background preloader

Management

Facebook Twitter

Top 5 des facteurs de motivation et d’engagement en Europe – My Happy Job. Les salariés français sont les moins optimistes d’Europe. C’est ce qui ressort de l’étude « The Workforce View in Europe 2018 » publiée par ADP, spécialiste des services pour la gestion des ressources humaines et de la paie. Voici une synthèse de cette enquête qui explore le sentiment des collaborateurs vis-à-vis de l’avenir du travail. Les 5 facteurs principaux de motivation et d’engagement en Europe Les salariés néerlandais sont les plus optimistes : 85 % d’entre eux l’affirment, soit une augmentation de quatre points par rapport à l’année dernière, tandis que les salariés français restent en dernière position (74 %), malgré une hausse de trois points par rapport à 2017. L’étude montre des différences notables entre les pays. Seulement 6% des salariés européens considèrent les réseaux sociaux comme un obstacle à la productivité et 5 % que leur téléphone personnel est une source de distraction trop importante.

Téléchargez l’étude d’ADP “The Workforce View in Europe 2018“. Les 3 leviers du bien-être au travail. Quelles sont les clés du bien-être individuel et collectif au travail ? C’est ce qu’a cherché à savoir l’Ifop dans le cadre d’une enquête menée pour le site d’offres d’emploi Monster (1).

Qu’il s’agisse de redonner du sens à leur activité, de penser davantage collectif ou d’aménager son temps de manière équilibrée, les actifs français ont de nombreuses idées pour vivre mieux et s’épanouir au travail. Gilles Cavallari, Président de Monster France : « L’arrivée des Millennials dans l’entreprise a progressivement fait bouger les lignes et mis en lumière une nouvelle relation au travail en terme d’aspiration et de relationnel notamment. […] Ce changement implique de mettre en place de nouveaux modèles de collaboration, plus horizontaux, alors que les dirigeants éclairés ont intégré que c’est le bien-être de leurs collaborateurs qui fait la richesse de l’entreprise, sa productivité et sa compétitivité. 1° Redonner du « sens » au travail 2° Maîtriser son temps Crédit photo : Pexels. Conjuguer qualité de vie au travail et performance de l'entreprise. TPE-PME : découvrez un guide pratique pour favoriser la qualité de vie au travail. Il n’est pas toujours évident pour les TPE et les PME qui veulent agir en faveur de la qualité de vie au travail de savoir quoi faire, et comment s’y prendre.

Pour aider les chefs d’entreprise, le Medef vient de publier un guide intitulé « Introduction à la Qualité de vie au travail ». Aussi pratique que pédagogique. La qualité de vie au travail ? C’est « un sentiment de bien-être perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilité, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué. […] L’approche de la qualité de vie au travail (QVT) permet d’aborder des thèmes étroitement imbriqués mais traités jusqu’alors de façon séparée, afin de les articuler de façon dynamique. » Les règles d’or pour cultiver une bonne qualité de vie au travail ?

On en retiendra trois essentielles : Leadership : 12 Compétences Stratégiques. Les quatre compétences clés du "manager augmenté" - En direct de RH&M. Tous les dirigeants sont concernés par la transformation numérique de leur organisation, quels que soient la taille, le secteur d’activité, le nombre de collaborateurs. Ils repensent leur stratégie, investissent dans des start up, mettent en place de nouvelles méthodes de travail (agilité, design thinking), repensent les espaces de travail, forment leurs collaborateurs à de nouvelles compétences (le numérique, la collaboration etc), introduisent de nouveaux outils.Les chantiers sont multiples et nombreux et pourtant une seconde vague de transformation encore plus déroutante, alarmante et inconnue s’annonce : celle de l’Intelligence Artificielle (IA) qui va remettre en cause les fondamentaux du management : qui va décider ?

Comment motiver ? Quels talents et compétences managériales développer ? L'IA, le "buzz word" du moment Pour certains, l’IA est le buzz word du moment. 1ère compétence du manager augmenté : Problématiser 3ème compétence du manager augmenté : Développer un esprit critique. LesquatreniveauxdumanagementdescomptencesLOUFRANI FEDIDA. Holacracy – A complete system for self-organization. Holacracy, une règle du jeu pour jouer la partie différemment. Parlons Sport, c’est d’actualité :) Parce qu’une image vaut parfois mieux que de longs discours, laissez-moi vous présenter 2 équipes. 2 équipes, une seule règle comme différence.

L’équipe A Dans l’équipe A, des joueurs qui jouent les yeux bandés. Au bord du terrain, des assistants pour les guider, et dans la tribune le coach. De sa position, le coach y voit globalement clair. Depuis toujours, on joue la partie ainsi. Dans l’équipe A, on recrute les joueurs pour leurs qualités techniques sur les postes à pourvoir, les assistants sur leur capacité à obtenir les meilleurs résultats pour satisfaire le projet du coach : gagner la partie (et renforcer sa légitimité à être le coach). Aussi, dans cette équipe, la plupart des joueurs rêvent de devenir assistant et parmi les assistants, certains se verraient bien en coach.

Dans ce système de jeu, le jeu est globalement assez lent et imprécis. L’équipe B Dans l’équipe B, chaque joueur y voit parfaitement. Une règle du jeu pour changer de paradigme. 10 outils pour faire de votre équipe une équipe auto organisée. Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs ! Une fois n’est pas coutume, nous remettons en avant un de nos articles les plus lus sur le blog. À lire et à relire ! Vous pensez qu’une équipe est plus efficace et s’investit davantage quand on l’a laissée s’organiser toute seule ? Vous pensez qu’être trop directif, c’est souvent contre-productif et que de toute façon on ne peut pas téléguider les gens. Vous pensez que si les gens travaillent sans vraiment savoir pourquoi et sans pouvoir s’organiser eux même ils ne feront rien de bien. Bref vous croyez en l’équipe auto organisée ? Et bien nous aussi.

Voici donc 10 outils qui pourront vous aider dans votre longue route vers l’équipe auto organisée. 1 – Un totem pour l’équipe (à 1’35) : on cherche tous à appartenir à quelque chose, c’est un des moteurs de l’intelligence collective. Qu’est-ce qu’on continue à faire ? Par Sacha Lopez. Gestion de projet : Les leçons à retenir du programme Apollo. Le programme Apollo est considéré par tous comme un remarquable exploit, mêlant audace et innovation technologique. Pour beaucoup de responsables de la NASA, son succès est d’abord le fruit d'une gestion de projet parfaitement maîtrisée. Tout le monde se souvient de Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins, les héros de la première mission lunaire de 1969. Cependant, le grand public se rappelle beaucoup moins des milliers d’ingénieurs et de techniciens sans lesquels rien n’aurait été possible.

Ayant relevé le défi quasi surhumain d’envoyer un américain sur la Lune en moins d’une décennie, le programme Apollo est considéré par tous comme un remarquable exploit, mêlant audace et innovation technologique. De fait, neuf importantes leçons peuvent être tirées de la réussite du programme Apollo, que l’on peut appliquer à n’importe quelle gestion de projet d’envergure. 1 Communiquer ouvertement avec toutes les parties prenantes 2 La planification est l’étape la plus importante 6 Déléguez. Céline Ricocé : « Le courage managérial est une qualité trop rare » Défendre son équipe et ses projets, oser dire non, savoir reconnaître ses erreurs… Trop de chefs manquent de courage, dénonce Céline Ricocé.

Pour cette coach, le courage managérial est pourtant une qualité fondamentale, qui s’apprend et se travaille au quotidien. Propos recueillis par Margaux Rambert Psychologies : Pourquoi est-il important qu’un manager fasse preuve de courage ? Céline Ricocé : Le manque de courage d’un chef crée de la solitude, de l’impuissance et de la méfiance chez ses collaborateurs. C’est l’un des reproches les plus fréquents envers les managers. Comment définir le courage managérial ? Céline Ricocé : C’est d’abord un courage relationnel. Pourquoi ? Céline Ricocé : En entreprise, écouter et exprimer ses émotions est loin d’être encouragé, surtout lorsqu’on monte dans la hiérarchie. A découvrir Testez-vous ! Votre patron et vousNous projetons sur notre chef toutes sortes de fantasmes.

Il est vrai que l’on entend souvent qu’un chef doit mettre ses émotions de côté…