background preloader

Exemples

Facebook Twitter

Foire aux questions. Cette page recense les situations rencontrées par les utilisateurs et tente de répondre aux questions que vous vous êtes posées.

Foire aux questions

TF1 vs Captvty. COPIER-COLLER – « Bridget », le magazine qui copie « Causette » Couverture du magazine Bridget.

COPIER-COLLER – « Bridget », le magazine qui copie « Causette »

"L’impression de déjà-vu se confirme dès les premières pages : le nouveau titre qui a débarqué dans les kiosques au mois d’août est une copie de Causette", écrivait dimanche Rue89, partenaire du mensuel "plus féminin du cerveau que du capiton" lancé en mars 2009. En ligne de mire, Bridget, un magazine qui s'inspire très largement de Causette. Maquette, titre, typographie, titre des rubriques, positionnement, couverture : les similitudes sont multiples. Si le patron de la CIA n’arrive pas à protéger ses emails perso, alors les autres ….

Comment le FBI a-t-il découvert que les emails de menaces et d’insultes reçus par Jill Kelley, copine avec tous les généraux en poste en Floride (y compris David Petraeus, chef de la CIA), avaient été envoyés par Paula Broadwell, maîtresse cachée de Petraeus, et femme jalouse ?

Si le patron de la CIA n’arrive pas à protéger ses emails perso, alors les autres ….

Mme Broadwell avait pourtant pris soin de créer des comptes Gmail avec des faux noms, et d’envoyer ses messages malveillants uniquement quand elle était dans des lieux publics ou des hôtels équipés de wifi gratuit. Pour la retrouver, le FBI a demandé à Google un relevé des numéros IP des ordinateurs d’où chaque message avait été envoyé. Ces données techniques confidentielles sont conservées par des services de webmail pendant au moins un an. Il a suffi que Mme Kelley parle de son problème à un autre de ses copains, agent du FBI en Floride, pour qu’une enquête soit déclenchée et que la demande soit envoyée à Google, qui l’a aussitôt acceptée. MP3, ebooks... on a vérifié, ils ne vous appartiennent pas.

Rue89 a mis son nez dans les conditions d’utilisation des grandes plateformes de vente de culture numérisée.

MP3, ebooks... on a vérifié, ils ne vous appartiennent pas

Prêter un ebook ou un album à un ami ? N’y pensez pas. Un livre en papier ou un CD en plastique, c’est pratique. On peut le prêter, le brûler, le donner, le vendre, le lire en France ou à l’étranger. Quand vous achetez des livres et de la musique numérique (mais également des films, des jeux vidéo ou des séries), que ce soit sur Google Play, Amazon ou l’iTunes Store d’Apple (et sur bien d’autres sites), vous avez simplement le droit de lire le livre ou de regarder votre vidéo.

Nous avons épluché les conditions générales de vente et d’utilisation (le texte qui définit les conditions auxquelles vous pouvez utiliser une plateforme ou un service) des grandes plateformes de vente de biens culturels numériques (l’iTunes Store d’Apple, Google Play, Amazon, la Fnac...) pour en dénicher les dispositions surprenantes. Le président Pal Schmitt, le "Borat de la Hongrie", a dû démissionner. Le Figaro : la triche à l'école. Comment j'ai pourri le web. Petite expérience amusante sur l'usage du numérique en lettres Préambule Pendant ma première année au lycée, j’ai donné à mes élèves de Première une dissertation à faire à la maison. Avec les vacances scolaires les élèves avaient presque un mois pour la rédiger : c’était leur première dissertation de l’année. Il modifie Wikipédia pour ne pas être accusé de plagiat par sa prof. Si un enseignant n'avait pas la maturité pour tirer profit des NTICLes z'ed.

<div class="greet_block wpgb_cornered"><div class="greet_text"><div class="greet_image"><a href=" rel="nofollow"><img src=" alt="WP Greet Box icon"/></a></div>Bienvenue sur <strong>les zed</strong> !

si un enseignant n'avait pas la maturité pour tirer profit des NTICLes z'ed

Vous pouvez vous abonner gratuitement aux <a href=" rel="nofollow"><strong>flux RSS</strong></a> pour rester informé des derniers articles. <div style="clear:both"></div><div class="greet_block_powered_by">Powered by <a href=" title="WP Greet Box WordPress Plugin" style="text-decoration:none;" onclick="pageTracker. _trackPageview('/outgoing/omninoggin.com/projects/wordpress-plugins/wp-greet-box-wordpress-plugin/? Sanction disciplinaire - ESRS0900024S. Affaire : monsieur xxx, étudiant doctorant, né le 19 janvier 1975.

Sanction disciplinaire - ESRS0900024S

Textes et photos libres. Les adolescents et Internet. Rédaction de courriels. Voir aussi : Exemples de courriels | Aspects techniques du courrielDangers et désagréments du courriel Certaines questions sur ton projet sont restées en suspens ?

Rédaction de courriels

Après de sérieuses recherches, consulte les experts du Web. Productique essai video.wmv.  Conseil de prud’hommes de Boulogne Billancourt Jugement de départage 19 novembre 2010. Jeudi 25 novembre 2010.

 Conseil de prud’hommes de Boulogne Billancourt Jugement de départage 19 novembre 2010

Bob Garcia contre Moulinsart : La citation graphique face au tribunal. Bob Garcia contre Moulinsart : La citation graphique face au tribunal 3 juin 2008 Bob Garcia est un teigneux.

Bob Garcia contre Moulinsart : La citation graphique face au tribunal

Il avait des tas de choses à raconter à propos d’Hergé, de ses sources et de ses influences. Il a publié depuis fin 2005 un certain nombre d’ouvrages sur son idole : Jules Verne et Hergé : d’un mythe à l’autre, Tintin au pays du polar, Tintin à Baker Street, Hergé, la bibliothèque imaginaire et Hergé et le 7ème Art, tous parus aux éditions McGuffin. Ces études reproduisaient des vignettes de l’œuvre d’Hergé à l’appui de ses thèses et des démarques, sinon des parodies, de couvertures et de dessins.

Sans l’accord des détenteurs des droits. Tintin au tribunal La société Moulinsart et l’ayant-droit d’Hergé, Fanny Rodwell attaquèrent dès lors l’auteur et sa société d’édition en avril 2006, de même que… la FNAC, libraire coupable d’avoir proposé ces ouvrages à la vente sur son site Internet. Et si on arrêtait de travailler sur Tintin? Dessin de Tardi, publié dans le n° hors série de (A suivre), avril 1983.

Et si on arrêtait de travailler sur Tintin?

Les éditions Moulinsart, propriétaire des droits de l’oeuvre d’Hergé, ont eu la peau de Bob Garcia. Le tintinologue qui avait eu le tort de publier deux études illustrées d’une trentaine de vignettes, a été condamné en appel pour le motif burlesque de “contrefaçon” à 50.000 euros de dommages et intérêts. La maison d’édition a mis une hypothèque sur la maison de l’écrivain, qui n’a pas les moyens de payer un tel montant et fait appel aux dons sur sa page Facebook. On sait Nick Rodwell particulièrement chatouilleux sur les questions de propriété intellectuelle. Le procès Garcia est clairement l’occasion de faire un exemple, dans le contexte de la préparation du film de Steven Spielberg, pour intimider ceux qui seraient tentés de soumettre l’oeuvre d’Hergé aux pratiques du remix, montage et autres citations qui fleurissent sur internet.