background preloader

Les jeunes et la lecture

Facebook Twitter

Les tout-petits lecteurs

Le site de toutes les écritures. Lecture_ado.pdf. Que lisent vraiment les ados? Avant, c'était simple: entre 11 et 15 ans, soit on aimait lire, soit non.

Que lisent vraiment les ados?

Et lorsqu'on appartenait à la première catégorie, on avait à la fois un oeil dans la Bibliothèque verte et l'autre qui lorgnait celle de nos parents -où l'on piochait d'autant plus joyeusement qu'elle n'était pas forcément autorisée. Mais ça, c'était avant, il y a longtemps, quand on pouvait également s'entendre dire: "Plutôt que de ne rien faire [= lire un livre], viens m'aider à mettre la table. " Car depuis une quinzaine d'années, et de manière accrue avec la crise récente et le spectre du chômage, ce que les collégiens entendent, c'est l'injonction: "Lis!

" Et, si possible, lis des choses "intelligentes et éducatives". Rares sont les adultes qui n'associent pas la réussite scolaire à une pratique de lecture sérieuse, exerçant dans ce domaine, comme dans beaucoup d'autres, une pression angoissée. >>> Retrouvez notre dossier: "Vivre avec un(e) ado" La lecture des adolescents : comment avoir "bon genre" ? / Christine Detrez - Université Toulouse II-le Mirail. L’adolescent et la lecture, supports et pratiques nouvelles. A l’occasion de la deuxième édition du colloque Métamorphoses numériques du livre, Olivier Donnat a commenté l’enquête qu’il a dirigé sur les Pratiques culturelles des français à l’ère numérique1.

L’adolescent et la lecture, supports et pratiques nouvelles.

Les résultats permettent de différencier nettement une tranche de la population qui suscite tout à la fois attentions et interrogations. Première génération à maitriser avec acuité les possibilités du numérique, les teenagers sont en effet devenus leaders d’opinion et dictent les stratégies marketing des entreprises de produits de consommation comme la mode. Mais dans le secteur du livre, les politiques culturelles ont choisi de privilégier l’enfance, au détriment des jeunes adultes. Pourtant si les 12-15 ans délaissent inexorablement le livre imprimé au profit d’autres pratiques culturelles et supports, le décrochage de la lecture n’est ni une fatalité ni même une certitude.

La lecture n’est plus un marqueur social Pour aller plus loin: Les adolescents et la lecture, quinze ans après. Les jeunes ne lisent plus : avant-hier à cause de la bande dessinée, hier à cause de la télévision, aujourd’hui à cause d’internet.

Les adolescents et la lecture, quinze ans après

Sans s’interroger ni sur la transformation du verbe lire en verbe intransitif, ni sur ce passé mythique où les adolescents, tel le petit Marcel de la Recherche qui, plongé dans sa lecture, laissait s’égrener les heures au clocher de Combray, auraient été passionnés de lecture, les discours de déploration ricochent de génération en génération. Lirado : sélection de livres pour adolescents. Bibliothèque Communale Hergé » Blog Archive » L’Antre Ado – club de lecture mercredi 20 novembre de 17h à 18h30. Librairie A pleine Page. Toujours animée par Gaëlle et Bérangère, nous sommes fières de vous annoncer que la session 2013-2014 s'annonce bien !

Librairie A pleine Page

Nous comptons cette année une dizaine de membres et nous sommes heureux d'y voir enfin tout plein de garçons (ça fait de la compagnie pour Viktor...) Ce regain d'intérêt est le bienvenu au sein de la librairie et nous nous réjouissons d'accueillir de nouveaux membres. Cette année les titres présentés sont les suivants : Calpurnia de Jacqueline Kelly dont vous pouvez lire le coup de coeur ici Bacha Posh de Charlotte Erlih dont vous pouvez aussi lire le coup de coeur par là Le 4 décembre nous avons accueillis Annelise Heurtier pour une après-midi de discussion autour du 3e roman lu cette année par le club : Sweet sixteen.

Une après-midi très joviale et intéressante de l'avis de tous les participants (y compris l'auteur... à lire ici !) Le journal malgré lui de Henry K. La bobine d'Alfred de Malika Ferdjoukh. Les trois soeurs et le dictateur, Elise Fontenaille Niak, Carl Hiaasen. Ados : zéro de lecture ? Les études récentes sont formelles : bien souvent, arrivé à l'adolescence, un jeune abandonne le livre.

Ados : zéro de lecture ?

Déplacement des centres d'intérêt ? Internet et autres écrans ? Explication d'un phénomène qui n'est pas sans paradoxe. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Catherine Simon Francine et Léa sont des prodiges. Toutes les études sociologiques le disent : arrivés à l'adolescence, les jeunes "décrochent", les livres leur tombent des mains. Menée auprès de 4 000 jeunes, interrogés tous les deux ans, de 2002 à 2008 (à 11 ans, 13 ans, 15 ans, puis 17 ans), cette enquête pionnière a fait l'objet d'un commentaire éclairant des sociologues Christine Détrez et Sylvie Octobre, publié dans Lectures et lecteurs à l'heure d'Internet (sous la direction de Christophe Evans, Cercle de la librairie, 2011).

Ce phénomène de désaffection est-il nouveau ? Il n'empêche : on vend beaucoup de livres pour les enfants ou les ados ! La faute aux "décrocheurs" ?