Semantic

Facebook Twitter

Semantic Web. The Semantic Web (Web 3.0) Web sémantique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Web sémantique

Logo du W3C pour le Web sémantique Le Web sémantique, ou toile sémantique[1], est un mouvement collaboratif mené par le World Wide Web Consortium (W3C)[2] qui favorise des méthodes communes pour échanger des données. Semantic Case Study. Web 3.0 The Semantic Web. Intro To The Semantic Web. Semantic Web Stack. The Friend of a Friend (FOAF) project. FOAF Vocabulary Specification. Friend of a friend (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Friend of a friend (informatique)

Logo FOAF FOAF (de l'anglais Friend of a friend, littéralement « l’ami d’un ami ») est un vocabulaire RDF permettant de décrire des personnes et les relations qu’elles entretiennent entre elles. Elle est une application du web sémantique, qui est considérée comme très prometteuse. Microformat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Microformat

Un microformat (parfois abrégé sous μF ou uF) est une approche de formatage de données basé sur le web[1] qui cherche à réutiliser le contenu existant comme les métadonnées, en n'utilisant que des classes[2] et attributs[3] XHTML et HTML. Cette approche est conçue pour permettre à l'information destinée aux utilisateurs finaux (comme le carnet d'adresses, les coordonnées géographiques, les événements et autres données en rapport) d'être traitée automatiquement par le logiciel. Même si le contenu des pages web est déjà capable techniquement d'être « traité automatiquement », et cela depuis la conception du web, il existe certaines limites. Notation3. Resource Description Framework. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Resource Description Framework

Pour les articles homonymes, voir RDF. En annotant des documents non structurés et en servant d'interface pour des applications et des documents structurés (par exemple bases de données, GED, etc.) RDF permet une certaine interopérabilité entre des applications échangeant de l'information non formalisée et non structurée sur le Web. RDF, OWL & SKOS. Gleaning Resource Descriptions from Dialects of Languages. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gleaning Resource Descriptions from Dialects of Languages

GRDDL ou Gleaning Resource Descriptions from Dialects of Languages signifiant littéralement Récolte de descriptions de ressources à partir des dialectes de langages est un langage de marquage permettant d'extraire des données RDF à partir de documents XML ou XHTML en utilisant des algorithmes de transformation explicitement liés, typiquement représenté en XSLT.

Voir aussi[modifier | modifier le code] microformats, une approche simplifiée permettant d'annoter des données dans une page web.RDFa, une proposition du W3C permettant d'annoter des sites web avec des données RDFWeb sémantique, ensemble de technologie visant à rendre les pages web "interprétables" par un agent logiciel. Editing Semantic Wiki. Théorie des graphes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie des graphes

La théorie des graphes est une théorie informatique et mathématique. Les algorithmes élaborés pour résoudre des problèmes concernant les objets de cette théorie ont de nombreuses applications dans tous les domaines liés à la notion de réseau (réseau social, réseau informatique, télécommunications, etc.) et dans bien d'autres domaines (par exemple génétique) tant le concept de graphe, à peu près équivalent à celui de relation binaire (à ne pas confondre donc avec graphe d'une fonction), est général. De grands théorèmes difficiles, comme le théorème des quatre couleurs, le théorème des graphes parfaits, ou encore le théorème de Robertson-Seymour, ont contribué à asseoir cette matière auprès des mathématiciens, et les questions qu'elle laisse ouvertes, comme la conjecture d'Hadwiger, en font une branche vivace des mathématiques discrètes.

GATE. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

GATE

L’Architecture générale pour le traitement de texte ou GATE (pour General Architecture for Text Engineering) est une boîte à outils logicielle écrite en Java à l'université de Sheffield (GB) à partir de 1995 et utilisée très largement à travers le monde par de nombreuses communautés (scientifiques, entreprises, enseignants, étudiants) pour le traitement du langage naturel dans différentes langues. La communauté de développeurs et de chercheurs autour de GATE est impliquée dans plusieurs projets de recherche européens comme TAO (Transitioning Applications to Ontologies Transitioning Applications to Ontologies (en)) et SEKT (Semantically Enabled Knowledge Technology SEKT (en)). GATE offre une architecture, une interface de programmation d'applications (API) et un environnement de programmation graphique. Ontologie.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ontologie

Par analogie, le terme est repris en informatique et en science de l'information, où une ontologie est l'ensemble structuré des termes et concepts représentant le sens d'un champ d'informations, que ce soit par les métadonnées d'un espace de noms, ou les éléments d'un domaine de connaissances. L'ontologie constitue en soi un modèle de données représentatif d'un ensemble de concepts dans un domaine, ainsi que des relations entre ces concepts.

Elle est employée pour raisonner à propos des objets du domaine concerné. Web Ontology Language. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Web Ontology Language

Pour les articles homonymes, voir OWL. Le langage OWL est basé sur les recherches effectuées dans le domaine de la logique de description. Il peut être vu en quelque sorte comme un standard informatique qui met en oeuvre certaines logiques de description, et permet à des outils qui comprennent OWL de travailler avec ces données, de vérifier que les données sont cohérentes, de déduire des connaissances nouvelles ou d'extraires certaines informations de cette base de données. Il permet notamment de décrire des ontologies, c'est-à-dire qu'il permet de définir des terminologies pour décrire des domaines concrets. OWL Web Ontology Language Guide. OWL Web Ontology Language Reference. Simple Knowledge Organisation System. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Simple Knowledge Organisation System

SKOS ou Simple Knowledge Organization System (Système simple d'organisation des connaissances) est une recommandation du W3C publiée le 18 août 2009 pour représenter des thésaurus, classifications ou d'autres types de vocabulaires contrôlés ou de langages documentaires. S'appuyant sur le modèle de données RDF, son principal objectif est de permettre la publication facile de vocabulaires structurés pour leur utilisation dans le cadre du Web sémantique. SKOS Simple Knowledge Organization System Namespace Document - H.

SKOS Simple Knowledge Organization System - home page. Articles RWW. Semantic knowledge management.