background preloader

Page Web

Facebook Twitter

PAGE WEB ; le Tourisme Montagnard - PAGE WEB ; le tourisme de montagne - Le Tourisme de Montagne 1.

PAGE WEB ; le tourisme de montagne -

Définition Les origines du tourisme montagnard remontent au XIXème siècle et renvoient au concept de la montagne « réserve de santé ». Jusqu'au début du XXème siècle, où apparaissent les premiers engouements pour les sports d'hiver, le tourisme de montagne est resté principalement estival. C'est après la seconde guerre mondiale, et tout particulièrement dans lesannées 1960 à 1980, que l'Etat a stimulé juridiquement et techniquement le développement des grandes stations de ski, et, au nom de la « rénovation rurale », des petites stations-villages. 2. 4. Si un Français sur trois prend des vacances d’hiver, seul un sur quinze se rend dans une station de sports d’hiver. En été, la montagne offre une gamme diversifiée d’activités : tennis, VTT, équitation, escalade, randonnée, sports aériens (parapente, deltaplane, …), sports de tir (tir à l’arc, …), sports d’eau vive (rafting, canyoning, …), remise en forme.

PAGE WEB ; pôle "tourisme de montagne en été" PAGE WEB ; site Officiel des Stations de Ski en France. PAGE WEB ; l'avenir de la montagne. B) Le principe de continuité de l'habitat (1) Le principe (a) La loi « montagne » La loi « montagne » s'est également traduite par l'obligation de construire en continuité avec les bourgs et les villages existants, en vertu des dispositions du III de l'article L. 145-3 du code de l'urbanisme.

PAGE WEB ; l'avenir de la montagne

Cet article prévoit que sous réserve de l'adaptation, de la réfection ou de l'extension limitée des constructions existantes et des installations ou équipements d'intérêt public incompatibles avec le voisinage des zones habitées, l'urbanisation doit se réaliser en continuité avec les bourgs, villages et hameaux existants. Cette règle n'admet d'exception que lorsque la préservation des espaces naturels et agricoles ou la protection contre les risques naturels imposent : - la délimitation de hameaux nouveaux intégrés à l'environnement ; Cet article précise que la capacité d'accueil des espaces destinés à l'urbanisation doit être compatible avec la préservation des espaces naturels et agricoles. PAGE WEB ; tourisme et Montagnes. La filière Le domaine montagnard couvre officiellement 23% du territoire national.

PAGE WEB ; tourisme et Montagnes

On estime que le poids économique du tourisme en montagne représente 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et la clientèle étrangère représente 30% de ce total. La montagne présente un vaste potentiel de registres, et donc de produits touristiques, en lien avec la bi-saisonnalité de la destination et sa pluralité. La saison "hiver", liée aux sports d’hiver, se concentre fortement sur les périodes de vacances scolaires et concerne un territoire plus étroit (en lien avec l’enneigement nécessaire à ce type de séjours). La deuxième saison, essentiellement estivale (mais qui peut également se développer hors de la période liée aux congés d’été: printemps, automne, selon les territoires), est susceptible de concerner l’ensemble des territoires de montagne.

Promotion >> Découvrir les autres thématiques © Atout France-Robert Palomba. PAGE WEB ; le Tourisme montagnard. L'espace montagnard français couvre environ 1/5 du territoire (22, 8 % , soit 124 016 km2 ).

PAGE WEB ; le Tourisme montagnard

La montagne française comprend 7 massifs : Les Alpes du nord, les Alpes du sud, les Pyrénées, le Massif Central, le Jura, les Vosges et la Corse. Les Alpes (Alpes du Nord et Alpes du Sud ) ne représentent que les extrémités septentrionale et occidentale d'une chaîne longue de plus de 1200 kilomètres . Les Alpes comptent 1461 communes sur 35 000 km2.Les Pyrénées se développement sur près de 500 kilomètres de l'Atlantique à la Méditerranée. Leur altitude est élevée, leur largeur souvent inférieure à 150 kilomètres et leurs vallées profondes et disposées perpendiculairement à l'axe médian de la chaîne. Ces différents traits leur donnent l'apparence d'un massif aux versants abrupts. La zone montagne a été définie par l'arrêté du 28 avril 1976. 860 communes sont équipées pour le ski nordique. Atlas des stations du massif des Alpes de Hugues François , Novembre 2012 .