background preloader

La Cybercriminalité

Facebook Twitter

Divers contenus relatifs à la cybercriminalité. En espérant que cela puisse vous être utile.

CYBERCRIMINALITÉ, Définitions. La cybercriminalité s'inscrit dans cette perspective où les formes de la criminalité et de la délinquance, passant de l'espace physique au domaine virtuel, changent de nature ainsi que d'expression.

CYBERCRIMINALITÉ, Définitions

Phénomène protéiforme aux contours flous, la cybercriminalité est appréhendée de manière large comme l'ensemble des infractions commises au moyen d'ordinateurs ou visant ces derniers. Elle englobe généralement deux catégories de délits que l'on distingue selon le rôle prêté aux technologies d'information et de communication. Dans un premier cas, l'informatique constitue le support et le vecteur par lesquels le délit est commis : diffusion de contenus illicites à caractère raciste, antisémite ou encore de nature pédopornographique, escroqueries sur sites de vente en ligne, contrefaçons d'œuvres audiovisuelles ou de logiciels notamment via l'échange direct entre internautes à partir des serveurs P2P (peer to peer). Cybercriminalité. Faq escroqueries sur internet / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité.

Les escroqueries sur Internet / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité. Escroqueries : que dit la loi ?

Les escroqueries sur Internet / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité

L'Article L313-1 du Code Pénal définit ainsi l'escroquerie : "le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manoeuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge.

L'escroquerie est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende". Reconnaître l'infraction : zoom sur les escroqueries les plus fréquentes sur Internet Transaction bancaire effectuée en ligne à un prix onéreux, sans retour du bien ; "Le phishing": vous recevez un courriel de votre banque vous demandant votre identifiant de connexion et votre mot de passe de consultation de votre compte en ligne.

Soyez vigilants. Les bons réflexes à adopter pour mieux se protéger. La protection contre la cybercriminalité / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité. Pour vous protéger contre les infractions commises sur les réseaux informatiques, il existe trois types de mesures, concernant votre ordinateur, vos enfants et les achats effectués sur Internet.

La protection contre la cybercriminalité / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité

La protection de votre ordinateur : Un logiciel antivirus régulièrement mis à jour protège votre ordinateur contre les virus et les logiciels indésirables. Une barrière de protection dite "fire wall" empêche les piratages (intrusions) dans votre ordinateur personnel ou sur un réseau informatique. La protection de vos enfants : L'accès à certains sites peut être verrouillé avec les navigateurs Internet en allant dans le menu "options", puis "sécurité", reconnaissable par les logos : Confiance Interdit Codé Des logiciels spécifiques filtrent les accès en fonctionnant par "listes noires" (listes de sites autorisés ou interdits) et/ou par mots-clés.Mais la meilleure protection reste la vigilance parentale car aucun dispositif n'offre une sécurité absolue, le réseau Internet évoluant sans cesse.

Cybercriminalité. Qu'est-ce-que la cybercriminalité ? / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité. La cybercriminalité est le terme employé pour désigner l'ensemble des infractions pénales qui sont commises via les réseaux informatiques, notamment, sur le réseau Internet.

Qu'est-ce-que la cybercriminalité ? / Sur internet / Conseils pratiques / Ma sécurité

Ce terme désigne à la fois : Cybercrime. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cybercrime

Un cybercrime est une « infraction pénale susceptible de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau ». Il s’agit donc d’une nouvelle forme de criminalité et de délinquance qui se distingue des formes traditionnelles en ce qu’elle se situe dans un espace virtuel, le « cyberespace ». Rap_cybercriminalite.pdf. DROIT L1 Cybercriminalité. UN BLOG SUR LA CYBERCRIMINALITÉ. La cybercriminalité : les solutions. La Cybercriminologie sous toutes ses formes avec Jean-Paul Pinte. Cairn.info - Revues de Droit.

Documents pédagogiques

Petites et moyennes entreprises, découvrez le « Guide des bonnes pratiques de l’informatique » adapté à vos besoins. Les problématiques rencontrées par les petites et moyennes entreprises pour la sécurité de leurs systèmes d’information sont nombreuses : protection des fichiers clientèle, des données personnelles et du savoir-faire technologique, sécurité des systèmes de production… Or, les TPE/PME sont confrontées, chaque jour, à de nouveaux risques menaçant leur intégrité, leur image et leur compétitivité : vol de données, escroqueries financières, sabotage de sites d’e-commerce.

Petites et moyennes entreprises, découvrez le « Guide des bonnes pratiques de l’informatique » adapté à vos besoins

Pour mieux appréhender les problématiques des petites structures, l’Agence travaille en partenariat avec la CGPME* qui apporte son expertise de terrain : ce Guide est le fruit d’une réflexion et d’échanges menés en commun. La prévention des incidents et attaques informatiques relève souvent de réflexes simples, qui concourent à une protection globale de l’entreprise. L’ANSSI et la CGPME encouragent tous les acteurs concernés à s’approprier et mettre en œuvre les conseils présentés dans ce document. Guide des bonnes pratiques de l’informatique. Les problématiques rencontrées par les petites et moyennes entreprises pour la sécurité de leurs systèmes d’information sont nombreuses : protection des fichiers clientèle, des données personnelles et du savoir-faire technologique, sécurité des systèmes de production… Or, les TPE/PME sont confrontées, chaque jour, à de nouveaux risques menaçant leur intégrité, leur image et leur compétitivité : vol de données, escroqueries financières, sabotage de sites d’e-commerce.

Guide des bonnes pratiques de l’informatique

Pour mieux appréhender les problématiques des petites structures, l’Agence travaille en partenariat avec la CGPME* qui apporte son expertise de terrain : ce Guide est le fruit d’une réflexion et d’échanges menés en commun. La prévention des incidents et attaques informatiques relève souvent de réflexes simples, qui concourent à une protection globale de l’entreprise. . * Confédération générale des petites et moyennes entreprises. Internet Prudent. Cybercriminalité : la Commission européenne multiplie les actions.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, bureau européen) La Commission européenne a présenté, lundi 10 février, son premier rapport sur la cybercriminalité élaboré, par le centre EC3, qu'elle a créé en janvier 2013 pour tenter d'endiguer ce phénomène et soutenir l'action des Etats membres.

Cybercriminalité : la Commission européenne multiplie les actions

La cybercriminalité coûte plus cher que les trafics de cocaïne, héroïne et marijuana. Les bandes organisées internationales sont derrière la plupart des escroqueries sur Internet, et le coût estimé de la cybercriminalité est plus élevé que les trafics de cocaïne, d'héroïne et de marijuana confondus, a déclaré mardi 8 mai le chef d'Interpol, Khoo Boon Hui.

La cybercriminalité coûte plus cher que les trafics de cocaïne, héroïne et marijuana

Piratage de TV5Monde : «Rien n’est inattaquable» selon un expert en cybercriminalité. Le Parisien-Aujourd'hui : Que vous inspire l'attaque dont vient d'être victime TV5Monde ?

Piratage de TV5Monde : «Rien n’est inattaquable» selon un expert en cybercriminalité

Daniel Martin. Je dirais que mon seul étonnement est qu’une attaque de cette ampleur n’ait pas déjà eu lieu. Nous savons que les membres de l’EI, et que toutes les personnes qui s’en revendiquent, sont dans une stratégie de médiatisation de leurs actions. Partant de là, quoi de mieux que l’attaque d’une chaîne francophone dont le rayonnement touche des millions de téléspectateurs à travers le monde ? Il apparaît que cette attaque a été préparée de longue date, car elle requiert un certain nombre de connaissances tant au niveau de l’architecture des réseaux de communications, que des modalités techniques mises en œuvre dans l’attaque elle-même.

QUESTION DU JOUR. La cybercriminalité coûte 388 milliards de dollars par an : Le coût de la cybercriminalité explose. Le coût mondial de la cybercriminalité en 2010 est estimé par Symantec à 388 milliards de dollars. Cybercrime : la réputation des entreprises mises à mal ? : Cybersécurité : les entreprises craignent pour leur réputation - JDN. L'aspect de la cybercriminalité qui inquiète le plus les entreprises est lié aux dommages qu'elle peut causer en matière de réputation. Ce type de dommage fait d'ailleurs plus peur aux répondants que la perte ou le vol d'informations personnelles. "La perte financière" est de son côté bien moins citée par les répondants : elle arrive en 5e position. "En plus des coûts financiers directs, les cyberattaques peuvent avoir d'autres conséquences financières plus indirectes, comme celles liées aux dommages causés à la réputation de la marque", rappelle le cabinet d'étude PwC : "C'est un point qui peut être particulièrement sensible pour les entreprises, car c'est souvent important pour elles de montrer qu'elles sont parmi les plus sûres sur leur marché : cela peut les aider à gagner des parts de marché" explique PwC.

A noter également que pour près d'un répondant sur cinq, lors d'une cyberattaque, ce sont les coûts liés à l'enquête et à la gestion de l'incident qui sont le plus redoutés. LE CYBER-HARCÈLEMENT. L'explosion de la cybercriminalité : Cybersécurité : les entreprises craignent pour leur réputation - JDN. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 2. Une transposition difficile aux nouveaux médias Les systèmes de protection mis en place pour les médias traditionnels sont difficiles à transposer pour les nouveaux supports de diffusion qui sont en partie délinéarisés.

En effet, la responsabilité éditoriale est incertaine sur Internet avec le développement des contenus générés par les utilisateurs et les sites de partage vidéo et la personnalisation des récepteurs tend à confiner ces nouveaux usages à une sphère plus personnelle que « la télévision qui trônait au milieu du salon familial »78(*). C'est la raison pour laquelle l'État a mis en place un régime juridique différent qui repose en grande partie sur les sanctions pénales. Il apparaît toutefois que, tant juridiquement que techniquement, le contrôle des nouveaux médias est encore insuffisant pour assurer la protection des mineurs.


  1. tranquard_groupe_droit Apr 9 2015
    bonjour à l'équipe, j'ai rajouté l'article wikipedia sur le cybercrime que je trouve intéressant et assez complet... Bonne lecture !