progrès technique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les cinq innovations qui pourraient changer nos vies. Un ordinateur qui anticipe nos désirs, un outil pour collecter sa propre énergie ... Comme chaque année, IBM a livré ses prédictions dans le domaines des nouvelles technologies pour les cinq années à venir. Discours de François Rebsamen - Colloque du COE « Faire de l'innovation un levier pour l'emploi »

Intervention de François Rebsamen à l’occasion du colloque du Conseil d’orientation pour l’emploi, le 9 octobre 2014.