Musée et numérique

Facebook Twitter

Universcience et l'ambition de la cybermuséologie - Culture et Communication. Depuis plusieurs années , la Cité des sciences innove dans les nouvelles technologies appliquées à la médiation culturelle.

Universcience et l'ambition de la cybermuséologie - Culture et Communication

On se rappellera des expériences avec des puces RFID (en partenariat avec le Museum de Lyon) et Visite+. Aujourd’hui, la Cité des Sciences ne s’investit plus seule, mais le fait dans le cadre de l’Etablissement public à caractère industriel et commercial qu’est Universcience. Universcience est l’établissement public issu du rapprochement entre le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie. Créé en 2009, il est placé sous la tutelle des ministères chargés de la Recherche et de la Culture. Les stratégies m-commerce sont-elles applicables aux musées ? - Culture et Communication. Le mercredi 6 juin dernier, a eu lieu la matinée du m-commerce organisée par l’association EBG aux Fédérations nationales du Crédit Agricole.

Les stratégies m-commerce sont-elles applicables aux musées ? - Culture et Communication

Le sujet s’adressait principalement aux professionnels du marketing et développement commercial. Étaient présents Anthony Kuntz (agence Kreactiv), Jessica Delpirou (Meetic), Éric Vincent (Mister auto), Sébastien Lecomte (Best Western), Olivier Mathiot (Priceminister) pour les intervenants. Article - Au-delà de la visite guidée, virtuelle ou pas, vers le musée sur mesure. Offrir à chacun la visite qui répond à ses attentes ; tel est l’enjeu des nouvelles technologies déployées par les musées du monde entier, alliant autonomie, interactivité et personnalisation.

Article - Au-delà de la visite guidée, virtuelle ou pas, vers le musée sur mesure

Multipliant les innovations les musées s’emparent des nouveaux outils techniques pour attirer de nouveaux publics ou fidéliser les habitués, espérant ainsi remédier à l’image démodée et difficile d’accès qui leur est souvent reprochée. En marge des visites virtuelles de musées développées notamment par le Google Art Project s’inspirant des initiatives du Louvre ou du British Museum, les musées parient désormais sur la réalité ‘augmentée’ - animation et modélisation 3D, Wifi, QR Codes et autres applications mobiles - pour offrir des visites d’un type nouveau. Poursuivre une politique de publics attractive Ces nouveautés constituent l’une des réponses à un défi majeur : fournir à tous les publics la visite qu’ils désirent, privilégiant ainsi la demande plutôt qu’une politique de l’offre.

Le Louvre : 8 millions de visiteurs, bientôt 2 milliards ? Les derniers développements du Google Art Project ont été annoncés en grande pompe.

Le Louvre : 8 millions de visiteurs, bientôt 2 milliards ?

A la mesure de l’ambition de l’initiative : créer un grand musée virtuel mondial, permettant de déambuler aussi bien dans les couloirs de l’Ermitage à Saint Petersbourg que dans le Musée Botero à Bogota. Pas moins de 151 institutions participent au projet. Musées régionaux et multimédia : le changement, c’est maintenant ? Si la Nuit des Musées approche à grand pas (le 19 mai pour les étourdis), ce n’est pas encore tout à fait la pleine lumière pour les musées régionaux concernant le multimédia à l’extérieur de leurs établissements.

Musées régionaux et multimédia : le changement, c’est maintenant ?

Applications mobiles et visites virtuelles type Google Art Project se font encore très – trop – rares. Question de retard culturel ou de priorités ? Capture d'écran de la visite virtuelle du Lam. Emotion numérique au Palais de Tokyo - Arts & Spectacles. Ils sont trois pour remixer en direct les œuvres vidéo exposées sur le SPAMM, galerie d'art virtuelle.

Emotion numérique au Palais de Tokyo - Arts & Spectacles

Olivier Blaecke, vidéaste, Tetaar Wednesday et Anarmonia, auteurs de musiques actuelles, étaient les invités de Michaël Borras, plus connu sous le nom de Systaime et Thomas Cheneseau, créateurs du SPAMM, partenaire de Silicon Maniacs, le site d'actualité sur les nouvelles technologies. Leur performance : mélanger les créations hébergées sur le SPAMM et sublimer le parcours de l’internaute, devenu spectateur d’art digital l'espace d'une soirée. Museums and the Web 2012: les leçons de San Diego. Comme promis dans notre article d’hier, les professionnels français présents à la 16ème conférence Museums and the web partagent leurs impressions sur le site du CLIC France.

Museums and the Web 2012: les leçons de San Diego

JEUDI 12 AVRIL – 22 heures / Vincent Roirand (Mazedia) Museum and the web…bien plus que le web L’innovation multimédia est incarnée chaque année par un événement : Museum and the web, qui réunit chaque année plusieurs centaines de professionnels, musées et concepteurs, pour trois jours en avril. Cette année, c’est à San Diego que cette convention se tient et on parle de beaucoup de choses…sauf de web.

Musée virtuel, l'éternel retour. Il m’est difficile de répondre par oui ou par non à ce type de débat : le projet de Google n’est en rien nocif.

Musée virtuel, l'éternel retour

Toutefois, parmi les critiques que l’on peut formuler (analyse de la politique Google, organisation du site, etc.), j’aimerais privilégier une dimension du Google Art project, actualisée en ce mois d’avril 2012, qui relève d’un débat sempiternel autour de la notion de musée virtuel. Cette notion du Musée virtuel, concept mou et équivoque, Google la perpétue en en déclinant deux acceptions. Quand la presse s’intéresse au musée virtuel. Comment attirer les jeunes adultes dans les musées. Quelles ont été les premiers musées à lancer des applications mobiles ? (article en espagnol) | Culture & Numérique. Emission Radio SPAMM : débat “Musée du futur es-tu là ?” Après le lancement du musée en ligne SPAMM ( SuPer Art Modern Museum / Le Musée des Arts Modernes ), le 19 janvier dernier, c’était le vernissage I.R.L du SPAMM.

Emission Radio SPAMM : débat “Musée du futur es-tu là ?”

A cette occasion, un débat a été organisé sur le musée du futur. Animé par Nirina Thibault et Denis-Quentin Bruet-Ferréol, le débat s’est déroulé en deux plateaux thématiques. Le numérique transforme le musée. Comment WEB 2.0 change la nature du travail des musées - Lynda Kelly, Ph.D. Tour du monde numérique des musées et expositions. Jouons les collectionneurs virtuels avec « CNAPn » Avec "CNAPn", de Pierre Giner, l’internaute crée sa propre exposition à travers la collection du CNAP en ligne, en tapant un mot au choix. © DR Jouons les collectionneurs virtuels avec « CNAPn » Nicolas Frespech chronique régulièrement sur Poptronics.

Jouons les collectionneurs virtuels avec « CNAPn »

Avec « n milliards de collections », le Centre national des arts plastiques (CNAP) fait rimer art et numérique. Le Centre national des arts plastiques (CNAP) innove en développant « n milliards de collections », un générateur d’images invitant à la création d’un musée imaginaire. Ce dispositif CNAPn, initié par Pierre Giner, permet de valoriser les collections de l’institution aussi bien sur internet, avec un site dédié, que sur mobile avec une application iPhone. Devenez commissaire et créez vos collections Le Cnap offre aux internautes un tout nouveau site, nouvel outil transdisciplinaire enrichi de 90 000 œuvres. Avec cette version numérique de ses collections le Cnap propose une nouvelle approche aux internautes avec ses œuvres. Ces derniers peuvent en effet créer des expositions à partir d’un moteur de recherche. Décryptage de conférences. Les conférences qui parlent de musées, de communication, de web, de mobile, d’art se multiplient au fur et à mesure des années sans nous laisser le temps de toutes les tester ni de bien toutes les comprendre.

J’ai donc essayé de décrypter une bonne partie de ces conférences en fonction des thèmes traités et des participants attendus. N’hésitez surtout pas à mettre en commentaire les conférences manquantes. Ne loupez pas DISH qui aura lieu du 6 au 9 décembre prochain à Rotterdam ! J’en profite aussi pour faire le calendrier de ces dites conférences pour que chacun note dans son agenda ces grandes dates de 2012 ! La Gaîté Lyrique, visite virtuelle. Strata #4 - Site-Specific Installation. Blow-up. Un dispositif évolutif proposé par les commissaires Christophe Bruno et Daniele Balit. Avec les interventions de Natasha Rosling, Jean-Baptiste Bayle, Carlo Steiner, Charlie Jeffery, Didier Courbot, Dora García et Jimpunk 21 septembre 2011 — 15 mars 2012 URL de l’exposition : Inspirée des stratégies d’infiltration artistique dans les médias, « Blow-up » explore les espaces temporaires de visibilité qui s’ouvrent dans l’infotainment, une dimension combinant information et loisir, et qui comprend médias, espaces publics et événementiels, dispositifs publicitaires, réseaux sociaux ou autres systèmes codifiés.

L’exposition s’interroge sur la fin de la séparation entre le versant spectaculaire de l’univers de l’information et le territoire de l’intime, comme conséquence de la transition du Web 1.0 vers le Web 2.0. Des musées numérisés. Certains musées s'emparent du numérique pour renouveler l'expérience de la médiation culturelle. La preuve en quinze exemples de dispositifs, conçus aussi bien pour de grosses structures que pour de plus modestes. Depuis les années 1980, la montée des technologies numériques, du multimédia et des technologies de l’information a suscité l’intérêt de nombreux musées. L’audioguide un peu désuet s’est transformé en guide multimédia, les écrans ont envahi les lieux d’expositions, de nouveaux modes d’accès à l’information sont apparus (e.g. via les smartphones). Museotouch : les collections de musées au bout des doigts - www.erasme.org.

Du bout des doigts explorez les collections d’un musée : choisissez les lieux d’origine de ces objets, leur époque ou d’autres critères en les effleurant et au fur et à mesure que vous affinez vos choix les objets concernés apparaissent à l’écran. Vous pouvez ensuite les manipuler ou consulter leur notice. L’explorateur Museotouch se présente sous la forme d’une table tactile multipoints (multitouch, sélection avec plusieurs doigts à la fois) qui permettra au visiteur d’explorer un important corpus d’objets des collections du musée et d’effectuer des recherches et des regroupements selon différents critères. Il sera aussi possible de « prendre » des objets dans l’exposition, grâce à son badge RFID, puis de les visualiser sur la table, de jouer avec leur image ou d’obtenir leur notice afin d’enrichir la vision du patrimoine conservé par le Musée.

Musée-delà | Greg Landgraf blog marketing pour les musées. Petite chronologie de l’usage du numérique dans les musées. CNAPn. “S’approprier la visite au musée – Quels modèles pour la participation amateur ?” par Laetitia Aubin. Museum 2.0.


  1. elomine Dec 10 2011
    Bonjour Hélène,
    nous avons des recherches communes, j'ai copié votre pearl tree "musées2.0" dans le mien, un grand merci !!!!