background preloader

General Topics

Facebook Twitter

L'urgence de tout repenser, entretien avec Bernard Stiegler. En mars dernier, nous avons tendu notre micro au philosophe Bernard Stiegler dans les locaux parisiens de l’Institut de recherche et d’innovation qu’il dirige.

L'urgence de tout repenser, entretien avec Bernard Stiegler

Le logiciel libre, ses licences, le domaine public, les biens communs : autant de sujets qui intéressent hautement Bernard Stiegler. Mais pour lui, toutes ces problématiques s’inscrivent dans un cadre beaucoup plus vaste, qu’il est urgent de prendre à bras le corps : la révision totale de l’organisation de notre société. L’économie de la contribution Bernard Stiegler considère le logiciel libre comme la matrice de l’économie de la contribution ; c’est en effet une activité industrielle qui ne prive plus les gens de leur savoir mais au contraire développe des savoirs, individuels et collectifs, dans un processus de déprolétarisation.

Par ailleurs, la numérisation est en train d’engendrer une automatisation colossale, bien plus importante que celle que l’on a connue par le passé. Aller au delà du choix des licences libres Pharmakon. Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant. Michel Serres et Bernard Siegler. La liberté Voir plus Heidegger Voir plus La justice C'est le thème des rencontre d'Uriage 2011 avec: Jean-Louis Bianco, Albane Geslin,Monique Castillo,Corine Pelluchon,Pierre Manent, Daniel Innerarity...

Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant. Michel Serres et Bernard Siegler

Voir plus Poésie Poèsie et philosophie avec René Char et son Partage Formel . Voir plus Psychanalyse. Broadcast Yourself. Conférence Isègoria : Bernard Stiegler. Témoignage écrit de Bernard Stiegler lors du procès parisien du 3 avril 2012.

Accueil du site > Paris > Témoignage écrit de Bernard Stiegler lors du procès parisien du 3 avril (...)

Les "non-inhumains" que nous tentons d’être… : "… A la différence des reptiles et plus généralement des formes de vie animale non technique, les êtres techniques et cependant non-inhumains que nous tentons d’être encore en ces temps de détresse n’ont pas d’instinct : ils ont des pulsions. Celles-ci sont plastiques tout comme le système cérébral humain est caractérisé par son extrême plasticité, et elles constituent des énergies qui, par l’éducation, peuvent être détournées de leurs buts et transformées en investissements sociaux – c’est à dire en attention, en respect et en civilité. …" – drone

Voici la lettre que Bernard Stiegler a fait parvenir au tribunal lors du procès en appel du 3 avril 2012 pour témoigner en faveur des 8 militants poursuivis.

Témoignage écrit de Bernard Stiegler lors du procès parisien du 3 avril 2012

Pour la troisième fois je témoigne en faveur du collectif des déboulonneurs – et je suis plus convaincu que jamais que la démarche de ce groupe de citoyens est non seulement légitime, mais nécessaire. Depuis que j’ai fourni un courrier joint à celui-ci qui attestait des effets nuisibles d’une pratique irraisonnée et incontrôlée de la publicité, de nouveaux éléments sont en effet malheureusement apparus, qui nourrissent ce dossier en faisant apparaître une sérieuse aggravation de la situation. Celle-ci a été bien décrite par le neurophysiologiste Michel Desmurget, directeur de recherche à l’Inserm, dans un ouvrage de vulgarisation paru sous le titre TV-Lobotomie. Bernard Stiegler Président de l’association Ars Industrialis. 1. La télévision nuit-elle à la santé ? Priorité santé 2.

1. La télévision nuit-elle à la santé ?

La télévision nuit-elle à la santé? La télévision exerce-t-elle une influence négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, l’attention, la créativité, le sommeil ou le comportement alimentaire ? Aujourd’hui, les écrans sont présents partout, ils scintillent jour et nuit, à la maison comme dans l’espace public. Alors quels sont les effets de la télévision sur notre santé ?

Pour en parler : - Dr Bruno Harlé, responsable de l’unité d’hospitalisation d’enfant en service psychiatrique au Centre Hospitalier le Vinatier à Lyon. - Pr Amadou Makhtar Seck, psychiatre, chef du service de la consultation externe psychiatrique au CHU de Fann à Dakar. En fin d’émission, nous ferons un point sur la loi sur les droits des malades, 10 ans après sa mise en application et à l’occasion du colloque internationale qui se tient les 5 et 6 mars 2012 à Paris.

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail... Le mail a bien été envoyé RFI dernières éditions.