background preloader

Infos fibros

Facebook Twitter

Le 11ème congrès de la SFETD s'est tenu au CNIT Paris La Défense du 16 au 19 novembre 2011. Vivre avec des douleurs musculaires chroniques : efficacité d’un groupe de TCC. La prise en charge médicamenteuse des douleurs musculaires chroniques, notamment diffuses, est souvent décevante [1-3] et les patients sont de plus en plus en demande d'approches non médicamenteuses (voir article de mon blog). Le développement de ces approches est une priorité des plans gouvernementaux de lutte contre la douleur [4] et de santé publique [5]. Cela passe par l'amélioration du niveau de preuve d'efficacité, et donc par la réalisation d'études cliniques (voir article de mon blog).

La consultation d’étude et de traitement de la douleur chronique (voir article de mon blog) au sein de laquelle j’exerce a souhaité élargir son offre de soin en développant en 2012 un programme intégratif basé sur les approches cognitives et comportementales. Ce programme a pour nom VIADOMUS, ce qui signifie « Vivre Avec des Douleurs MUSculaires ». Le premier programme a intégré 8 patients, qui ont tous accepté que leurs questionnaires soient analysés statistiquement. Références 3. Psychologie de la douleur chronique : nouveaux concepts, nouvelles thérapies… Les connaissances dans le domaine de la psychologie de la douleur chronique ont beaucoup évolué durant les 10 dernières années : les courants de pensée cognitivistes et comportementalistes ont permis de dépoussiérer les connaissances sur le sujet.

Le Journal de Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC) a publié en 2011 une courte revue de la littérature [1] sur le thème « La dépression et l’anxiété dans la douleur chronique ». L’auteur y présente les 4 situations les plus fréquemment rencontrées chez les patients présentant un syndrome douloureux chronique : La dramatisation (ou catastrophisme)La peur de la douleur (algophobie) et/ou du mouvement (kinésiophobie)La non-acceptation de la chronicité de la douleurLe faible sentiment d’efficacité personnelle Ces 4 éléments constituent autant de facteurs de fragilisation qui limitent les capacités du patient à faire face à la douleur chronique ; ce sont les cibles principales des thérapies cognitives et comportementales (TCC). Références.

La prise en charge de la douleur par les professionnels de santé. Erreur 404 La page que vous demandez a été déplacée ou n'existe plus. Voir le plan du site Retour au sommaire Marisol Touraine - Ministre des Affaires sociales et de la Santé Biographie Cabinet Agenda Alertes sanitaires Rappel de confit de foie de volaille au Porto : présence éventuelle de fragments de verre 27 mars 2013 Episode de froid, neige et verglas : Recommandations sanitaires et prévention des intoxications au monoxyde de carbone 13 mars 2013 S'abonner à DGS-Urgent Mots-clés <ul class="motnoscript"><li><a href='../../..

Le Ministère Actualité/Presse Métiers, concours, examens et recrutements Publications et documentation - Santé. Site du sénat. Question écrite n° 01340 de M. Michel Billout (Seine-et-Marne - CRC) publiée dans le JO Sénat du 02/08/2012 - page 1742 M. Michel Billout attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la méconnaissance de la fibromyalgie de la part des pouvoirs publics et des difficultés qui en résultent pour les patients. Reconnue en 1992 par l'Organisation mondiale de la santé comme maladie rhumatismale, la fibromyalgie qui développe une diversité de symptômes mais surtout une douleur chronique, n'est toujours pas considérée comme une maladie longue durée par la sécurité sociale et n'est donc pas inscrite sur la liste des affections comportant un traitement prolongé et des soins thérapeutiques coûteux.

Pourtant, cette pathologie relève de l'article R. 322-6 du code de la sécurité sociale modifié par le décret n° 2008-1440 du 22 décembre 2008 relatif aux conditions de suppression de la participation de l'assuré aux frais de soins. Focus - La douleur chronique - Actualités & pratiques n°12. Assurance : Vacances : la prise en charge d'une cure thermale. Votre médecin vous a prescrit une cure thermale. Comment allez-vous être pris en charge ? La prise en charge par la Sécurité sociale Dès lors que vous bénéficiez d'une prescription médicale, vos frais vont pouvoir être pris en charge partiellement ou totalement. Votre cure doit néanmoins remplir au préalable un certain nombre de conditions: - correspondre à une affection médicale précise, répertoriée par la Sécurité sociale, - être effectuée dans un établissement thermal conventionné par l'Assurance maladie, - durer 18 jours.

Votre médecin vous indiquera si votre pathologie peut en bénéficier et vous aidera à choisir l'établissement adapté. Les frais médicaux pris en charge comprennent: - les consultations médicales et les actes médicaux complémentaires, nécessaires à votre cure, remboursés selon un forfait à 70% du tarif conventionnel, - le forfait thermal remboursé à 65% du tarif conventionnel. Les frais d'hébergement et de transport Démarches » Mutuelle: Comment gérer un refus de remboursement? Help HER - Hyperemesis Education Research - Foundation » Health Professionals » Suggested Protocol » Myer's (Intravenous) Cocktail. Reproduced by permission of Dr. Jonathan Wright Ingredients: Magnesium chloride hexahydrate 20% 2-5 cc Calcium gluconate 10% 1-4 cc Hydroxy-cobalamine 1000 mcg. /cc 1 cc Pyridoxine hydrochloride 100 mg.

/cc 1 cc Dexpanthenol 250 mg. Notes: All nutrients in one syringe and push in over 5-15 minutes through a 25G butterfly. These nutritional protocols are for doctors practicing nutritional medicine. Offsite Research Articles: La fibromyalgie, maladie méconnue et nouveau malaise de notre société - L'AvenirdelArtois.fr. Marie-Madeleine Lecocq était autrefois une employée de banque qui aimait se promener, jardiner.

Mais « mon corps a dit stop », déclare la Beuvrygeoise. Atteinte de fibromyalgie, elle ne peut quasiment plus bouger sans en payer le prix. Mady supporte la douleur au quotidien. «La fibro, c'est une sorte de "burn-out" du corps. C'est une douleur diffuse à travers tout le corps. Des troubles de concentration et une immense fatigue. Généralement, la maladie se déclare après un choc. » Marie-Madeleine a surmonté des situations terribles. Fibromyalgie SOS est une association nationale qui met en réseaux les malades, grâce à internet. « Au départ, il n'y avait pas de structure.

Ecrire ses émotions - Leur Secret du Bonheur 20/12/2011. Le lâcher prise : un renoncement ou un moyen de se dépasser ? - Pion Paul-Henri. Pourtant, le lâcher prise est attaché au développement de la personne et même au développement spirituel et associer développement et farniente est antinomique. Si l’homme a besoin de se sentir acteur de sa vie, alors le lâcher prise doit être une action, ce ne peut être un renoncement. Rappelons nous en effet en toute chose que l’homme est sujet à trois phénomènes caractéristiques des organismes vivants : l’activité, le repos et l’évolution.

Le premier aspect, l’activité, est le syndrome inverse de celui de la pile Wonder : « la pile Wonder ne s’use que si l’on s’en sert » selon le slogan publicitaire bien connu. Un organisme, pour sa part, ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Le second aspect, le repos, est déterminent pour les périodes d’activité. Le troisième aspect, l’évolution, est le vaste procédé d’essais-erreurs dont nous sommes issus. L’exacerbation de l’une de ces trois caractéristiques au détriment des autres conduit à se retrouver à un moment ou un autre dans l’impasse. Se libérer de nos pensées négatives ou Devenez un Sakshin! - 2ème partie.

Image: graur codrin / FreeDigitalPhotos.net Dans la première partie de l'article, nous avons pu voir qu’une foule de pensées et d'émotions sont présentes en nous et que nous choisissons ou non de ne pas vivre. Et grâce à des processus personnels (selon nos valeurs, éducations, histoire, mémoires..), nous nous identifions à celles-ci, car ce sont NOS pensées, NOS sentiments! Nous tricotons des histoires, des ressenties, des pensées, des émotions avec jusque des pensées, des peurs. Chacun aspire au bonheur et à la douceur, alors continuons à explorer le sujet!

N'oubliez pas de rester connecter à vous durant la lecture! Pourquoi être témoin? Par définition, un témoin est une personne neutre qui a vu ou entendu un fait ou un évènement. Comme souligné dans la première partie, une des bases du travail sur soi, du travail en conscience, est de se connaitre, et de savoir et reconnaitre nos habitudes et réactions selon les situations. Je vous propose donc d'être le témoin du flux des pensées!

Quatre secrets pour vivre heureux avec soi, les autres, le monde - Pion Paul-Henri. Nous trébuchons au fil des ans sur nos souffrances passées non digérées, nos peurs non assumées, notre aspiration à la paresse et l’impression de subir notre quotidien. Voici quatre façons de déjouer ces pièges, de desserrer les freins qui œuvrent en nous, de se maintenir dans le mouvement et de rebondir des contraintes du quotidien. Elles sont mises en scènes en toile de fond par toutes les philosophies, sagesses, spiritualités et relations d’aide sérieuses. Alors que vous croyiez en Dieu et plus dans les religions, que vous ayez encore une confession de référence ou pas, que vous ne croyez plus en rien, ou simplement que vous vouliez piloter votre vie sereinement, voici de quoi vous mettre le sourire au lèvres et la foi au cœur.

Le premier secret vise à se libérer des douleurs passées ; le second à faire la paix avec ses peurs ; le troisième à se sentir vivant ; le quatrième à s’approprier les contraintes du quotidien et à rebondir. 2- osez explorer vos peurs. Comment gérer le stress ? Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est un signal. C’est un signal envoyé par notre cerveau pour nous avertir que quelque chose ne va pas. Pour mieux comprendre de quoi il s’agit, voyons ce qui se passe dans notre cerveau : Selon l’ANC, notre cerveau est composé de 4 territoires qui influencent nos comportements. Il s’agit des territoires cérébraux reptiliens, paléolimbiques, néolimbiques et préfrontaux. Le « reptilien » (en rouge sur le schéma) est la partie la plus archaïque de notre cerveau. En état de stress, il va provoquer 3 comportements instinctifs et inconscients pour assurer la survie. Tout animal ou toute personne face au danger va : chercher à s’échapper ou se cacher (fuite)chercher à impressionner l’autre, combattre (lutte)faire le mort, essayer de se faire oublier (inhibition d’action) Vous en avez un exemple dans la vidéo suivante.

Un impala plus malin qu’un guépard et une hyène par je_taime_homri Comment cela se traduit chez nous ? Prenons l’exemple des examens oraux. Cindy. 10 bonnes raisons de se moquer du regard des autres. Une difficulté que je rencontre fréquemment chez mes clients, qu’ils soient salariés, indépendants, managers ou chefs d’entreprise c’est d’affronter sereinement le regard des autres. Voici 10 excellentes raisons de ne plus nous préoccuper d’un juge qui existe avant tout dans nos têtes. Le regard des autres nous intimide, nous impressionne, il influence nos opinions comme nos comportements. Il devient rapidement une sorte d’entité autonome – les Autres – dont l’œil impitoyable serait à l’affût du moindre manquement, du plus petit défaut, pour nous mettre ensuite au pilori, voire au banc de la société. Le juge suprême. Et comme – curieusement? – les Autres partagent nos craintes, nous nous retrouvons au beau milieu d’un carnaval dans lequel chacun observe les autres avec inquiétude, depuis la protection de son masque… Voici donc dix bonnes raisons de se moquer de ce regard fatigant. 1- Le jugement des Autres, c’est le nôtre 2- Les Autres jugent… ni plus ni moins que nous-mêmes Voir aussi.