background preloader

Le roman japonais contemporain

Facebook Twitter

Romans japonais - La sélection du "Monde des livres" A l'occasion du Salon du livre 2012, dont l'invité d'honneur est le Japon, "Le Monde des livres" propose une liste d'ouvrages de la littérature japonaise. LE MONDE DES LIVRES | 15.03.2012 à 12h26 • Mis à jour le 15.03.2012 à 17h24 | Par "Le Monde des livres" La femme trompéeL'Aiguillon de la mort (Shi no toge), de Toshio Shimao En empruntant son titre à une épître de Paul, Toshio Shimao (1917-1986) semblait placer son roman sous le signe de la culpabilité chrétienne.

Et, pourtant, ce livre d'une extraordinaire froideur dans l'analyse évacue toute crise de conscience. Traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu. Une tasse de théLe Secret du maître de thé (Rykiû Ne Tasuneyo), de Kenichi Yamamoto Elégant roman historique, cette première traduction d'un roman de Kenichi Yamamoto conjugue intrigue classique et véritables habiletés littéraires. Traduit du japonais par Yoko Kawada-Sim et Sylvain Chupin. Délices de SôsekiUne journée de début d'automne, de Sôseki Où est mon chapeau ? Ed.

Yasunari Kawabata - Prix Nobel de Littérature 1968

Kenzaburo Oe - Prix Nobel de Littérature 1994. Kazuo Ishiguro - Prix Nobel de Littérature 2017. Haruki Murakami. Yukio Mishima. Osamu Dazaï. Kenji Miyazawa. Yasushi Inoue. Shūsaku Endō. Natsume Soseki. Ryunosuke Akutagawa. Nagai Kafu. Eiji Yoshikawa. Nakajima Atsushi. Fumiko Enchi. Mori Ogai. Jiro Osaragi. Sawako Ariyoshi. Shôhei Ooka. Takeshi Kaïko. Tomiko Inui. Haruo Umezaki. Naoya Shiga. Chiyo Uno. Sei Shônagon [966 - 1025] Notes de chevet. Murasaki Shikibu [973 - 1014] Le Dit du Jenji. Basho Matsuo [1644 - 1694] Traité de poétique du haikai.

Okakura Kazukô [1862 - 1913] Le Livre du Thé

Michihiko Hachiya - Le Journal d'Hirosihima 6 août au 30 septembre 1945 (Publié en 1955) Tayama Katai [1872 - 1930] Futon. Ichyô Higushi [1872 - 1893] La Treizième nuit et autres récits. Kyôka Izumi [1873 - 1939] - La Femme fidèle. Collectif - Anthologie de nouvelles contemporaines. Anonyme. Tsumotu Mizukami. Kyoko Nakajima. Yuko Tsushima. Hideo Okuda.

Nobuaki Kanazawa. Medoruma Shun. Risa Wataya. Shuichi Yoshida.

Arata Tendo

Kenichi Yamamoto. Takuji Ichikawa. Furakawa Hideo. Ira Ishida. Takeshi Kitano. Kôbô Abé. Kazushige Abe. Ayatsuji Yukito. Tomomi Fujiwara. Yoshikichi Furui. Mitsuyo Kakuta. Toshiyuki Horie. Durian Sukegawa. Yu Miri. Miyamoto Teru. Sayaka Muraka. Ryu Murakami. Jirô Asada. Mieko Kawakami. Hitonari Tsuji. Natsuki Ikezawa. Ito Ogawa. Yoko Ogawa. Aki Shimazaki. Akira Mizubayashi. Jun'ishirô Tanizaki. Banana Yoshimoto. Akiuyki Nosaka. Yoko Tawada.

Akira Yoshimura

Keiichiro Hirano. Hiromi Kawakami. Et les polars japonais ? - L'Express 403. Guide de la littérature japonaise. Longtemps, le polar japonais s'est inspiré de récits venus de Chine. Il faut attendre la première moitié du XXe siècle pour découvrir le père fondateur du genre, Hirai Tarô (1894-1965), qui choisit pour pseudonyme Ranpo Edogawa (Flânerie au bord du fleuve Edo) en "hommage phonétique" à son auteur favori, Edgar Allan Poe. Auteur de nouvelles et de plus de trente romans, il privilégie l'énigme avec une pointe de fantastique et n'hésite pas à se mettre lui-même en scène dans La Proie et l'Ombre.

Puis il crée un héros récurrent, le détective Akechi Kogoro, qui, dans Le Lézard noir, poursuit une danseuse tatouée, véritable femme fatale. Son livre le plus déroutant s'intitule La Bête aveugle, où un masseur, frappé de cécité, séquestre des femmes et, en génial pervers, les séduit. Après une longue période de censure politique puis des copier-coller de romans anglo-saxons, s'impose enfin le romancier Seicho Matsumoto (1909-1992) qui écrit son best-seller en 1957 : Tokyo Express.

Ryo Hara

Mariko Koike. Akimitsu Tagaki. Nishimura Kyotaro. Kazuaki Takano. Kidô Okamoto - Enquêtes du détective Hanshichi. Natsuo Kirino. Edogawa Ranpo. Miyuki Miyabe. Keigo Higashino. Otsuichi. Misa Yamamura. Jiro Akagawa. Seishi Yokomizo. Hideo Yokoyama. Seicho Matsumuto. Kaoru Takamura. Isaka Kotaro.