background preloader

Etude de marché application mobile

Facebook Twitter

A la découverte des comportements des utilisateurs mobiles. J’ai découvert tout récemment un site de Google que je souhaitais vous partager, il s’agit d’Our Mobile Planet. Conçu par Google en partenariat avec Ipsos OTX Media CT pour la réalisation des études, Our Mobile Planet dresse le bilan de l’éco-système du mobile avec un regard précis sur le comportement des consommateurs. En arrivant sur le site, il est possible d’y créer son propre graphique par rapport à certains critères socio-démographiques tels que le pays, l’âge, le sexe, mais il est aussi possible de sélectionner l’année des résultats (au choix 2011 ou 2012) et surtout le point qui nous intéresse tout particulièrement : les comportements des utilisateurs de mobile.

On peut ainsi affiner sa recherche via les thématiques comportementales suivantes : – Détails et utilisations du smartphone – Utilisation de l’internet mobile – Principales activités – Publicité sur mobile – Informations de proximité – Achats sur mobile Le profil type de l’utilisateur de smartphone français en 2012 : CLASSEMENT: Les 10 entreprises d’applications mobiles les plus riches.

Vous pouvez reconnaître des applications lucratives comme Candy Crush, Clash of Clans, et Angry Birds, mais que dire des éditeurs derrière ces blockbusters? Les entreprises sont classées en fonction de leur chiffre d'affaires mondial combiné de l'App Store d'Apple et Google Play pour l'année 2013, selon Business Insider. 1.

GungHo Online Cet éditeur basé au Japon a créé plusieurs applications lucratives, y compris Divine Gate, Dokuro, Freak Tower, Puzzle & Dragons, et Summons Board. En 2013, GungHo Online a gagné plus de 1 milliard $ avec Puzzle & Dragons seulement. 2. L'éditeur finlandais de jeux mobiles est une entreprise qui vaut environ 3 milliards $. Supercell a généré un revenu de 892 millions $ avec un bénéfice de 464 millions $ en 2013. 3. Le créateur de Candy Crush a généré plus de 1,9 milliard $ en 2013. Cet éditeur japonais est célèbre pour son application de messagerie, qui est très populaire au Japon, en Chine et en Corée du Sud. En 2013, LINE a empoché 338 millions $ en revenus.

Le Marché des Applications. 10 chiffres à connaître sur les applications mobiles » app's miles® - animer & récompenser. Si l’importance du mobile est aujourd’hui reconnue dans la plupart des entreprises, qu’en est-il des applications mobiles ? Où en est l’usage et que représente ce marché ? 10 chiffres pour faire le point sur les applications ! Le secteur européen des applications mobiles représentera d’ici à 2018 63 milliards d’euros et près de 5 millions d’emplois selon un rapport de l’UE. Les revenus vont être multipliés par 3,6 et les emplois par 2,7 en seulement 4 ans.Android et iOS totalisent 84% du marché des systèmes d’exploitation pour smartphones en janvier 2015, suivi de Windows avec 9%. Ces chiffres montrent que le marché représente un très gros potentiel pour les entreprises et que l’usage des mobinautes atteint aujourd’hui une certaine maturité.

Sources : Baromètre MMAF, T4 2014 – Flurry Insights, Janvier 2015 – Flurry Insights, Avril 2014 – CP UE, Février 2014 – Harris Interactive, Mars 2014 10 chiffres très éloquents à retenir sur l'usage du mobile en France 22 octobre 2014 Dans "Mobile" 2 sogetihavas dimitri dautel. La France, marché de mobinautes : chiffres clés et infographie ! Le marché des mobinautes en France et ses chiffres clés, c’est ce que l’on vous propose de découvrir aujourd’hui au travers de cette infographie réalisée par Google. Les récentes mises à jour de Google, dont la mise à jour mobile-friendly d’Avril 2015, témoignent de l’intérêt grandissant de Google pour les mobinautes.

Pourquoi Google s’intéresse donc autant à ces utilisateurs de smartphones ? Découvrons les principaux chiffres clés de Google sur les mobinautes Français et le marché de la recherche mobile en France. Taux de pénétration des smartphones en France VS Etats-Unis et Royaume-Uni : Le taux de pénétration du marché Français est plus faible que dans les autres pays comme les Etats-Unis ou encore le Royaume-Uni. La navigation multi-écran : une norme pour les jeunes Français ! 72% des Français qui ont moins de 25 ans naviguent sur internet depuis plusieurs devices (smartphone, tablette, ordinateur portable, TV connectée…).

Les mobinautes Français dans les magasins : 5 - 13 votes. Le marché des apps : téléchargements, utilisation et chiffre d'affaires. Zoom sur l’étude Prévisions App Annie pour le marché des apps : En route vers les 100 milliards de dollars Le chiffre d’affaires brut mondial généré dans les apps stores devrait atteindre 52 milliards de dollars en 2016 et dépasser les 101 milliards de dollars à l’horizon 2020. Deux leviers font tirer la croissance : la forte adoption des apps dans les économies en développement et la capacité des apps mobiles à capter une part croissante des dépenses dans les économies développées.Le nombre de téléchargements mobiles sur les apps stores atteindra les 284 milliards au niveau mondial en 2020, tandis que la base installée aura plus que doublé entre 2015 et 2020.

L’adoption du smartphone sera le moteur principal de la croissance dans les marchés émergents. Les usages, nouvelle monnaie d’échange Les apps sont de plus en plus privilégiées comme interface privilégiée de communication, de divertissement, de shopping et de productivité. Les motifs d'une rupture conventionnelle.

Entreprendre.fr Publié le 06 sep 2016 Dans les entreprises, les ruptures conventionnelles sont le plus souvent conclues pour les motifs suivants : - le salarié est en mésentente avec sa hiérarchie ; - le contenu du travail ou le salaire ne conviennent plus au salarié ; - le salarié souhaite réaliser un projet personnel ou professionnel (création d’entreprise par exemple). - l’entreprise souhaite se séparer d’un salarié mais un licenciement s’avère risqué d’un point de vue juridique. L’entreprise entame alors la procédure auprès du salarié afin de négocier son départ. à lire aussi Mais bien d’autres causes peuvent expliquer une demande de rupture conventionnelle : la démotivation du salarié, l’âge ou les raisons de santé, de nouvelles méthodes de management...

ContestationL’employeur et le salarié et peuvent contester la validité de la rupture conventionnelle, même après l’avoir signée. 2016, année du mobile… et des applications... En France, 2016 sera-t-elle l’année du mobile ? Parmi les chiffres relayés par l’étude Sociomantic publiée le 27 avril 2016 et baptisée "2016 : la déferlante des applis", certains sont particulièrement significatifs sur cette grande tendance, notamment sur le volet applicatif.

Ainsi, 83% du top 30 des retailers français ont développé une appli marchande, et 30% des consommateurs ont déjà acheté via une appli mobile. L’étude précise également que le chiffre d’affaires généré par le commerce mobile (7 milliards d’euros) affiche une croissance de 75% en 2014 et 2015, alors que celui du e-commerce n’a augmenté que de 11%. Côté investissements publicitaires, les perspectives continuent d’être très intéressantes. Là encore, les applications battent le web en termes de publicité mobile. L’infographie complète "2016 : la déferlante des applis" Le marché des applications mobiles : quelles évolutions ? - Ve Interactive France. Selon Médiamétrie, la France comptait 29,4 millions de mobinautes en juin 2014, et 30 millions au troisième trimestre 2014, soit un peu plus de la moitié de la population française âgée de plus de 11 ans. Un chiffre multiplié par 2,7 depuis 2009 ! La population française devient donc de plus en plus connectée, voir addict ; 28% des français consultent leur mobile entre 10 et 25 fois par jour et 12% plus de 50 fois par jour !

Ces chiffres ne sont pas étonnants vu les possibilités offertes par les smartphones d’aujourd’hui. Grâce aux applications, nous pouvons accéder en un seul clic à tous nos contenus préférés : GMail, Facebook, Twitter, Le Monde, Amazon… tous les grands du web ont leur application ! En juillet 2013, la barre des 100 milliards d’applications téléchargées a été passée dans le monde. Pour autant, le marché des applications reste contrasté. Cette diminution de l’intérêt des mobinautes pour les Apps s’accompagne d’une utilisation moins prononcée. Ve Interactive.