background preloader

Learning center

Facebook Twitter

Centres de connaissances et de culture(s): vers la refondation de la pédagogie ? Le 7 novembre, lors d’une rencontre avec les professeurs-documentalistes de la Dordogne, l’occasion m’a été donnée de répondre aux questions légitimes qu’ils se posent sur la démarche d’expérimentation, proposée en 2012 par la DGESCO, de transformation des centres de documentation et d’information en centres de connaissances et de cultures (CCC ou 3C)[1].

Centres de connaissances et de culture(s): vers la refondation de la pédagogie ?

Je livre ici quelques unes des questions posées et les réponses qui leur ont été apportées. La notion de service qui est au cœur des CCC est-elle compatible avec nos missions d'enseignements ? 2012_vademecum_culture_int_web_214771.pdf (Objet application/pdf) La sidération du troisième lieu.

Vous n’êtes pas parfois excédés par la référence (révérence ?)

La sidération du troisième lieu

Réitérée à la bibliothèque comme troisième lieu ? Ce troisième lieu (il ne s’agit pas ici du bar lesbien des nuits parisiennes ) revient en boucle comme une incantation. Tapez sur Google la requête précise "bibliothèque troisième lieu", vous obtiendrez près de 8 000 réponses : pas mal pour un concept qui n’a été vulgarisé en France que depuis 2009, grâce au mémoire d’étude de Mathilde Servet !

Activités FLE

Entretien avec David Aymonin sur le learning center: Le learning center est au centre de nombreuses interrogations.

Entretien avec David Aymonin sur le learning center:

Quoi de mieux dès lors que d’interroger David Aymonin, celui qui dirigea le Rolex center et qui est aujourd’hui en Nouvelle Calédonie au SCD de Nouméa après après avoir été conservateur de bibliothèques en Métropole mais aussi responsable de diverses structures documentaires de par le monde. Vous trouverez ici quelques éléments sur lui, même s’ils sont déjà un peu anciens. Bonne lecture et à vos réactions. En préambule à « l’interviouwe » qui va suivre, je voulais d’abord te remercier Olivier de m’avoir contacté dans ma lointaine contrée, désormais la Nouvelle Calédonie, pour me donner l’occasion de réfléchir et de m’exprimer sur le sujet des learning centers, en l’élargissant à celui des bibliothèques scolaires appelée chez nous CDI, et en me permettant de constater à quel point le monde entier est confronté aux mêmes questions, de l’Australie à la Nouvelle Zélande, en passant par la Finlande ou la Suisse. 1. 2.

Nouveaux espaces et nouveaux services. Ces mystérieux Learning Centers sont-ils pour les bibliothèques publiques et universitaires un nouveau paradigme à l’heure du numérique ou les bibliothèques ont-elles toujours été des « lieux d’apprentissage » et des « boîtes à idées » dont on se plaît désormais à souligner cette dimension par des termes anglo-saxons dans une optique de buzz ?

Nouveaux espaces et nouveaux services

Quels enseignements tirer des exemples étrangers pour construire ou réaménager une bibliothèque et moderniser ses services ? La journée d’étude organisée par Médiaquitaine le 26 mai dernier a constitué une « boîte à idées » stimulante pour des participants venus de la France entière. Séminaire ESEN : " Du CDI au Learning center" - Powered by Google Docs. FADBEN. Dans les programmes d’enseignement et dans les cursus et, bien sûr, disposer d’un personnel flexible aux compétences multiples !

FADBEN

Du CDI au learning centre : Voyons maintenant quels changements se profilent pour les CDI au travers des textes et des discours institutionnels. Dans le rapport de 2009 L’accès et la formation à la documentation du lycée à l’université : un enjeu pour la réussite des études supérieures [3], Jean-Louis Durpaire et Daniel Renoult insistent sur l’importance pour les élèves du secondaire d’acquérir, dans une perspective de réussite universitaire, des méthodes de travail parmi lesquelles la recherche d’information. Relativement aux questions du lieu et de la politique de site, nous pouvons en extraire les quelques points suivants : A la fin du rapport, il est recommandé de « proposer une circulaire ministérielle sur l’accès des élèves aux ressources documentaires sous toutes ses formes, et en particulier sur le rôle des CDI en lycée ».

Learning center… purée ! Projet de circulaire de missions. Le cas des "learning centres" - ARDEP Bretagne. Learning center et CDI. Le futur CDI vu par l’institution Education Nationale (On attend toujours une circulaire de mission pour remplacer celle de 1986) est depuis peu associé au concept de Learning center jusque là appliqué aux bibliothèques universitaires.

Learning center et CDI

Ainsi un séminaire "du CDI au learning center" est-il prévu du mercredi 23 au vendredi 25 mars 2011 à l’ESEN pour creuser le sujet. Quelques professeurs documentalistes y ont été conviés. Déjà Le sigle ECDI utilisé par J.L Durpaire annonçait le glissement d’un CDI, centre d’apprentissage et de formation avec un enseignant documentaliste, vers un CDI, service ouvert de façon maximale à un public plus "autonome" organisant lui même son apprentissage à l’aide de nouveaux supports.

Si tout n’est pas à rejeter dans cette vision futuriste (et anglophone ?) Idéalement conçue comme un lieu de savoir, on sent cependant venir la dérive d’une économie de moyens et de personnels qualifiés, compensée par une technicité accrue. Les learning center - Franc-parler.org. Les Learning center sont des… bibliothèques universitaires modernes. Les missions des centres sont multiples et intégrées : documentaires, (y compris l’offre technologique), pédagogiques, sociales, un peu moins fréquemment culturelles.

Les Learning center sont des… bibliothèques universitaires modernes

On soulignera que les expériences étrangères les plus réussies se situent dans des universités dispensant des formations professionnalisantes, mais il ne s’agit pas d’un modèle exclusif. Plusieurs établissements exemplaires quant aux publics et aux services sont décrits dans le rapport, notamment les Learning resources centres de l’université de Kingston au sud de Londres, le Saltire Centre de la Glasgow Caledonian University, le projet du Rolex Learning Centre à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Lumière. Grande amplitude horaire est la règle, y compris un service de nuit. Rapport_Learning_Centers_7-12_RV_131336.pdf (Objet application/pdf)