background preloader

Cerveau

Facebook Twitter

Neurosciences. Le cerveau source de sentiments. Une émission proposée et présentée par René Frydman En partenariat avec Le Quotidien du Médecin Le cerveau travaille tout le temps, nous dit Jean-Didier Vincent, ancien directeur de l’Institut de neurobiologie de Gif-sur-Yvette, professeur de neuroendocrinologie et membre de l'Académie des Sciences.

Le cerveau source de sentiments

Le cerveau a-t-il un sexe ? Que nous apprend la science sur la conscience ? Le machine-learning peut lire votre électroencéphalographie (EEG) et découvrir vos habitudes – Intelligence Artificielle et Transhumanisme. Storiesbywilliams L’avenir de la technologie d’identification par l’authentification peut, en effet se trouver dans l’analyse des ondes cérébrales.

Le machine-learning peut lire votre électroencéphalographie (EEG) et découvrir vos habitudes – Intelligence Artificielle et Transhumanisme

C’est un domaine prometteur, et son impact potentiel sur la vie quotidienne est pour le moins intriguant. Des chercheurs en cybersécurité de l’Université du Texas Tech ont affirmé avoir découvert une autre utilisation de la technologie. La stimulation magnétique transcrânienne pourrait être utilisée pour contrôler l’esprit, par Michael Persinger – Intelligence Artificielle et Transhumanisme.

Dans un article d’avril 2002 sur Wired, il est question des différents usages et techniques de la stimulation magnétique transcrânienne (TMS).

La stimulation magnétique transcrânienne pourrait être utilisée pour contrôler l’esprit, par Michael Persinger – Intelligence Artificielle et Transhumanisme

Nous avons décidé de partir à la découverte du chercheur américain en neurosciences cognitives et professeur d’université Michael A. Persinger, qui avance que la TMS pourrait être utilisée pour contrôler l’esprit, dans un article publié en 1995 dans Perceptual and Motor Skills Volume 80, Issue 3, June 1995: 791–799., titré « On the possibility of directly accessing every human brain by electromagnetic induction of fundamental algorithms. »

José Delgado et ses dispositifs de contrôle de l’esprit par la stimulation électrique du cerveau – Intelligence Artificielle et Transhumanisme. Le mois dernier, nous avons publié un article sur des fonds militaires pour contrôler les sentiments (interfaces cerveau-ordinateur).

José Delgado et ses dispositifs de contrôle de l’esprit par la stimulation électrique du cerveau – Intelligence Artificielle et Transhumanisme

Dans cet article, le MIT a cité José Delgado (célèbre pour ses recherches sur le contrôle de l’ esprit par la stimulation électrique du cerveau) accusé de mettre au point des dispositifs de contrôle de l’esprit « totalitaire » : Dans les années 1970, un neuroscientifique de l’Université de Yale, José Delgado, a montré qu’il pourrait amener les gens à ressentir des émotions, comme la relaxation ou l’anxiété, à l’aide d’implants, appelés « stimoceivers » (contrôle de l’esprit par la stimulation électrique du cerveau, utilisé pour stimuler les émotions et contrôler le comportement, susciter des réactions physiques spécifiques). Mais Delgado, également financé par l’armée, a quitté les États-Unis après les audiences du Congrès dans lequel il a été accusé de mettre au point des dispositifs de contrôle de l’esprit « totalitaire ». Editions Le Pommier. Auteur : Jean-Michel Besnier, Francis Brunelle et Florence Gazeau Collection : Essais et documents Broché, 128 pages (135 x 200) Prix : 14 € ISBN/EAN : 978-2-7465-1048-7 / 9782746510487 Une entreprise apprend-elle comme un cerveau ?

Editions Le Pommier

Faut-il renoncer à croire dans le libre-arbitre ?

Neurosciences sociales

Le Human Brain Project entre en phase opérationnelle - Le Temps. Ils l’avaient annoncé et c’est aujourd’hui chose faite: deux ans et demi après le début du projet, les scientifiques du Human Brain Project (HBP) ont confirmé mercredi 30 mars le lancement de six plateformes collaboratives censées doper la recherche en neurosciences et en informatique.

Le Human Brain Project entre en phase opérationnelle - Le Temps

Après un démarrage houleux, le faramineux programme européen de simulation du cerveau va maintenant entrer dans sa phase opérationnelle. Lire aussi: Human Brain Project: la réforme entérinée Choisi en 2013 par l’Union européenne et largement doté (le budget s’élève à 1,2 milliard d’euros sur dix ans), le HBP veut révolutionner la compréhension du cerveau humain par la modélisation informatique. A ses débuts, le projet a fait l’objet de controverses, portant à la fois sur ses visées scientifiques et sur son mode de gouvernance. Lire aussi: Des chercheurs ont reconstruit et simulé un morceau de cerveau sur ordinateur. The Human Brain Project. Sciences du cerveau. Hacker le cerveau : la menace ultime. Apprentis sorciers du cerveau augmenté. En 2013, le Forum économique de Davos consacrait un chapitre de son rapport annuel aux «Facteurs X», ces menaces inédites auxquelles les Etats allaient être confrontés. « Autrefois l’apanage de la science-fiction, les capacités surhumaines approchent à grands pas d’un horizon plausible », prévenait le rapport qui mettait en garde contre « le développement d’une super-intelligence » au service du mal.

Apprentis sorciers du cerveau augmenté

Le texte, rédigé en collaboration avec la revue scientifique Nature, citait notamment la drogue du soldat, le Modafinil, ce psychostimulant pour narcoleptiques que des sujets sains détournent pour ses vertus d’éveil, et la stimulation transcrânienne. Hacker le cerveau, de la stimulation à l’exploitation des ondes cérébrales Depuis 2013, le hack cérébral (brain hacking en anglais) est sorti des études préventives pour devenir une réalité. Entraînement au pilotage sous électrostimulation, selon le labo US HRL (en anglais): Cerveaux sur courant alternatif ou courant continu.