# Libya 17 TH / 09/03

Facebook Twitter

Intervenir en Libye ? Faut-il intervenir en Libye ?

Intervenir en Libye ?

C’est la question dont nous allons débattre ce soir avec, les laboratoires d’idées, think tanks, instituts de recherche et agences intellectuelles que nous réunissons régulièrement le mercredi dans Du grain à moudre. Untitled. Libya: Gaddafi forces detain and beat BBC team. 10 March 2011Last updated at 14:04 Goktay Koraltan and Feras Killani said other detainees had been badly beaten Libyan leader Col Muammar Gaddafi's security forces detained and beat up a BBC news team who were trying to reach the strife-torn western city of Zawiya.

Libya: Gaddafi forces detain and beat BBC team

Members of the three-man team were beaten with fists, knees and rifles, hooded and subjected to mock executions by Libyan troops and secret police. The three were detained on Monday and held for 21 hours, but have now flown out of Libya. The UN Human Rights Commissioner says their treatment may amount to torture. "For them to be targeted, detained and treated with such cruelty, which could amount to torture, is completely unacceptable and in serious violation of international law," said High Commissioner Navi Pillay in a news release.

Avant d’envoyer dollars et fusils le Pentagone va faire passer « l’examen » aux insurgés. Faisant référence aux rebelles libyens qui se battent contre Kadhafi, le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney a déclaré : « La possibilité de les armer, de leur fournir des armes, est une des options que nous sommes en train de considérer ».

Avant d’envoyer dollars et fusils le Pentagone va faire passer « l’examen » aux insurgés

Mais, a-t-il ajouté, si nous choisissons cette option nous devons être « bien informés » et conscients de « ce que nous essayons de réaliser ». Washington -explique le New York Times- est très attentif à ne pas jeter des armes dans un conflit qui implique « des groupes sur lesquels l’intelligence est limitée ». Il serait « prématuré », a dit Carney ironiquement, d’« envoyer une cargaison d’armes à une boîte postale en Libye ». De ce fait, « nous sommes en train d’utiliser de nombreux canaux pour contacter des groupes et individus de l’opposition, pour en savoir plus sur les objectifs qu’ils poursuivent, sur ce qu’ils veulent ». Edition de mercredi 9 mars 2011 de il manifesto. 119671. Repression, Resistance and the CIA in Libya. British SAS Suffer Embarrassing Libya Failure. FOOD AID for LIBYA BLOCKED BY LIBYAN GOV'T. Libya Alhurra. UPDATE 5-Libyan rebels cling to city centre of Zawiyah. Enorme explosion près de Ras Lanouf - Libye - Actualités internationales - FRANCE 2 : toute les informations internationales en direct.

Libye - 9 mars 2011 - 20ème jour. European Parliament Audiovisual. Un jet privé libyen a décollé de Tripoli.

# Libya 17 TH 10/03

# Libya 17 TH / 11/03. Des médecins libyens au chevet des combattants de la "révolution" - Monde. Les insurgés libyens pressent l'Ouest de neutraliser l'aviation. Les rebelles, pratiquement désarmés face aux raids aériens gouvernementaux, ont été stoppés dans leur progression vers l'ouest du pays par les forces gouvernementales.

Les insurgés libyens pressent l'Ouest de neutraliser l'aviation

L'idée d'une zone d'exclusion est défendue de concert par la Grande-Bretagne et par la France mais plusieurs pays, dont la Chine et la Russie qui disposent d'un droit de veto au Conseil de sécurité de l'Onu, sont très réservés. Les Etats-Unis ont souligné qu'une telle initiative, qui entraînerait nécessairement des attaques contre les défenses aériennes libyennes, devait bénéficier d'un large soutien international, ce dont conviennent Londres et Paris. A Tripoli, Mouammar Kadhafi a affirmé que le peuple libyen courrait aux armes si une telle zone d'exclusion aérienne était instaurée, car cela prouverait selon lui que les Occidentaux veulent "prendre le contrôle de la Libye et lui voler son pétrole". "Ils (les Occidentaux) avaient établi une zone d'exclusion aérienne en Irak.

"Et les droits de l'homme, alors ? Par. Rebels: Forces loyal to Gadhafi hit oil terminal of Es Sider in east Libya during heavy bombardment - Reuters. The Libyan Republic - The Interim Transitional National Council. In this important historical juncture which Libya is passing through right now, we find ourselves at a turning point with only two solutions.

The Libyan Republic - The Interim Transitional National Council

Either we achieve freedom and race to catch up with humanity and world developments, or we are shackled and enslaved under the feet of the tyrant Mu’ammar Gaddafi where we shall live in the midst of history. Libye : nouveaux raids aériens sur Ras Lanouf. Gaddafi threatened to ally with bin Laden, and it threatens France. Dans un entretien exclusif enregistré mardi soir et diffusé mercredi matin par LCI, Mouammar Kadhafi a accusé les Occidentaux, notamment la France, de mener "un complot colonialiste" contre son pays.

Gaddafi threatened to ally with bin Laden, and it threatens France.

Egalement interrogé sur le fait de savoir s'il envisageait des "mesures de représailles" contre la France, le dirigeant libyen s'est borné à lancer un laconique "on verra", tout en se disant confiant sur de futures "visites" en Europe une fois que "tout cela sera terminé". Rhétorique habituelle Dans cette interview réalisée de manière rocambolesque (voir : "Les coulisses de l'interview exclusive de Kadhafi"), Mouammar Kadhafi affirme notamment qu'il pourrait prendre contact avec celui qu'il considère comme "l'ennemi commun" de la Libye et des Occidentaux, à savoir Oussama Ben Laden, pour se venger des pressions.

Libye : Exclusif LCI : Kadhafi menace de s'allier avec Ben Laden - Monde. Violents combats en Libye, une zone d'exclusion aérienne à l'étude, actualité Monde : Le Point. Les blindés et l'aviation libyenne ont intensifié leur offensive contre les rebelles, mardi, posant avec une urgence accrue la question de la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne par la communauté internationale.

Violents combats en Libye, une zone d'exclusion aérienne à l'étude, actualité Monde : Le Point

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre britannique David Cameron ont discuté ensemble de cette option tout en convenant qu'une intervention devait disposer d'un large soutien international. Britanniques et Français travaillent de concert au Conseil de sécurité des Nations unies pour proposer une résolution en ce sens, dont l'idée sera examinée lors d'une réunion des ministres de la Défense des États membres de l'Otan jeudi et vendredi. Face à la violence des combats et aux risques de famine et de crise humanitaire en Libye, les gouvernements étrangers sentent la nécessité d'agir rapidement, mais hésitent à passer des sanctions à une action militaire.

Objectifs communs Pour les insurgés, cette disposition est jugée cruciale. Signes de découragement. Libya's helicopter forces are greatest threat, U.S. Marine chief says. At a committee hearing Tuesday, Marine Corps Commandant Gen.

Libya's helicopter forces are greatest threat, U.S. Marine chief says

James F.